PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Focus sur l'industrie française des détergents et produits d'entretien

Publié le 30 Août 2022




L’industrie des détergents et des produits d’entretien inclut deux catégories de produits : les articles de consommation courante, commercialisés sur le marché BtoC (lessives, liquides vaisselle, nettoyants de surface, etc.) et les préparations à usage industriel. Ces dernières s’adressent principalement aux sociétés de nettoyage, aux blanchisseries-teintureries ainsi qu’aux structures publiques ou privées accueillant du public (hôtellerie, restauration, établissements scolaires ou de santé, etc.).

Comme l’industrie chimique dans son ensemble, le secteur doit composer avec une réglementation contraignante qui impose de lourds investissements et limite alors le nombre d’opérateurs. Les principaux fabricants en France sont des filiales de leaders mondiaux des produits de grande consommation (McBride, Reckitt Benckiser, Procter & Gamble, Colgate-Palmolive, etc.). Par ailleurs, plusieurs groupes d’importance sont spécialisés dans la production de détergents et produits d’entretien exclusivement à destination des professionnels (Orapi, Ecolab, Kersia, etc.). Il est à noter que certains groupes d’envergure comme Unilever n’ont pas ou plus de présence industrielle en France mais occupent de fortes positions sur le marché grâce à des marques renommées.

 

 

Le tissu industriel se densifie avec la crise sanitaire

Après une décennie de stagnation, la population d’établissements recensés dans l’industrie des savons ménagers, détergents et produits d’entretien a bondi de 8,1% en 2020 pour approcher la barre des 270 établissements. Parallèlement, les effectifs du secteur ont progressé (+320 salariés en 2020). Cette dynamique s’explique en grande partie par les effets d’aubaine provoqués par la crise sanitaire, impliquant des besoins accrus en produits désinfectants pour lutter contre la propagation de la Covid-19. De nombreux opérateurs ont notamment fait leur entrée sur le segment de niche des gels hydro alcooliques, envahissant les rayons entretien des GMS de nouvelles marques.

    

Une très forte concentration de l’activité

Bien que le tissu concurrentiel de la fabrication de produits d’entretiens soit composé pour ses trois quarts d’entreprises de moins de 50 salariés, principalement positionnées sur des niches à forte valeur ajoutée (cires pour chaussures, produits d’entretien pour voiture, segment de la naturalité, hygiène professionnelle, etc.), l’essentiel de l’activité se concentre dans les mains de quelques entreprises. Pour rentabiliser l’exploitation des sites de production, les fabricants tricolores doivent en effet fonctionner sur des volumes importants. Les barrières à l’entrée élevées et l’importance des économies d’échelle expliquent ainsi le poids particulièrement conséquent des grandes structures. Selon un panel Xerfi, les entreprises de plus de 50 salariés se sont ainsi arrogé plus de 78% du chiffre d’affaires en 2020.

   

Un secteur marqué par de nombreux mouvements intra-groupes

En 2020, la France se plaçait au pied du podium de la production en valeur de produits d’entretien en Europe, et arrivait même en tête sur le segment des préparations pour parfumer ou désodoriser les locaux. Bénéficiant d’une bonne réputation à l’étranger, notamment en matière de qualité et de savoir-faire, les produits d’entretien tricolore sont très bien valorisés à l’étranger. D’ailleurs, l’activité à l’export constitue un pan significatif des revenus des fabricants tricolores (28,1% en moyenne selon un panel Xerfi). Dans un souci d’optimisation opérationnelle, les groupes internationaux présents dans le secteur (P&G, Unilever, Reckitt, etc.) ont spécialisé leurs sites pour desservir ensuite l’ensemble du marché européen. Ainsi, leurs usines françaises affichent même des taux d’export supérieur à 90% de leurs chiffres d’affaires, tandis que leurs sociétés commerciales importent bon nombre de produits fabriqués par leurs autres usines étrangères. Malgré ces nombreux flux de transits et mouvements intra-groupes, la France affiche un solde commercial positif depuis 2016 (87 M€ en 2021).

 

 

Collaborateur de Xerfi depuis 2021, Meddy Chalandard est aujourd'hui chargé d'études avec une expertise dans l'industrie des PGC, notamment alimentaires. Il a suivi une classe préparatoire ENS Paris Saclay avant d'être titulaire d'un master Sciences économiques et sociales de l'Université Lumière Lyon 2.



CONJONCTURE

vidéoLe moral des industriels retombe

CONJONCTURELe climat des affaires de l’industrie manufacturière s’est clairement dégradé au cours de l’été, perdant un peu plus de 4 points entre juin et août 2022. À 103,6, [...]

15/09/2022

CONJONCTURE

vidéoVers un ajustement baissier du cours du Brent en 2023

CONJONCTUREDans le nouveau contexte géopolitique forgé par l’agression militaire russe en Ukraine, l’incertitude qui entoure nos prévisions de cours est très forte, car le prix moyen [...]

14/09/2022

CONJONCTURE

vidéoLa situation des entreprises se dégrade, les défaillances remontent

CONJONCTUREL’impact de l’inflation des intrants et de l’énergie, seulement partiellement répercuté dans le prix des ventes des entreprises, commence à peser sensiblement sur les [...]

05/09/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER