DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

Planification écologique 2030 : quelques éléments de cadrage

AVIS D'EXPERT | Pierre Paturel | Publié le 03 Octobre 2023

Energie et environnement



Ce 25 septembre, le Président a brossé le tableau des chantiers qui s’ouvrent d’ici 2030 pour réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre du pays. Les différents axes de travail qui doivent aboutir à une écologie « à la française », « accessible et juste » telle qu’elle a été formulée par Emmanuel Macron, font partie intégrante du plan national de transition écologique initié depuis plus d’un an.

Xerfi a publié ces derniers mois plusieurs études qui décryptent les implications économiques de cette transition écologique et nous sommes ravis de vous présenter nos analyses détaillées sur les thèmes clés qui ont été abordés :

  

La production de pompes à chaleurs : des objectifs réalisables ?

L’État compte tripler la production de pompes à chaleur avec le développement de toute une filière industrielle. Alors que la transition énergétique s’impose comme un enjeu de société majeur, les installations de pompes à chaleur (PAC) dans les logements volent de record en record. Sauf que les industriels se heurtent à la concurrence des fabricants asiatiques capables de produire de gros volumes à des prix attractifs. Par ailleurs, les PAC ont encore du mal à percer dans les logements collectifs. La filière doit aussi surmonter d’importantes difficultés, entre la complexité des aides à l’installation, la pénurie d’installateurs et la hausse des arnaques et malfaçons dans le cadre de rénovations, préjudiciable à l’image des entreprises.

  

Le marché de l’automobile : vers un big bang de la mobilité électrique ?

Avec un objectif d’un million de véhicules électriques produits en France d’ici à 2027 et l’ouverture du leasing social dès la fin novembre, l’électrification du parc automobile est un pilier de la transition écologique souhaitée par l’État. Un tel objectif nécessite forcément une relocalisation de la production de modèles en France par rapport à la situation actuelle. Une voie qu’emprunte actuellement Renault dont la production de voitures en France sera 100% électrifiée d’ici 2030. Malgré des pressions, le gouvernement ne réussira sans doute pas à convaincre Stellantis de produire la e-208 en France en raison des faibles marges sur ce segment de marché. En revanche, il travaille d’arrache-pied à obtenir l’installation dans le pays d’une grande usine d’un nouvel entrant.

L’État compte également sur la mise en place du leasing social pour stimuler le marché français, mesure déjà annoncée par Macron lors de sa candidature pour un second mandat, qui devrait permettre aux ménages modestes d’accéder à un véhicule électrique pour un loyer de 100 € maximum. S’il doit être mis en place à l’automne 2023, les rouages précis de ce sont encore flous. Certains doutes planent d’ailleurs sur la faisabilité du projet étant donné le tarif actuel des véhicules électriques qui rend irréaliste d’atteindre le seuil de 100 €.

  

Décarbonation de l\'industrie : quelles stratégies sont envisagées et pour quelles trajectoires ?

Annoncée depuis un an, la signature espérée pour fin octobre – début novembre des objectifs de décarbonation des 50 sites industriels les plus émetteurs de CO2 constitue un pas supplémentaire vers l’atteinte des objectifs fixés dans la décarbonation de l’industrie. Les ambitions de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC), à savoir une réduction de 35% des émissions de GES de l’industrie en 2030 et de 81% en 2050 (par rapport à 2015, sur le scope 1), n’apparaissent plus comme un vœu pieux mais bien comme une trajectoire réaliste, voire conservatrice concernant l’échéance 2030. En effet, de multiples facteurs, qui se renforcent entre eux, entraîneront un véritable changement d’échelle des investissements en faveur de la décarbonation : contrainte réglementaire croissante, aides directes des pouvoirs publics, envolée des prix de l’énergie, attentes des donneurs d’ordres, des actionnaires et des clients professionnels, hausse des prix des matières premières ou encore développement de nouvelles technologies.

  

La rénovation énergétique : un nouvel élan à attendre ?

Le calendrier s\'accélère sur le marché de la rénovation de l\'habitat. L\'interdiction de mise en location des passoires thermiques dès janvier 2023 va inciter les propriétaires bailleurs privés et les sociétés HLM à entamer d\'importants travaux. L\'enquête que nous avons menée auprès de 1 500 participants atteste de la ferme intention des ménages à réaliser ce type de travaux à très court terme. Celle-ci montre en effet que les questions énergétiques figurent dans les priorités des ménages propriétaires ou locataires, dans le domaine de l’habitat. Ce critère est considéré comme « primordial » par 38% des répondants. Les mauvaises performances d’un bien détournent 59% des potentiels acquéreurs ou locataires avec une part plus élevée pour ces derniers.

Trois éléments modifient en profondeur le rapport que les propriétaires et locataires français entretiennent avec la performance énergétique de leur habitat : les contraintes réglementaires sur les performances énergétiques du logement, l’envolée des prix de l’énergie consécutive à la guerre en Ukraine et le développement de l’éco-conscience des ménages.

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Décarboner l'industrie : quelles priorités ?

Opportunités et trajectoires 2030-2050 secteur par secteur : quel potentiel de croissance pour les fournisseurs de solutions ?

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Energie et environnement
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Collaborateur de Xerfi depuis plus de 10 ans et aujourd'hui directeur d'études, Pierre Paturel est expert énergie et environnement et spécialiste de l'automobile. Il intervient également dans la rédaction de la note Xerfi Prévisis. Pierre Paturel est titulaire d’un master en intelligence économique de l’Université Lyon III.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER