PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
CONJONCTURE

La digue de l'emploi ne rompt toujours pas

Publié le 26 Juillet 2021




Alors que l’économie est en surcapacités depuis mars 2020, l’emploi fait preuve d’une remarquable résistance. Potentiellement, sans soutien public, une crise de cette ampleur devrait détruire 1,5 million d’emplois à terme. Or, alors même que l’économie demeure en retrait de 4,7 % au premier trimestre par rapport à son niveau du quatrième trimestre 2019, les effectifs salariés ont « seulement » diminué de 210 000 (-0,8 %) en mars 2021, par rapport à décembre 2019 et ont effacé 70% de leurs pertes du premier semestre 2020. La digue de l’emploi résiste donc, participant à la stabilisation de la demande intérieure. La vitesse du mouvement d’ajustement est incontestablement amortie par les dispositifs de soutien public (soutien à la trésorerie, chômage partiel) dont le retrait se fera de façon très graduelle. Ainsi, les durcissements successifs des restrictions depuis novembre 2020 n’ont pas entraîné de rechute de l’emploi. Ce dernier a progressé de 63 300 de septembre 2020 à mars 2021 (et de 57 800 dans la seule sphère privée). Le rebond des placements en activité partielle (+ 0,5 million en équivalents temps plein d’août 2020 à mai 2021) a contribué à amortir le choc sur l’emploi : 2,3 millions de personnes bénéficiaient ainsi encore partiellement ou pleinement du chômage partiel en mai, protégeant la frange la plus exposée de la population.

Au-delà du rebond présent des emplois courts de service, à la suite du desserrement des contraintes sanitaires, le rétablissement de l’emploi sur l’ensemble de l’année 2021, demeurera très graduel et restera incomplet en fin d’année, contrarié par la tendance à l’érosion de l’emploi stable et de certains petits jobs directement liés à la pandémie (livraison, logistique etc.). Un ajustement des capacités demeure inévitable dans les entreprises pour lesquelles un rattrapage d’activité est hors de portée à moyen terme et où l’extension sine die du dispositif de chômage partiel induit un surcoût, sans perspective de sauvetage de l’emploi à terme. L’impact sera néanmoins amorti pour ces secteurs, par la mise en place du dispositif d’activité partielle de longue durée. Et les retombées sur le chômage seront aussi atténuées par les dispositifs d’aide à l’emploi et d’accompagnement des chômeurs : accroissement des enveloppes consacrées à l’apprentissage, à la formation des chômeurs notamment. Les flux d’entrées en formation des chômeurs surplombent déjà de 40% les niveaux de l’an dernier depuis la mi-juin.

 

 

 

Des différences majeures selon les secteurs

Seuls 11 secteurs ont connu une hausse du nombre de salariés entre décembre 2019 et décembre 2020, dont 3 dans le bâtiment (construction spécialisée, génie civil et construction neuve). À l’autre extrémité, quatre secteurs, ont subi une perte de 5% ou plus de l’emploi salarié. Mais comparé aux chutes d’activité observées, la saignée paraît assez limitée (par exemple seulement -9,5% dans la restauration).

  



CONJONCTURE

vidéoVers une forte appréciation de l'Euro en 2021

CONJONCTUREL’euro s’est nettement apprécié vis-à-vis du dollar depuis l’été dernier. Après avoir atteint en janvier 2021 un point haut depuis avril 2018 (à 1,22$), il s’est [...]

19/07/2021

VIDÉO

3749012
vidéoOù vont les 100 milliards du plan de relance ?

VIDÉODerrière le plan de relance il y a une intention affichée. Investir, non pour reconduire l’économie d’avant crise, mais pour reconfigurer notre appareil productif. La [...]

10/10/2020

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER