DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

Le marché du recouvrement a l’heure des nouvelles opportunités

AVIS D'EXPERT | Aurelien Vernet | Publié le 22 Novembre 2023

Services aux entreprisesBanque et finance



Le marché du recouvrement est dans une période charnière caractérisée par des transformations structurelles et technologiques significatives. La consolidation du nombre de cabinets et la concentration du marché redéfinissent en profondeur le paysage concurrentiel. En parallèle, la professionnalisation accrue des pratiques a drastiquement transformé les méthodes de recouvrement. Ce contexte, combiné à une économie sous tension et à l'augmentation des créances impayées, ouvre la voie à de nouvelles opportunités pour les acteurs du secteur, tout en intensifiant la concurrence.

Des mutations sans précédent ont touché le marché du recouvrement ces dernières années. Une vague de consolidation d’abord, alors que le nombre de cabinets pour compte de tiers, 800 au début des années 2000, a été divisé par deux. Un processus de concentration aussi, avec l’émergence de poids lourds comme Intrum (fusion d’Intrum Justitia et Lindorff) et iQera, issu du rapprochement entre MCS et DSOgroup. Sans compter une véritable professionnalisation des pratiques, qui s’est accélérée avec la sophistication des exigences des donneurs d’ordres et le recours accru aux nouvelles technologies dans les systèmes de scoring, l’analyse des données et l’optimisation des procédures de recouvrement. Les « chasseurs de dettes », chargés en aval de la filière order-to-cash de récupérer les créances des débiteurs, se heurtent toutefois aujourd’hui à un contexte économique et concurrentiel inédit qui précipite un peu plus les mutations du marché.

  

Des cabinets à l’affût face à des perspectives économiques dégradées

Le risque de crédit revient avec force au centre des préoccupations des entreprises. L’économie française est en effet clairement entrée en phase de sous-régime. Et la contrainte financière se resserre inexorablement, mettant les trésoreries à rude épreuve. Le régime d’exception en matière de profitabilité et de trésorerie, sous l’effet d’un soutien public hors norme, a fait long feu. À l’inflation toujours forte, à la fin du « quoi qu’il en coûte » et au remboursement progressif des PGE s’ajoute le resserrement manifeste des conditions de financement. Ce contexte tendu, qui rend plus impérieuse la bonne gestion du cash et du risque client, bénéficiera aux cabinets de recouvrement. Surtout si l’on garde à l’esprit qu’environ 25% des défaillances en France sont dues à des retards de paiement, et que sur les quelque 800 milliards d’euros de crédit interentreprise, près de 60 milliards passent en pertes et profits chaque année pour créances impayées. Les spécialistes du recouvrement sont d’ailleurs bien placés pour tirer parti du marché des prêts non performants (non performing loans ou NPL) qui s’annonce juteux.

  

Un paysage concurrentiel en plein renouveau

Sur ce marché prometteur des impayés et des délais de paiement, la concurrence s’annonce âpre. Spécialistes de l’information commerciale, sociétés d’affacturage, assureurs-crédit, etc. Au-delà des cabinets de recouvrement, c’est toute la filière des services de gestion du compte clients qui fourbit des armes. À la faveur de faibles barrières à l’entrée, une nouvelle génération de start-up comme Rubypayeur, Soan, ou encore GOODPayeur réalise en parallèle une vraie percée dans le paysage concurrentiel du marché du recouvrement. Si certaines optent pour un positionnement spécialisé, par exemple dans la réduction des délais de paiement (Upflow, Moment), d’autres cherchent à s’imposer sur l’ensemble de la chaîne de valeur d’une facture, à l’image de Soan, soutenue par Allianz Trade. Au-delà, toutes misent sur le digital et les technologies d’intelligence artificielle pour optimiser le processus de recouvrement.

 

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Les services de gestion du compte clients : le temps des nouvelles opportunités

Information commerciale, recouvrement, affacturage, assurance-crédit, enquête : quelles perspectives d’ici 2025 face à la montée des incertitudes et à l’essor des modèles basés sur l’IA ?

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Services aux entreprises
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Collaborateur de Xerfi depuis 2017 après 4 années passées en audit financier à Paris et au Luxembourg, Aurélien Vernet est aujourd'hui directeur d'études avec une expertise dans les secteurs de l’assurance et de la banque. Aurélien Vernet est titulaire d’un master MSc2 de l’ESSEC Buiness School (Programme Grande École, spécialisation Économie appliquée).

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER