PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
VIDÉO

Expertise comptable, audit, CAC face à la crise : le grand chambardement

Découvrez l’analyse de Philippe Gattet, directeur d’études Xerfi

Publié le 08 Février 2021

https://player.vimeo.com/video/503407760?autoplay=1

Philippe Gattet - Directeur d’études Xerfi




2020 a été l’année de la métamorphose des professionnels du chiffre. En assumant dans l’urgence le rôle de pompier de service, ils ont rassuré, conseillé et accompagné leurs clients compte tenu de la violence économique du choc sanitaire, qui l’a aussi été sur le plan comptable, financier et juridique. Pour autant, l’incendie est loin d’être éteint, et experts-comptables, comme commissaires aux comptes, sont encore sur le pont, aux côtés des entreprises, alors même que les mesures de distanciation et le télétravail rendent plus complexes les interventions. Comment s’adaptent-ils alors à la crise ?


D’abord, en assurant la continuité du « service public » privé de la comptabilité. Pourtant, la crise n’a pas fait de cadeaux aux cabinets. Sur les 10 premiers mois de 2020, leur chiffre d’affaires a reculé d’un petit 0,2% en glissement annuel d’après l’Insee. C’est du jamais vu pour ce secteur ! Il était en effet impossible de prospecter efficacement de nouveaux clients et de vendre convenablement des prestations à valeur ajoutée à distance comme le conseil. Ce repli limité de l’activité représente tout de même une belle performance et beaucoup de dirigeants d’entreprise s’en contenteraient. Cela montre combien le modèle d’affaires des cabinets se révèle protecteur de par la loi qui leur confère un monopole de fait : experts-comptables et CAC ne sont tout simplement pas substituables, ou difficilement, malgré les plateformes 100% en ligne de comptabilité qui menacent de les désintermédier.


Les cabinets cultivent leur rôle de médecin-conseil des entreprises. En présentiel ou en télétravail, ils ont épaulé leurs clients dans le maquis du chômage partiel, des prêts garantis par l’État et de tous les dispositifs d’aide mobilisables, entre autres problèmes. Ils travaillent en ce début d’année 2021 sur l’énorme casse-tête de l’établissement des comptes 2020 des sociétés. Des comptes qui doivent délivrer une information financière transparente sur la santé des entreprises alors que dans de très nombreux cas, eu égard à la situation exceptionnelle, notamment aux mesures de soutien au chômage partiel, la signification économique et financière des comptes 2020 sera limitée. Autant dire que la crise facilite un repositionnement que les cabinets amorcent non sans peine depuis de nombreuses années : celui de conseil aux TPE/PME, métier tourné vers l’avenir plutôt que vers le rétroviseur des bilans.


Les cabinets repositionnent leur offre et leur discours. On voit ici où là de nouvelles offres commerciales ou de brand content émerger : plateformes d’aides aux entreprises pour surmonter la crise, programmes de réflexion collaborative avec des personnalités de tous milieux destinés à construire l’après-crise… Nombre de cabinets ont également rééditorialisé leur site internet en mettant en avant des contenus pro bono, des offres d’accompagnement et de nombreux webcasts et webinaires. Ils ont aussi redéfini sous la contrainte les modalités de leur relation client devenue encore plus dématérialisée. C’est là une conséquence cruciale de la crise : celle-ci a donné un coup d’accélérateur à la digitalisation de la profession.


Mais les cabinets avancent sur le fil du rasoir. D’un côté, les virages du conseil et du digital nécessitent d’importants investissements. Or, tous les acteurs n’auront pas les moyens de leurs ambitions. De l’autre, les fondamentaux de leur marché se dégradent de façon inédite. En effet, l’État ne pourra pas perfuser éternellement le système productif français : tôt ou tard, les statistiques des défaillances s’affoleront dans l’hôtellerie-restauration, le tourisme, l’évènementiel, la culture, les filières aéronautiques ou viticoles, le commerce de détail non alimentaire... Ce sera alors un coup dur pour les experts-comptables habitués à vivre sur un tissu toujours plus large d’entreprises ; et un coup encore plus dur pour les commissaires aux comptes qui peinent à se remettre du relèvement des seuils d’audit imposé par la loi PACTE…


Les soldats de la comptabilité pourraient alors à leur tour appeler à l’aide… non pas l’État, mais leurs confrères ou concurrents afin d’engager des rapprochements et consolider un secteur toujours très atomisé.

logo POUR APPROFONDIR
Les ripostes des acteurs de l'expertise comptable et de l'audit pour affronter l'après-crise

Perspectives de croissance à l’horizon 2022 et évolutions du jeu concurrentiel à moyen terme

Collaborateur au sein du groupe Xerfi depuis 2005, Philippe Gattet est directeur d’études Xerfi-Precepta. Il compte parmi ses sujets de prédilection l’énergie, la construction, l’immobilier, les services collectifs ainsi que les services aux entreprises à haute valeur ajoutée. Il est également responsable des vidéos sectorielles et pédagogiques de Xerfi.



logo POUR APPROFONDIR
Les ripostes des acteurs de l'expertise comptable et de l'audit pour affronter l'après-crise

Perspectives de croissance à l’horizon 2022 et évolutions du jeu concurrentiel à moyen terme

VIDÉO

3749730
vidéoIncubateurs, accélérateurs, start-up studios : l'heure de la structuration a sonné !

VIDÉOLa crise a bousculé les structures d’accompagnement de start-up selon la dernière édition de l’étude Xerfi Innov sur cet univers et intitulée « Incubateurs, [...]

12/07/2021

VIDÉO

3749848
vidéoLoi Sécurité Globale, une aubaine pour les services privés de sécurité

VIDÉOLa loi Sécurité Globale votée en avril 2021 est une aubaine pour les prestataires privés. Elle va en effet élargir leur champ d’action tout en contribuant à une plus [...]

05/07/2021

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER