PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
AVIS D'EXPERT

L'intérim digital en plein essor

Publié le 29 Mars 2021




Les services d'intérim 100% digitaux en plein boom en 2020

Les revenus engrangés par les services d’intérim 100% digitaux ont augmenté de 40% en 2020 pour atteindre 665 millions d’euros et ainsi représenter 2,5% du chiffre d’affaires de la filière du travail temporaire en France. Les reports de clients et de candidats des agences physiques vers des offres entièrement numériques mais aussi la diversification des débouchés des pure players ont notamment dopé les revenus des opérateurs l’an dernier. Et la digitalisation persistante des pratiques de recrutement ainsi que les innovations des opérateurs pour améliorer l’attractivité de leurs offres donneront des ailes au marché. A l’horizon 2023, l’intérim digital devrait ainsi représenter entre 4,5% et 7,5% des revenus des entreprises de travail temporaire (ETT), soit environ 1,5 à 2,5 milliards d’euros. La dynamique de créations de solutions d’intérim 100% digitales sera surtout impulsée par des acteurs déjà présents sur ce marché encore émergent, à l’instar de Randstad et The Adecco Group ou de pure players comme Iziwork ou Badakan. La numérisation permet des baisses de prix notables (environ 30% par rapport à l’intérim traditionnel) en raison de l’absence de frais liés à l’immobilier et de besoins plus réduits en personnel. Revers de la médaille : ces baisses de prix limitent l’activité en valeur et la digitalisation accentue la concurrence avec d’autres acteurs du numérique. Le risque de captation du marché par des intermédiaires (sites d’annonces d’emplois, géants du web…) est également élevé.

Après un rebond de 18% en 2021 à 31,5 milliards d’euros, le chiffre d’affaires des ETT progressera à un rythme annuel moyen de 3% en 2022 et 2023. Variable d’ajustement des chocs conjoncturels pour les entreprises, l’emploi intérimaire, qui a plongé de 21% en 2020, ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise cette année en raison des difficultés rencontrées par certains débouchés comme par exemple l’hébergement-restauration. Au final, les revenus de la filière de l’intérim ont cédé 18% en 2020. Si les prix des prestations ont augmenté pendant l’exercice, dans le sillage de la hausse du SMIC, les pressions des clients ont limité les possibilités de revalorisations tarifaires.

Dans ce contexte, la digitalisation des pratiques des candidats constitue un puissant moteur de croissance pour les acteurs de l’intérim digital. Une tendance qui se vérifie en particulier chez les nouvelles générations, principale cible des opérateurs. Cette population est en outre davantage tentée par le travail temporaire que ses aînées.

L’acceptation des outils numériques devient également une réalité chez les recruteurs qui estiment par exemple que l’intelligence artificielle (une technologie au cœur des solutions de matching des acteurs de l’intérim digital) permet de gagner du temps lors du processus de sélection des candidats, même s’ils considèrent incontournable l’intervention humaine. Le recours aux chatbots et aux entretiens différés vise également à convertir des clients encore réticents à l’intérim digital. Les opérateurs espèrent en outre se différencier ainsi de leurs concurrents grâce à des solutions plus abouties.

 

Trouver le bon équilibre entre outils digitaux et expertise humaine

En réalité, les acteurs s’efforcent de trouver le juste milieu entre outils digitaux et expertise humaine. Iziwork construit ainsi un réseau d’indépendants, interlocuteurs locaux de ses clients. Randstad et The Adecco Group ont au contraire lancé des offres ne s’appuyant plus sur leurs agences pour séduire les entreprises aux besoins ponctuels et urgents, jusqu’ici chasse gardée des pure players.

Pour améliorer leur offre, les opérateurs misent également sur la création de bouquets de services et le lancement de dispositifs dédiés aux personnes éloignées de l’emploi. Il s’agit alors de mettre la main sur des candidats et de renforcer l’engagement des utilisateurs déjà inscrits pour s’imposer sur un marché où les effets de taille confèrent un avantage concurrentiel.

Construire des marques fortes pour faire connaître et valoriser leurs prestations est un autre levier mobilisé par les acteurs de l’intérim digital pour tirer leur épingle du jeu. Réputés, les majors de l’intérim ont à cet égard une nette longueur d’avance sur leurs concurrents.

Les pure players de l’intérim digital affichent de fortes ambitions à l’international. Ils souhaitent s’implanter en Europe, premier marché mondial du travail temporaire. Un déploiement à l’étranger qui a toutefois pu ralentir dans le contexte de la crise sanitaire. Si cette dernière n’a eu que peu d’impact sur les stratégies de long terme des acteurs de l’intérim digital, elle a néanmoins conduit des pure players (comme Gofer ou Side) à se positionner sur de nouveaux secteurs d’activités tels que la grande distribution, la logistique e-commerce et le BTP.

logo POUR APPROFONDIR
L'hypercroissance de l'intérim digital à l'horizon 2023

Quelles stratégies pour s’imposer sur un marché dopé par la crise ?

Collaborateur de Xerfi depuis 2019, Alexis Jouan est chargé d'études senior et expert dans les services aux entreprises. Il est titulaire d’un master en stratégie et finance d'entreprise de Sciences Po Strabourg.



logo POUR APPROFONDIR
L'hypercroissance de l'intérim digital à l'horizon 2023

Quelles stratégies pour s’imposer sur un marché dopé par la crise ?

VIDÉO

3749886
vidéoLe conseil et les services intellectuels bousculés par les services numériques

VIDÉOLes prestations intellectuelles B2B deviennent un terrain d’innovations d’ampleur. Chez les consultants, avocats d’affaires, experts-comptables, auditeurs, analystes [...]

26/07/2021

VIDÉO

3749730
vidéoIncubateurs, accélérateurs, start-up studios : l'heure de la structuration a sonné !

VIDÉOLa crise a bousculé les structures d’accompagnement de start-up selon la dernière édition de l’étude Xerfi Innov sur cet univers et intitulée « Incubateurs, [...]

12/07/2021

CONJONCTURE

vidéoLe rebond du climat des affaires se confirme dans les services

CONJONCTUREAprès un bond de 15 points en mai, le climat des affaires dans les services a de nouveau progressé nettement en juin (+6 points). À 113, l’indicateur se situe désormais [...]

05/07/2021

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER