DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

« La nutrition clinique a pleinement profité de la crise sanitaire »

AVIS D'EXPERT | Matteo Neri | Publié le 22 Octobre 2020

SantéIndustrieAlimentaire



Comment le marché de la nutrition clinique a-t-il traversé la crise du Covid-19 ?

Estimé à plus de 500 millions d’euros par nos soins, le marché français de la nutrition clinique se classe déjà au deuxième rang européen, derrière l’Allemagne. Aujourd’hui, la France compte près de deux millions de personnes en situation de dénutrition et ce chiffre va croître en phase avec le vieillissement de la population. À la croisée de la santé et de l’agroalimentaire, la nutrition clinique a pleinement profité de la crise sanitaire. Le Covid-19 est en effet une maladie infectieuse à haut risque de dénutrition, nécessitant une prise en charge adaptée des malades. Les commandes hospitalières de compléments nutritionnels oraux (CNO) et de produits de nutrition entérale ont ainsi atteint des niveaux inédits pendant la crise. Les prestataires de santé à domicile ont également été très sollicités à la fois pour assurer la prise en charge à domicile et pour favoriser le retour à domicile de certains patients. Ce qui a permis de libérer des libérer des lits dans les services de réanimation. En revanche, les ventes en officines ont pâti du phénomène de renoncement aux soins observé au plus fort de la pandémie et de la chute de la fréquentation des pharmacies pendant le confinement. Les initiatives des pouvoirs publics pour améliorer le dépistage de la dénutrition et les stratégies d’élargissement de l’offre continueront à soutenir la demande à court et moyen termes. Dans ces conditions, le marché français de la nutrition clinique devrait augmenter au rythme de 5% par an en moyenne d’ici 2023. Les mesures de restriction des dépenses de santé, avec par exemple les baisses tarifaires de plusieurs catégories de CNO qui entreront en vigueur début 2021, devraient néanmoins entraver la croissance du marché.

 

Le jeu concurrentiel est-il susceptible d’évoluer à terme ?

À moyen terme, la démédicalisation de l’offre et l’avènement de la nutrition connectée pourraient changer la donne. Mais actuellement, le marché s’organise autour de trois grands segments-la nutrition orale, entérale et parentérale -avec chacun une structure concurrentielle légèrement différente. La complémentation nutritionnelle orale, qui compte le plus grand nombre d’acteurs, reste largement dominée par les géants de l’agroalimentaire, séduits par des niveaux de marge supérieurs à ceux des produits de grande consommation. Ces opérateurs s’efforcent d’ailleurs d’élargir leurs gammes de CNO. Certains acteurs de la santé (comme Fresenius ou Baxter) ont également développé une offre de nutrition clinique orale mais leur terrain de prédilection reste clairement la nutrition parentérale. Ils sont en effet les seuls à maîtriser les normes nécessaires à la préparation de poches de nutrition parentérale. Présent dans la nutrition entérale, l’allemand Fresenius se distingue par une offre qui couvre les trois segments. Par ailleurs, il convient de noter que les relations entre les acteurs de la nutrition clinique ne sont pas uniquement concurrentielles. Il existe en effet des liens donneurs d’ordres/sous-traitants. À titre d’exemple, ESI Nutrition fabrique en marque blanche pour le compte des leaders européens.

 

Quelles sont les stratégies de croissance privilégiées par les opérateurs ?

Les stratégies de croissance des acteurs répondent à un triple objectif: renforcer leur visibilité auprès des prescripteurs, améliorer l’observance des traitements et conquérir de nouveaux patients en France et à l’international. À cet effet, ils activent plusieurs leviers. Sur le segment de la nutrition orale, la démédicalisation de l’offre est clairement enclenchée. Les opérateurs investissent alors massivement en R&D pour renouveler et étendre leurs gammes de produits. Ils diversifient également leurs canaux de distribution, en accentuant leur visibilité dans les officines ou les parapharmacies, sans négliger la vente en ligne. Les leaders du marché se renforcent aussi à l’international, à l’image de Danone en Chine. Enfin, quelques-uns tentent de concevoir une offre de prise en charge globale des patients, en proposant de couvrir plusieurs maillons de la chaîne de valeur (diagnostic, nutrition, dispositifs de dispensation...). Une prise en charge qui s’appuie d’ailleurs de plus en plus sur les applications mobiles dédiées à l’accompagnement des personnes dénutries et aux professionnels de santé qui les suivent.

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Le marché de la nutrition clinique à l'horizon 2025

Dynamique des ventes, pressions sur les prix : évolution du jeu concurrentiel et des stratégies de croissance des industriels

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Santé
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Après plusieurs expériences dans le secteur des vins et spiritueux et des achats, Matteo Neri a rejoint le groupe Xerfi en 2015. Aujourd'hui, il est directeur d'études et expert dans le secteur de l'agroalimentaire. Il coordonne également les études de la collection Emploi RH. Matteo Neri est titulaire d’un master II en Sciences Politiques de l’Università Degli Studi di Siena.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER