PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI FIL D'INFO CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
AVIS D'EXPERT

« La nutrition clinique a pleinement profité de la crise sanitaire »

Trois questions à Damien Callet

Publié le 22 Octobre 2020
D’après l’étude Les belles perspectives du marché de la nutrition clinique à l'horizon 2023

Comment le marché de la nutrition clinique a-t-il traversé la crise du Covid-19 ?

Estimé à plus de 500 millions d’euros par nos soins, le marché français de la nutrition clinique se classe déjà au deuxième rang européen, derrière l’Allemagne. Aujourd’hui, la France compte près de deux millions de personnes en situation de dénutrition et ce chiffre va croître en phase avec le vieillissement de la population. À la croisée de la santé et de l’agroalimentaire, la nutrition clinique a pleinement profité de la crise sanitaire. Le Covid-19 est en effet une maladie infectieuse à haut risque de dénutrition, nécessitant une prise en charge adaptée des malades. Les commandes hospitalières de compléments nutritionnels oraux (CNO) et de produits de nutrition entérale ont ainsi atteint des niveaux inédits pendant la crise. Les prestataires de santé à domicile ont également été très sollicités à la fois pour assurer la prise en charge à domicile et pour favoriser le retour à domicile de certains patients. Ce qui a permis de libérer des libérer des lits dans les services de réanimation. En revanche, les ventes en officines ont pâti du phénomène de renoncement aux soins observé au plus fort de la pandémie et de la chute de la fréquentation des pharmacies pendant le confinement. Les initiatives des pouvoirs publics pour améliorer le dépistage de la dénutrition et les stratégies d’élargissement de l’offre continueront à soutenir la demande à court et moyen termes. Dans ces conditions, le marché français de la nutrition clinique devrait augmenter au rythme de 5% par an en moyenne d’ici 2023. Les mesures de restriction des dépenses de santé, avec par exemple les baisses tarifaires de plusieurs catégories de CNO qui entreront en vigueur début 2021, devraient néanmoins entraver la croissance du marché.

 

Le jeu concurrentiel est-il susceptible d’évoluer à terme ?

À moyen terme, la démédicalisation de l’offre et l’avènement de la nutrition connectée pourraient changer la donne. Mais actuellement, le marché s’organise autour de trois grands segments-la nutrition orale, entérale et parentérale -avec chacun une structure concurrentielle légèrement différente. La complémentation nutritionnelle orale, qui compte le plus grand nombre d’acteurs, reste largement dominée par les géants de l’agroalimentaire, séduits par des niveaux de marge supérieurs à ceux des produits de grande consommation. Ces opérateurs s’efforcent d’ailleurs d’élargir leurs gammes de CNO. Certains acteurs de la santé (comme Fresenius ou Baxter) ont également développé une offre de nutrition clinique orale mais leur terrain de prédilection reste clairement la nutrition parentérale. Ils sont en effet les seuls à maîtriser les normes nécessaires à la préparation de poches de nutrition parentérale. Présent dans la nutrition entérale, l’allemand Fresenius se distingue par une offre qui couvre les trois segments. Par ailleurs, il convient de noter que les relations entre les acteurs de la nutrition clinique ne sont pas uniquement concurrentielles. Il existe en effet des liens donneurs d’ordres/sous-traitants. À titre d’exemple, ESI Nutrition fabrique en marque blanche pour le compte des leaders européens.

 

Quelles sont les stratégies de croissance privilégiées par les opérateurs ?

Les stratégies de croissance des acteurs répondent à un triple objectif: renforcer leur visibilité auprès des prescripteurs, améliorer l’observance des traitements et conquérir de nouveaux patients en France et à l’international. À cet effet, ils activent plusieurs leviers. Sur le segment de la nutrition orale, la démédicalisation de l’offre est clairement enclenchée. Les opérateurs investissent alors massivement en R&D pour renouveler et étendre leurs gammes de produits. Ils diversifient également leurs canaux de distribution, en accentuant leur visibilité dans les officines ou les parapharmacies, sans négliger la vente en ligne. Les leaders du marché se renforcent aussi à l’international, à l’image de Danone en Chine. Enfin, quelques-uns tentent de concevoir une offre de prise en charge globale des patients, en proposant de couvrir plusieurs maillons de la chaîne de valeur (diagnostic, nutrition, dispositifs de dispensation...). Une prise en charge qui s’appuie d’ailleurs de plus en plus sur les applications mobiles dédiées à l’accompagnement des personnes dénutries et aux professionnels de santé qui les suivent.

Collaborateur de Xerfi depuis 2017 , Damien Callet est expert sur les sujets de santé et d'énergie, mais intervient également sur d'autres thématiques de façon ponctuelle. Il est titulaire d'un Master Management des PME et ETI, d'une licence AES (Administration Économique et Sociale) et d'un BTS Banque.

EN SAVOIR PLUS SUR CE SUJET AVEC L’ÉTUDE XERFI PRECEPTA

Les belles perspectives du marché de la nutrition clinique à l'horizon 2023 Opportunités de la crise sanitaire, percée de la nutrition connectée… : quels leviers et perspectives de croissance pour les acteurs ?
16/09/2020 | 183 pages - réf : XR / 20IAA64 1800€



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +