DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH
ACCUEIL / CATALOGUE GÉNÉRAL DES ÉTUDES

CATALOGUE GÉNÉRAL DES ÉTUDES

Classement par date de parution

Langue de publicationfren

Le marché de l'immobilier de logements en France et en régions à l'horizon 2025

La crise, pas le krach : quelles stratégies d'adaptation ?

Le marché immobilier semble armé pour éviter une débâcle. Alors que les conditions de financement promettent de s'améliorer en 2024, les banques continuent de voir dans le crédit à l'habitat un puissant outil de conquête commerciale. Le marché se montre aussi plus résistant depuis la grande crise immobilière des années 1990 grâce à une moindre dépendance aux investisseurs institutionnels. À ces éléments s'ajoutent des besoins en logements toujours criants et un intérêt intact des Français pour la pierre.

En parallèle, des opportunités subsistent pour les agents immobiliers, promoteurs et constructeurs de maisons. Alors que certains marchés régionaux affichent une grande solidité, des dispositifs légaux rendent plusieurs produits très attractifs : bail réel solidaire, logement intermédiaire ou résidences services. Une situation qui doit encourager les acteurs à repenser leur stratégie commerciale. Dans ce contexte, comment les professionnels de l'immobilier peuvent-ils précisément s'adapter à la crise ? Et quelles sont les perspectives pour l'immobilier de logements segment par segment d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Stimuler la réflexion et améliorer la prise de décision

Dans cette étude, les experts de Xerfi livrent leurs recommandations stratégiques face à la crise de l'immobilier dans le neuf et dans l'ancien. Où se situent les opportunités de croissance pour les promoteurs-constructeurs et les agences et mandataires ? Quels produits immobiliers sont à privilégier ? L'étude livre également des prévisions détaillées sur les segments du neuf et de l'ancien jusqu'en 2025.

Disposer d'une cartographie complète de l'immobilier en régions

Ce rapport dresse un panorama détaillé de l'immobilier en régions : mises en chantier, prix des logements neufs et anciens, loyers, etc. Il propose aussi de nombreux indicateurs économiques et socio-démographiques pour mieux évaluer le potentiel de chaque marché immobilier régional : population, PIB/habitant, revenu médian, taux de chômage, etc. Les résultats sont présentés à travers des cartes à l'échelle départementale.

Décrypter les stratégies d'adaptation des acteurs de l'immobilier

Cette étude propose une analyse des stratégies d'adaptation des acteurs immobiliers face à la crise et aux enjeux écologiques. Comment développer des logements bas carbone et accélérer les projets de transformation urbaine ? Quelles opportunités se dessinent en matière de digitalisation et d'exploitation des data ? Comment les acteurs accélèrent-ils dans l'immobilier géré ? Les stratégies de consolidation vont-elles s'intensifier ?

26/01/2024 | 212 pages | FR 2 950 €HT

Le marché des résidences étudiantes à l'horizon 2025

Cartographie régionale de l’offre – Nouveaux enjeux des exploitants et perspectives du marché

Le marché des résidences étudiantes connait une expansion remarquable. L'essor de nouveaux concepts autour du coliving et la poursuite du maillage géographique témoignent de la vitalité de ce marché. Le haut niveau d'occupation et les rendements supérieurs aux autres classes d'actifs font de ces biens des actifs toujours prisés par les investisseurs. Enfin, le manque d'offre dans les grandes métropoles assure une demande soutenue et durable pour les logements étudiants.

Mais le secteur n'est pas à l'abri de la crise immobilière. Certains exploitants, comme Réside Études, subissent encore les conséquences financières de la période Covid. Les taux d'intérêt encore élevés entraînent quant à eux une hausse du coût de développement des projets. La profession affronte aussi des problèmes croissants d'accès au foncier qui l'obligent à favoriser la transformation de bâtiments existants, tels les immeubles de bureaux. Enfin, l'intégration de la dimension écologique apparaît indispensable pour séduire étudiants et investisseurs, dans la conception des résidences ou les services proposés aux occupants. Face à ces multiples enjeux, quels profils d'acteurs sont les mieux armés ? Quels sont les leviers de croissance à privilégier ?

UNE ÉTUDE POUR :


Analyser les perspectives du marché d'ici 2025

Au-delà d'une estimation exclusive de la taille du marché français des résidences étudiantes, l'étude propose des prévisions exclusives sur son évolution jusqu'en 2025. Quelles sont les réelles perspectives des exploitants de résidences étudiantes au regard des grands drivers du marché ? Comment continuer d'attirer les investisseurs face à la hausse des taux d'intérêt ? Quels leviers mobiliser pour accélérer le développement de l'offre face à une demande toujours soutenue ?

Décrypter le jeu concurrentiel en régions et ses évolutions à venir

Le rapport propose une cartographie détaillée de la concurrence à travers un audit exclusif de près de 60 exploitants gérant plus de 1 250 résidences en France. Il présente également les données et indicateurs clés du marché par région et par académie. L'étude offre enfin une analyse prospective du jeu concurrentiel. Dans quelle mesure la concurrence va-t-elle se renforcer ? Quels sont les nouveaux entrants potentiels ? Dans quelle mesure privilégier les logiques partenariales ?

Comprendre les stratégies de croissance

Le rapport décrypte les stratégies de croissance déployées par les gestionnaires de résidences étudiantes grâce à de nombreuses études de cas. Comment adaptent-ils leur offre et leurs concepts face aux nouveaux besoins des étudiants ? Quels axes de différenciation sont à privilégier ? Dans quelle mesure intègrent-ils la RSE dans les nouveaux projets ? Et comment optimisent-ils leur stratégie d'implantation géographique ?

22/12/2023 | 217 pages | FR 2 950 €HT

The Market for Real Estate Development and Services in Europe

Pays disponibles : Allemagne,  Autriche,  Belgique,  Danemark,  Espagne,  Italie,  Pays-Bas,  Pologne,  Suède
22/11/2023 | EN 600 €HT / étude

L'immobilier social et ses perspectives à 2025

Quelles stratégies de rebond face aux enjeux de rénovation, à la hausse des coûts et à la crise de l’immobilier ?

L'immobilier social doit sortir de l'impasse financière dans laquelle il se trouve. Face à des coûts de construction en hausse constante et à la remontée des taux, leurs revenus et marges sont sous pression, mettant en péril la réalisation de nombreux projets à court terme. De surcroît, l'achat en bloc auprès de promoteurs, actuellement en pleine crise, n'apparaît plus comme une option viable. Quant à la nécessaire rénovation thermique de leur parc immobilier, elle s'apparente à un mur d'investissement difficilement franchissable.

Dès lors, quelles stratégies de rebond sont possibles ? L'une des réponses réside dans la mobilisation d'un effet taille. Les regroupements imposés au secteur ont déjà permis la constitution de groupes solides, dotés de moyens financiers considérables. Au-delà du soutien public à l'effort de rénovation énergétique, il apparaît aussi nécessaire de diversifier les sources de revenus, comme certains le font avec le logement abordable. Un pas que tous ne franchiront pas, certains restant très attachés au modèle traditionnel des HLM, par choix ou par contrainte. Impossible enfin de ne pas évoquer les stratégies de réduction des coûts sur les postes les moins essentiels. Dans ce contexte, comment les organismes cherchent-ils à s'étendre dans le logement intermédiaire ou le bail réel solidaire ? Qui sont les mieux armés pour passer les difficultés actuelles ? Et quelles perspectives pour l'immobilier social d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les perspectives de l'activité à l'horizon 2025

Pressions sur les revenus et les marges, coup d'arrêt de la construction neuve, impératif de rénovation du parc… : l'étude décrypte les tendances autour de l'activité et des marges des bailleurs sociaux. Comment évolueront les mises en chantier de logements sociaux et les revenus dans le secteur ? Sur un plan structurel, quels sont les ressorts de la constitution des marges et de la capacité d'autofinancement ?

Analyser la nouvelle configuration du secteur

L'étude s'attache à analyser les conséquences du mouvement de reconfiguration qui a eu lieu depuis 2018. Quel nouveau paysage est en place à la suite des regroupements réalisés par les bailleurs ? Quel rôle de structuration pour les groupes Action Logement et CDC Habitat ? Quelle catégorie de bailleurs sort favorisée et qui risque la marginalisation ? Et qui va profiter de l'émergence du marché du logement abordable ?

Décrypter les enjeux et leviers de croissance des bailleurs sociaux

Le rapport présente les réponses des acteurs aux enjeux liés aux transitions numérique, énergétique et démographique qui bousculent leur modèle. Quels leviers financiers, techniques et organisationnels sont mis en place pour décarboner l'activité et les projets ? Quelles sont les initiatives prises face au vieillissement de la population ? Et comment les organismes cherchent-ils à s'étendre dans le logement intermédiaire ou le bail réel solidaire ?

06/11/2023 | 374 pages | FR 2 950 €HT

Le marché du recyclage urbain

Reconversion et rénovation des infrastructures urbaines et immobilières : quelles stratégies pour mobiliser tout le potentiel de croissance ?

La reconversion et revitalisation des immeubles ou sites industriels est vue comme une solution prometteuse. Et les géants de l'immobilier se mettent en ordre de marche : partenariats stratégiques, offres marketées, marques dédiées à cet univers à l'image de Coverso par Bouygues Immobilier ou d'Héritage par Nexity. Le contexte est clairement favorable. Outre l'objectif de zéro artificialisation nette, parfois décrié, certains immeubles de bureaux ou résidentiels ont dépassé l'obsolescence alors que la crise du logement s'accélère dans les métropoles.

Mais derrière ce concept novateur et durable du « recyclage urbain » se cachent d'innombrables problèmes. La faisabilité technique et financière des opérations fait trop souvent défaut et appelle un soutien public plus franc. De leur côté, les collectivités, dans leur majorité, freinent des quatre fers compte tenu des déséquilibres que ces projets engendrent sur l'assiette fiscale, les coûts de fonctionnement et les politiques d'urbanisme. Ces programmes n'échappent pas non plus à court terme au retournement des marchés immobiliers et à la hausse des taux. Dans ce contexte, quelles sont les réelles perspectives du marché d'ici 2026 et à plus long terme ? Comment mobiliser tout son potentiel de croissance ? Et pourquoi les grands investisseurs s'intéressent-ils à ce modèle ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les évolutions du marché à l'horizon 2026 et au-delà

L'étude analyse le potentiel de développement du recyclage urbain en France, à l'aune de la trajectoire « zéro artificialisation nette » de la France. Quels sont les objectifs fixés par le Gouvernement en matière de sobriété foncière ? Quel est le poids de la reconversion d'actifs dans les autorisations d'urbanisme et ses perspectives pour 2026 ? Et quelle sera sa place dans l'offre nouvelle de logements et locaux non résidentiels à plus long terme ?

Identifier les acteurs clés et les évolutions du jeu concurrentiel

Le rapport propose un décryptage détaillé de la concurrence au sein du secteur et de ses dernières tendances. Qui sont les groupes les plus investis et comment se développent-ils sur le marché ? Comment se structure la filière ? Pourquoi les grands investisseurs s'intéressent-ils à ce modèle ? Quelles sont les principales règles du jeu sur ce marché ?

Décrypter les stratégies de croissance des acteurs

Le rapport analyse les principaux leviers activés par les acteurs pour évangéliser le marché et renforcer leurs positions : structuration d'une offre spécifique, financement des opérations, travail sur l'identification du foncier à fort potentiel, réalisation de projets emblématiques… Quelles sont les stratégies des géants de l'immobilier pour se développer ? Quelle place accordent-ils à la sobriété foncière dans leurs engagements extra-financiers ?

18/10/2023 | 125 pages | FR 2 200 €HT

Le marché de l'immobilier logistique face à une nouvelle donne

Adaptation à la demande, hausse des taux, impératifs de décarbonation, pressions foncières :quelles stratégies pour la filière à 2025 ?

Les difficultés récentes de l'immobilier logistique ne doivent pas occulter les bases solides de ce marché. Les entrepôts restent essentiels pour l'économie et joueront un rôle clé dans la néo/ré-industrialisation du pays. Par ailleurs, avec l'augmentation du trafic de marchandises en ville et l'ambition des entreprises de verdir leur supply chain, les besoins évoluent. Les plateformes logistiques prennent aussi le virage de l'automatisation pour traiter davantage de flux, d'autant que l'offre est contrainte comme le montre la faiblesse du taux de vacance.

Cette pénurie n'est pas près de se résorber à court terme. Au-delà du manque de terrains disponibles et des fortes oppositions locales à l'encontre des projets, la capacité d'investissement des acteurs s'en trouve largement entamée. La faute à la hausse des coûts de construction et au relèvement des taux d'intérêt qui compliquent l'équation financière. Autre source d'inflation, la politique de zéro artificialisation nette pousse à des opérations de réhabilitation plus complexes et coûteuses. Dans ce contexte, comment les acteurs adaptent-ils leur stratégie, notamment concernant les loyers ? Quelles sont les tendances récentes du côté des utilisateurs, y compris des 3PL en matière de construction durable ? Et quelles perspectives se dessinent pour ce marché d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les perspectives du marché à l'horizon 2025

L'étude livre un scénario prévisionnel exclusif sur l'immobilier logistique à l'horizon 2025, sur les marchés « utilisateurs » (demande placée) et de l'investissement. Un scénario qui tient compte des difficultés à reconstituer une offre neuve du fait de la raréfaction du foncier, de la hausse des coûts et des taux directeurs, et de la contestation croissante des projets. Dès lors, comment évolueront les principaux indicateurs du marché ?

Comprendre les enjeux et les stratégies des acteurs

Ce rapport analyse les défis des professionnels de l'immobilier logistique. Il revient sur la nécessité d'intégrer les objectifs de décarbonation et de zéro artificialisation nette (ZAN), et d'adapter l'offre aux nouveaux besoins des utilisateurs : verticalité, robotisation, localisation… Comment les investisseurs et développeurs s'y prennent-ils ? Et face à l'essor de la logistique urbaine, quelles sont les stratégies mises en place ?

Analyser le jeu concurrentiel actuel et les mouvements à venir

L'étude dresse une cartographie complète de la concurrence pour chaque profil : investisseurs-gestionnaires, gestionnaires d'actifs et fonds d'investissement, promoteurs-contractants et sociétés de conseil. Comment peut évoluer le positionnement des acteurs, aussi bien pour les spécialistes que les généralistes de l'immobilier d'entreprises ? Quels impacts à venir de la néo/ré-industrialisation sur le secteur ?

03/10/2023 | 213 pages | FR 2 950 €HT

La promotion et les services immobiliers en Europe

Pays disponibles : Allemagne,  Autriche,  Belgique,  Danemark,  Espagne,  Italie,  Pologne,  Suède
26/09/2023 | FR 600 €HT / étude

Le marché de la transaction immobilière

Quelles stratégies d’adaptation face à la crise de l’immobilier ? Quels axes de développement face à la mutation de la demande ?

La crise de l'immobilier va forcer les réseaux d'agences et mandataires immobiliers à adopter rapidement de nouvelles stratégies. Au-delà de la chute des transactions qui grève leurs rémunérations, la profession va en tout état de cause devoir affronter une possible remise en question de son modèle de rémunération et de ses conditions d'exercice à la suite de l'avis rendu par l'Autorité de la concurrence. Une menace à prendre au sérieux alors qu'en parallèle Seloger, jusqu'ici réservé uniquement aux professionnels, a créé l'émoi en ouvrant son portail aux petites annonces entre particuliers.

Pour autant, si des stratégies d'adaptation s'avèrent incontournables, les professionnels de « l'entremise immobilière » disposent de nombreux atouts dans leur jeu. Contrôlant toujours la majeure partie du marché, les agences immobilières traditionnelles tiennent bon en dépit de l'essor du PAP. Et grâce à leur image, à leurs plans de communication, les marques de cet univers suscitent encore la préférence des Français qui saluent la qualité des services proposés, en particulier par rapport aux néo-agences. Dans ce contexte, quelles stratégies vont être priorisées pour traverser la période compliquée qui s'annonce ? Quels investissements seront privilégiés en matière de numérique ? Et à quelle redistribution des cartes faut-il s'attendre à moyen terme ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les mutations et perspectives du marché à 2025

La publication dresse un bilan complet sur la dynamique des marchés immobiliers résidentiels, aux niveaux national et local, et vous propose des prévisions sur l'évolution des ventes et des prix d'ici 2025, dans le neuf et l'ancien. Elle détaille en particulier le nouveau contexte pour le crédit à l'habitat et éclaire sur les mutations de la demande. Quels sont les lieux d'implantation privilégiés ? Comment évolue l'expertise des clients et qu'attendent-ils des professionnels ?

Comprendre le jeu concurrentiel au-delà de la crise

L'étude propose une cartographie complète des acteurs de l'intermédiation (agences traditionnelles, mandataires, néo-agences, coaching, spécialistes du neuf…) et des prestations associées (portails d'annonces, solutions technologiques, etc.). Elle présente également nos projections d'ici 2030 sur les parts de marché des différents canaux dans l'ancien, ainsi qu'une analyse des forces et faiblesses de chacun.

Décrypter les stratégies des intermédiaires de l'immobilier

Cette étude passe au crible les axes de développement des acteurs de la transaction immobilière à l'heure de la crise immobilière. Elle décrypte les stratégies d'expansion et les positionnements élargis, ainsi que les investissements dans le digital. Quel rôle est assigné à la croissance externe par les principaux réseaux ? Quelles technologies sont intégrées et quels partenariats se mettent en place ? Comment les acteurs s'ajustent-ils à la crise immobilière ?

07/08/2023 | 222 pages | FR 2 950 €HT

Le marché du diagnostic immobilier à l'horizon 2025

Entre crise immobilière, évolutions réglementaires et quête de professionnalisation

Devenus essentiels aux marchés de l'immobilier, les diagnostiqueurs doivent renforcer leur expertise, leur communication et leur capacité d'innovation. Depuis la refonte du DPE et la loi Climat et Résilience, leurs rapports conditionnent en effet largement la valorisation des bâtiments ainsi que le segment de la rénovation en repérant les passoires thermiques. Le cadre réglementaire porteur leur ouvre aussi de nouveaux business comme l'audit énergétique et le DPE-Collectif.

Cependant, la question de la professionnalisation du secteur reste un sujet non résolu. Au-delà des problèmes de fiabilité des résultats, il souffre d'un déficit d'attractivité, d'un taux de rotation du personnel élevé et d'insuffisances en matière de formation. À côté de cela, une crise d'ampleur se propage dans le logement comme dans le non résidentiel. Dès lors, quels leviers sont activés pour redorer l'image de la profession et monter en compétences ? Comment le digital est-il employé pour améliorer la productivité et élargir l'offre ? Et quelles perspectives se dessinent pour le marché du diagnostic immobilier d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Analyser le marché et ses perspectives à l'horizon 2025

Sur la base du scénario de Xerfi sur l'immobilier et des grandes évolutions réglementaires passées et à venir, l'étude livre des prévisions exclusives sur l'activité des diagnostiqueurs à l'horizon 2025. Quel sera l'impact du retournement du marché immobilier ? Quelles perspectives se dessinent avec la mise en application de nouveaux diagnostics et prestations tels que l'audit énergétique ou le DPE-Collectif ?

Comprendre l'évolution du paysage concurrentiel

L'étude dresse une cartographie détaillée des forces concurrentielles qui s'exercent dans le diagnostic immobilier avec des classements, des tableaux de positionnement et une présentation de l'écosystème dans son ensemble : fournisseurs, prescripteurs et autres partenaires. Quels sont les principaux acteurs ? Comment évoluent les relations avec les prescripteurs et les laboratoires d'analyse ? Quelle est la place des organismes de formation ?

Décrypter les stratégies des acteurs

Au travers d'études de cas, le rapport passe au crible les stratégies des entreprises pour répondre aux mutations du marché et saisir les opportunités de croissance. Comment les acteurs étendent-ils leur maillage territorial ? Quels axes de diversification sont privilégiés ? Quels leviers activent les diagnostiqueurs pour gagner en notoriété et améliorer leur image ? Et comment le digital est-il employé pour doper la productivité et élargir l'offre ?

31/07/2023 | 322 pages | FR 2 200 €HT

Vinci

17/07/2023 | 23 pages | EN 600 €HT

Bouygues

17/07/2023 | 23 pages | EN 600 €HT

Eiffage

17/07/2023 | 23 pages | EN 600 €HT

Vous avez un besoin particulier et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?
Les experts sectoriels de Xerfi Spécific étudieront vos besoins.

NOUS CONTACTER

CRÉATION DU PDF

PDF en cours de génération pour l’impression
veuillez patienter S.V.P.

Information

x

Votre email est bien été envoyé



Fermer

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER