DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH
ACCUEIL / CATALOGUE GÉNÉRAL DES ÉTUDES

CATALOGUE GÉNÉRAL DES ÉTUDES

Classement par date de parution

Langue de publicationfren

Les hébergeurs et gestionnaires de data centers à l'horizon 2026

Les défis clés pour capturer une croissance rentable sur un marché en plein bouleversement

La France pourrait bientôt manquer de data centers alors que les besoins explosent. Les municipalités et riverains s'opposent de plus en plus à la construction de nouvelles installations initiées par les hébergeurs et gestionnaires. Les délais et les coûts de construction progressent aussi, exacerbés par la rareté du foncier. Autant de contraintes qui pourraient conduire à une situation de pénurie face à une demande qui augmente aussi bien en puissance de calcul qu'en capacité de stockage avec l'essor du streaming vidéo, de l'IA générative, des objets connectés et du cloud.

Un nouvel enjeu majeur réside dans la transition vers des installations à faible empreinte carbone dans un contexte où les normes environnementales se multiplient et se durcissent. Ce virage vert concerne également les data centers de proximité ou edge, un segment en plein essor et ciblé par des acteurs nouveaux comme le promoteur Altarea ou Morgan Stanley. Dès lors, comment repenser les stratégies immobilières et faire de la durabilité un moyen de se différencier ? Quelles approches privilégier pour capter les débouchés ouverts par l'edge et l'IA ? Et quelles perspectives se dessinent pour l'activité et les marges des acteurs du marché d'ici 2026 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Stimuler la réflexion et améliorer la prise de décision

Les experts de Xerfi livrent leurs recommandations stratégiques face aux défis posés aux gestionnaires de data centers. Comment répondre à la multiplication des freins à la construction de nouveaux sites ? Comment avoir un temps d'avance sur la durabilité qui devient un facteur clé de succès sur le marché ? Et comment profiter des opportunités générées par l'IA ? Le rapport fournit aussi des prévisions sur l'activité jusqu'en 2026.

Appréhender le jeu concurrentiel et son évolution à moyen terme

L'étude dresse une cartographie détaillée de plus de 100 gestionnaires de centres de données sous forme de tableaux et de mappings, tout en décryptant les évolutions de la concurrence. Elle présente aussi les entreprises impliquées dans la conception, la construction et l'équipement des data centers. L'intérêt des fonds d'investissement pour le marché va-t-il encore croître ? Quels profils affichent des ambitions dans l'edge ?

Évaluer les performances financières des hébergeurs jusqu'en 2026

Ce rapport examine les principaux postes de dépenses (charges externes et frais de personnel) et propose une analyse du résultat courant avant impôt (RCAI) à partir d'un panel exclusif de gestionnaires. Quel a été l'impact du choc énergétique et de l'inflation sur les marges ? À quel point la politique d'investissement pèse-t-elle sur la profitabilité des hébergeurs ? Et quelles perspectives d'évolution pour les résultats d'ici 2026 ?

06/02/2024 | 277 pages | FR 2 950 €HT

Les plateformes de travaux à domicile aux défis de la rénovation énergétique

Perspectives de l’intermédiation de travaux à l’horizon 2026 - Stratégies pour s’adapter à un marché en mutation

Une consolidation se profile dans le secteur des plateformes et courtiers en travaux. Elle devrait se manifester par l'éviction des acteurs les plus fragiles, la fusion d'entreprises, voire la mise en place de partenariats commerciaux innovants. À l'origine de ces grandes manœuvres : la chute de l'audience web des acteurs consécutive au coup de frein du marché de la rénovation des logements.

Ce contexte difficile doit pousser la profession à se saisir des opportunités autour des chantiers de rénovation énergétique. Pénétrer ce segment exige cependant la construction d'une offre d'accompagnement de qualité, avec des conseillers maitrisant la partie technique ainsi que les dimensions financières et administratives de ces projets complexes. Les spécialistes de l'énergie comme Effy ou Engie semblent a priori les mieux placés pour guider les clients dans ces travaux. Mais les plateformes généralistes leur imposent une résistance féroce à l'image de La Maison Saint-Gobain ou Hemea alors que les banques, agences immobilières et constructeurs de maisons tentent de s'immiscer. Dès lors, comment le paysage concurrentiel va-t-il évoluer ? Sur quels services les plateformes doivent-elles miser pour attirer et fidéliser les meilleurs artisans ? Quels sont leurs atouts pour capter l'audience ? Et comment rassurer les prospects particuliers pour faciliter leur prise de décision ?

UNE ÉTUDE POUR :


Stimuler la réflexion et améliorer la prise de décision

Dans cette étude, les experts de Xerfi livrent leurs recommandations stratégiques face aux grands défis posés aux acteurs de l'intermédiation en travaux. Comment faire face au ralentissement des activités d'entretien-amélioration du logement ? Comment tirer parti de la sur-performance du segment « rénovation énergétique » ? Quels leviers activés pour faire de la mise en relation un passage obligé dans le parcours travaux des ménages ?

Appréhender le jeu concurrentiel et son évolution à moyen terme

Ce rapport dresse une cartographie détaillée de la concurrence et de ses évolutions en cours et à venir. Quels sont les principaux réseaux et plateformes d'intermédiation ? Quels sont les grands profils d'actionnaires derrière ces structures ? Quels acteurs vont bénéficier de l'engouement autour de la rénovation énergétique ? Dans quelles mesures le paysage concurrentiel peut-il être refaçonné ?

Décrypter les stratégies en cours des intermédiaires

L'étude analyse les principaux leviers de croissance des réseaux de courtage et plateforme d'intermédiation en travaux. Comment prennent-ils position sur le segment de la rénovation énergétique ? Par quels biais cherchent-ils à capter l'audience ? Quels sont leurs atouts pour attirer et fidéliser les meilleurs artisans ? Comment rassurer les prospects particuliers pour faciliter leur prise de décision ?

01/02/2024 | 168 pages | FR 2 200 €HT

Le marché du marketing d'influence à l'horizon 2026

Nouvelle législation, concurrence des réseaux sociaux : quelles perspectives et stratégies pour les acteurs de la filière ?

Le marketing d'influence s'inscrit de plus en plus au cœur des pratiques publicitaires des marques. Ce phénomène est dû à la capacité des influenceurs à créer un lien fort avec leurs abonnés et à générer un retour sur investissement très élevé pour les annonceurs. Ces derniers engagent désormais des sommes considérables pour monétiser l'audience grandissante d'Instagram, TikTok ou YouTube. Pour autant, les professionnels du marketing d'influence pourraient se heurter à court terme au coup de frein des dépenses publicitaires. Ils vont aussi devoir intégrer à leur équation la nouvelle loi encadrant les pratiques d'influence sur Internet pour empêcher certaines dérives.

Les experts de Xerfi livrent dans ce rapport leurs recommandations stratégiques face aux transformations du marché du marketing d'influence. Des transformations qui gagnent le jeu concurrentiel, les réseaux sociaux convoitant des spécialistes du marché à des fins de relais de croissance. Dans ce contexte, comment les agences peuvent-elles riposter ? Comment s'adapter à la nouvelle réglementation française ? Et quelles perspectives se dessinent pour le marché jusqu'en 2026 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Stimuler la réflexion et améliorer la prise de décision

Dans cette étude, les experts de Xerfi livrent leurs recommandations stratégiques face aux transformations du marché du marketing d'influence. L'étude se concentre en particulier sur les risques susceptibles d'affecter le business des acteurs. Dans quelle mesure le coup de frein à la croissance va-t-il mettre les budgets d'influence sous pression d'ici 2026 ? Quels impacts attendre de la loi visant à encadrer l'influence sur les réseaux sociaux ?

Comprendre la filière du marketing d'influence et sa dynamique

Le rapport propose une analyse détaillée des différents profils d'intervenants du marché : poids lourds intégrés des médias, majors de la communication, spécialistes de l'influence, géants des réseaux sociaux, etc. Quels sont les acteurs incontournables ? Sont-ils plutôt diversifiés ou spécialisés ? Quel rôle jouent les réseaux sociaux ?

Décrypter les stratégies des acteurs du marketing d'influence

L'étude s'attarde sur les stratégies des professionnels du marketing d'influence pour développer leurs activités et améliorer leurs performances financières. Comment les labels d'influence construisent-ils une offre diversifiée et intégrée ? Quels sont les leviers de différenciation pour les agences de marketing d'influence ? Comment activer des partenariats d'influence au-delà du marketing sur les réseaux sociaux ?

22/12/2023 | 125 pages | FR 2 200 €HT

Lagardère

11/12/2023 | 23 pages | EN 600 €HT

Le marché des smart buildings et ses nouveaux défis

Crise de l’immobilier de bureau, volatilité des prix de l’énergie, interopérabilité, cybersécurité : quelles stratégies d’adaptation ?

Seuls 6% des bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m² sont dotés d'outils digitaux pour gérer efficacement l'énergie alors qu'il s'agit de réduire leur consommation de 60% d'ici 2050. Le potentiel du marché s'avère donc réel. D'autant que les professionnels des smart buildings bénéficient d'un contexte énergétique favorable. La volatilité des prix de l'électricité et du gaz rend en effet les investisseurs, gestionnaires et utilisateurs plus sensibles au coût total de possession ou d'utilisation d'un actif, surtout avec l'essor des critères ESG et RSE.

Toutefois, le changement d'échelle du marché prendra plus de temps que prévu. À court terme, la crise de l'immobilier de bureau représente un défi de taille. Au-delà, la croissance ne sera possible qu'au prix de nouvelles avancées en matière d'interopérabilité et de cybersécurité des offres. Quant aux start-up, elles vont devoir rapidement prouver la rentabilité de leur modèle auprès d'un capital-investissement devenu plus exigeant. Dans ce contexte, quels sont les leviers d'adaptation privilégiés ? À quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre alors qu'une vague de consolidation se profile déjà ? Et quelles sont les nouvelles perspectives du marché d'ici 2026 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les tendances du marché d'ici 2026

Au travers d'une batterie d'indicateurs, l'étude livre une analyse complète de la dynamique du marché français des smart buildings jusqu'en 2026 : segment de la régulation et de la gestion technique du bâtiment (GTB), chiffre d'affaires des spécialistes, levées de fonds des start-up, etc. Faut-il s'attendre à un ralentissement de l'activité ? Et quels sont les risques associés au retournement de l'immobilier de bureau ?

Comprendre le jeu concurrentiel et ses évolutions à venir

L'étude propose une analyse détaillée des acteurs intervenant sur le marché français : fabricants, promoteurs, constructeurs, facility managers, start-up. Des exemples concrets illustrent les mouvements concurrentiels récents et à venir, ainsi que leur impact sur le marché. Comment évoluera la concurrence à moyen terme alors qu'une phase de consolidation parait désormais inéluctable ? Quelle place occuperont les start-up sur dans ce domaine ?

Décrypter les stratégies de croissance et les enjeux des acteurs

En s'appuyant sur de nombreuses études de cas, le rapport décrypte les stratégies des acteurs du smart building. Alors que le marché reste marqué par une offre peu structurée et complexe, quels leviers sont actionnés pour améliorer l'attractivité de l'offre ? Quelles initiatives sont prises pour accroître l'interopérabilité des solutions ? Et comment les start-up parviennent-elles à naviguer dans le contexte de raréfaction des financements ?

21/11/2023 | 202 pages | FR 2 950 €HT

The Market for Telecom Services in Europe

Pays disponibles : Allemagne,  Autriche,  Belgique,  Danemark,  Espagne,  Italie,  Pays-Bas,  Pologne,  République Tchèque,  Suède
21/11/2023 | EN 600 €HT / étude

L'intelligence artificielle dans la banque et l'assurance

Stratégies des acteurs, enjeux et perspectives d’adoption à horizon 2030

Après avoir très tôt massivement investi dans l'IA de 1e génération, celui des systèmes experts, les banques et assureurs s'engagent dans le déploiement de l'IA générative. Son potentiel en matière d'automatisation, de personnalisation et de renforcement de la conformité apparaît en effet immense. Où en sont précisément les acteurs clés par rapport à cette technologie ? Quelles sont les retours d'expérience alors que de nombreuses expérimentations sont menées à l'instar du déploiement de solutions d'IA générative par Crédit Agricole dans son réseau ?

Pour le moment, les usages concrets dépendent largement des collaborations avec les géants de la Tech et, surtout, avec les start-up spécialisées en IA. Ceci soulève des préoccupations quant à la dépendance envers ces partenaires et aux risques associés à la gestion de données hautement stratégiques et sensibles sur les ventes, les prix, les coûts, les clients… Le recours à l'IA suscite également des problématiques liées à l'éthique et la transparence vis-à-vis des clients, mais aussi des collaborateurs. Dans ces conditions, quelles sont les réelles perspectives d'adoption de l'IA générative dans la banque/assurance ? Quels sont les acteurs les plus offensifs ? Comment les rapports de force avec les fournisseurs technologiques peuvent-ils évoluer ?

UNE ÉTUDE POUR :


Évaluer le potentiel de l'IA générative d'ici 2030

L'étude fournit toutes les clés afin d'appréhender au mieux l'importance de l'IA générative pour les banques et les assurances, ainsi que les défis rencontrés, notamment en matière de données, de réglementation et de RH. Le rapport livre aussi un scénario prévisionnel à 2030 sur la diffusion « des IA », de première et seconde générations, au sein des organisations. Quels freins doivent être levés pour accélérer le déploiement de l'IA dans la banque et l'assurance ? Quels sont les garde-fous pour affirmer l'indépendance technologique des banques et assureurs ?

Décrypter les principaux usages par métier ou process

Personnalisation des offres et des tarifs, amélioration de la performance commerciale, analyse des risques, lutte contre la fraude… Le rapport passe au crible les principaux domaines d'application et les chantiers lancés par les acteurs. Qui sont les banques et les assureurs les plus avancés ? Quels sont les retours d'expérience ?

Anticiper l'impact de l'IA générative sur le jeu concurrentiel

Le rapport propose une cartographie complète des acteurs de l'écosystème de l'IA au-delà des seuls banques et assureurs : start-up, fintech, big tech… Il offre aussi une analyse détaillée des stratégies pour chacune des familles d'intervenants. Comment évoluent les rapports de force entre elles ? Les partenariats stratégiques sont-ils le seul levier d'appropriation de ces solutions ? Comment promouvoir une IA éthique et responsable ?

06/11/2023 | 121 pages | FR 2 200 €HT

La filière électronique en France : l'ère du renouveau

Pénuries, guerre commerciale, boom de la demande, pressions des donneurs d’ordres : comment s’adapter ?

Sous l'impulsion de l'European Chips Act, une ère nouvelle s'ouvre pour la filière électronique française. Cette initiative, destinée à accroître l'autonomie stratégique de l'Europe, inspire de nombreux groupes. Ces derniers cherchent soit à intégrer des étapes clés de la production, soit à collaborer avec des partenaires plus proches géographiquement, pour garantir leurs approvisionnements en composants et équipements électroniques. De quoi créer un appel d'air et encourager les acteurs spécialisés à relocaliser. Ce regain d'intérêt pour une filière locale est d'autant plus fort que la demande explose avec l'IoT, l'électronique automobile, le cloud et quantum computing, l'IA ou la 5G.

Toutefois, le manque de main-d'œuvre qualifiée se révèle préoccupant, surtout dans un contexte de concurrence internationale pour les talents. Par ailleurs, de redoutables contraintes de compétitivité se posent à la filière française. Tandis que les pays à faible coût exercent une forte pression sur les prix, les donneurs d'ordres poussent les entreprises à sans cesse se réinventer et optimiser leurs process. Enfin, avec la montée des taux et la prudence du capital-investissement, les dirigeants du secteur sont appelés à sécuriser financièrement l'avenir de leur entreprise. Dès lors, quel futur se dessine pour l'industrie électronique française d'ici 2026 ? Quelles initiatives pourraient combler le déficit de main-d'œuvre qualifiée ? Et quelles stratégies adopter pour améliorer sa compétitivité ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les perspectives de la filière électronique d'ici 2026

Le rapport fournit des prévisions sur la filière électronique française à l'horizon 2026, en particulier les fabricants de composants électroniques et sous-traitants EMS. Ces prévisions reposent sur une analyse détaillée des drivers de la demande : industrie automobile et aérospatiale, smartphones, parc de cartes bancaires et SIM, marché du cloud computing, etc. Quelle sera l'évolution des prix des systèmes électroniques ? Quelles perspectives se dessinent à l'international pour les acteurs de la filière ?

Analyser le jeu concurrentiel et l'évolution des rapports de force

L'étude analyse les catégories d'intervenants de la filière électronique française par segment via des classements, des tableaux de positionnement et des fiches sur les leaders et les start-up à fort potentiel. Qui sont les acteurs les plus offensifs ? Comment évoluent les rapports de force au sein de la filière, notamment avec les clients ? Comment et pourquoi les donneurs d'ordres internalisent-ils l'assemblage de composants électroniques ?

Comprendre les enjeux et les stratégies d'adaptation des acteurs

L'étude passe au crible les principaux axes de développement des acteurs, illustrés par de nombreuses études de cas, pour capter le potentiel de croissance du marché. Quels sont les principaux axes d'innovation des acteurs de l'électronique ? Quels sont les leviers de l'amélioration de la compétitivité des acteurs face à la pression concurrentielle des pays à bas coût ?

31/10/2023 | 171 pages | FR 2 200 €HT

Orange

09/10/2023 | 64 pages | FR 600 €HT

Orange

09/10/2023 | 23 pages | EN 600 €HT

The Telecom Equipment Market in Europe

Pays disponibles : Allemagne,  Autriche,  Belgique,  Espagne,  Hongrie,  Italie,  Pologne,  République Tchèque,  Suède
06/10/2023 | EN 600 €HT / étude

Les stratégies de transformation digitale du retail

E-retail media, IA générative, marketplaces, omnicanalité : Où en sont les distributeurs ? Quelles perspectives d’ici 2025 ?

Dans un contexte où l'inflation oblige le consommateur a reconsidéré ses habitudes d'achat , les distributeurs deviennent plus sélectifs dans leurs stratégies digitales. Bien que les dispositifs omnicanaux restent la priorité, la fin programmée des cookies tiers recentre leur attention sur le e-retail media. De son côté, l'IA générative, en pleine expansion, ouvre des opportunités pour enrichir l'expérience et la relation client, et demain pour booster la rentabilité des plateformes.

Cependant, à court terme, tous ces investissements digitaux viennent buter sur l'inflation. Les marges des activités e-commerce en sont également affectées, rendant leur retour sur investissement plus incertain encore. Acteurs traditionnels comme spécialistes du e-commerce doivent dès lors adopter des approches nouvelles par l'optimisation des coûts et la diversification prudente de leurs stratégies de transformation digitale afin de renforcer leur position sur leur marché respectif. Dans ce contexte, quelles sont les options et priorités des professionnels du retail en matière de stratégie digitale ? Comment va évoluer la concurrence alors que les plateformes sont soumises à une réglementation plus contraignante ? Et quelles perspectives attendre pour le e-commerce d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper l'activité des distributeurs à l'horizon 2025

L'étude livre des prévisions sur l'activité des distributeurs à l'horizon 2025. Elle propose également un scénario macro-économique exclusif. Quels impact auront l'inflation et la dégradation du pouvoir d'achat sur les ventes en ligne de biens et leur poids dans le commerce de détail ? Les distributeurs peuvent-ils trouver des relais de croissance sur le marché des professionnels, dans le e-commerce BtoB ?

Comprendre les impacts de la digitalisation sur les business models

Le rapport décrypte les opportunités offertes au secteur du retail par la transformation numérique. Comment les innovations digitales, telles que celles issues de l'IA générative, impactent la relation et l'expérience client ? Comment les distributeurs valorisent-t-ils leurs actifs stratégiques (audience, donnée client) et savoir-faire numériques ? Quelles sont leurs nouvelles sources de chiffre d'affaires ?

Décrypter les évolutions du jeu concurrentiel

La rapport présente un panorama détaillé des forces en présence dans la distribution et le e-commerce. Comment évolue la concurrence entre enseignes traditionnelles et pure players ? Quel impact aura le durcissement de la réglementation sur les plateformes numériques ? Où en est la digitalisation du petit commerce qu'une multitude d'acteurs publics et privés ont soutenue au moment de la crise de la Covid-19 ?

03/10/2023 | 206 pages | FR 2 950 €HT

Vous avez un besoin particulier et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?
Les experts sectoriels de Xerfi Spécific étudieront vos besoins.

NOUS CONTACTER

CRÉATION DU PDF

PDF en cours de génération pour l’impression
veuillez patienter S.V.P.

Information

x

Votre email est bien été envoyé



Fermer

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER