DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
FRANÇAIS I ENGLISH
0Se connecter

RETOUR ACCUEIL BLOG

Les circuits courts n’ont plus la cote

AVIS D'EXPERT | Matteo Neri | Publié le 27 Mars 2023

IndustrieAlimentaireCommerce



La crise sanitaire avait donné des ailes aux circuits courts alimentaire. Depuis, le retour de bâton a été sévère (baisse de la fréquentation des magasins de producteurs, recul des revenus des structures de vente à la ferme, non-renouvellement des adhésions pour certaines AMAP ou écrémage des structures). En réalité, la donne a changé dès 2021 sous l’effet du retour des consommateurs vers les circuits traditionnels, d’une offre pléthorique et du surinvestissement de certains acteurs. L’inflation et la crise du pouvoir d’achat ont fait le reste.

 

Côté demande, les consommateurs acquis aux achats en circuits courts pendant les premiers mois de la crise sanitaire sont en majorité retournés vers les circuits traditionnels. Moins militants que les habitués de la première heure, cette « clientèle Covid » a sans doute jugé le modèle trop contraignant. Côté offre, la multiplication des points de vente en circuits courts pendant la crise a considérablement accru la concurrence entre les structures. C’est d’autant plus vrai que, dans le même temps, l’offre de produits régionaux explosait dans la grande distribution et les magasins bio. En parallèle, de nombreux opérateurs ont surinvesti (embauches, équipements) pour répondre à des perspectives de croissance qui se sont révélées trop optimistes. Il n’en fallait pas plus pour fragiliser les structures dans un contexte de baisse de la demande et d’augmentation des charges. Le nombre de drives fermiers a par exemple été divisé par trois en deux ans.

 

L’inflation, une deuxième lame de fond

Avec l’inflation et la crise du pouvoir d’achat, une deuxième lame de fond s'est abattue sur les circuits courts. Nombre d’indicateurs témoignent en effet d’une baisse de la fréquentation et des achats en circuits courts ces derniers mois. Le baromètre de la place de marché pourdebon.com a ainsi fait état en juin 2022 d’un recul de quatre points du nombre de consommateurs réalisant des achats en circuits courts au moins une fois par mois par rapport à 2021. Dans la même veine, la normalisation de la situation sanitaire et le retour de l’inflation ont fait plonger le trafic des plateformes d'intermédiation spécialisées dans les circuits courts. Certains sites ont même fermé leurs portes ces derniers mois à l’image de coopcorico.fr, Okadran.fr, ou encore Peligourmet.com.Un peu comme si les consommateurs avaient remis le critère « prix » sur le devant de la scène, au détriment de la qualité et d’autres critères de responsabilité. Et malgré les promesses des producteurs de limiter les hausses de prix, cela n’a pas permis d’enrayer l’érosion de la clientèle qui s’est tournée vers des produits moins coûteux. Dans ces conditions, la nouvelle hausse de l’inflation en 2023 va forcément peser encore un peu plus sur l’activité des circuits courts.

 

Audience des plateformes de circuits-courts

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Le marché des produits locaux et les circuits courts face au défi de l'inflation

Perspectives à l’horizon 2024 et stratégies de conquête des GSA et géants de l’agroalimentaire

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Industrie
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Après plusieurs expériences dans le secteur des vins et spiritueux et des achats, Matteo Neri a rejoint le groupe Xerfi en 2015. Aujourd'hui, il est directeur d'études et expert dans le secteur de l'agroalimentaire. Matteo Neri est titulaire d’un master II en Sciences Politiques de l’Università Degli Studi di Siena.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Xerfi Previsis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

POURQUOI UN COOKIE ?Continuer sans accepter >

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER