DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

Les start-up de la e-santé sont chouchoutées par les investisseurs

AVIS D'EXPERT | Alexandre Boulegue | Publié le 27 Février 2023

SantéTechnologie et digitalAssurance



La e-santé française continue d'attirer les investisseurs, avec plus d'un milliard d'euros levés par des start-up spécialisées en 2022. Au total, près de trois milliards d'euros ont été levés par des centaines de jeunes pousses de la e-santé en France entre janvier 2016 et décembre 2022. Et Les pouvoirs publics jouent également un rôle majeur en apportant un soutien décisif à la filière.

  

Les levées de fonds se concentrent principalement sur cinq grands domaines de la e-santé :

- l’IA appliquée au diagnostic, à l’imagerie, à la chirurgie et à la recherche médicale : eCential Robotics, Quantum Surgical, Robocath, Owkin, Stilla Technologies, etc. ;

- les cabinets virtuels et services de téléconsultation / télésoin : Doctolib, Medadom, Qare, etc. ;

- les applicatifs d’accompagnement médical dont télésurveillance médicale, thérapies digitales, outils de prévention et d’accompagnement : DentalMonitoring, Diabeloop, Voluntis, etc. ;

- les solutions santé / bien-être élaborées autour de l’IoT : objets et vêtements connectés et monitoring, IoT dédié à la recherche médicale, etc. : Visiomed, Bioserenity, Withings, etc. ;

- les outils de coordination et d’optimisation des parcours de soins dont les carnets de santé digitaux, outils de reporting ,etc. : Padoa, Lifen, Hoppen, etc.

  

Les pouvoirs publics à la manœuvre

Ce bilan flatteur des levées de fonds par les start up de la e-santé est d’autant plus notable qu’il s’inscrit dans un contexte de dégradation du contexte financier et géopolitique international. Les cordons de la bourse se sont en effet resserrés et les investisseurs sont désormais plus prudents sur les projets tech. Pour autant, la filière e-santé française a su capitaliser sur de puissants moteurs pour se montrer séduisante.

La puissance publique travaille en effet à structurer la filière. À l’horizon 2025, les start-up de la e-santé bénéficieront des nouveaux efforts publics impulsés par la stratégie d’accélération « Santé numérique » lancée en 2021. Ce plan comprend plusieurs volets : simulation de la demande, accompagnement des projets innovants et facilitation de leur accès au marché. Une enveloppe de près de 370 millions d’euros sera ainsi consacrée au développement de projets et à leur validation clinique.

Pour mutualiser des moyens, la filière s’organise. C’est le sens de la multiplication des créations de consortiums et d’accélérateurs de start-up dans l’Hexagone. Citons entre autres Future4care, Agoria Santé ou PariSanté Campus. Les pouvoirs publics jouent là encore un rôle moteur autour de Bpifrance qui pilote depuis 2020 un plan d’action visant à accélérer la consolidation du marché français de la santé numérique en association avec des partenaires industriels et institutionnels. De nombreuses initiatives parallèles sont directement portées par de solides sponsors privés tels que La Poste, Orange et bien d’autres.

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Marché de la e-santé en France : stratégies des acteurs et perspectives 2025

Arrivée à maturité du cadre technique, décloisonnement des activités et essor des logiques de consolidation : quels impacts ?

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Santé
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Alexandre Boulègue est directeur du bureau d’études Xerfi Publishing, qui produit chaque année plus de 1000 études sur la conjoncture et les performances des entreprises de l’ensemble des secteurs de l’économie française. Il est également rédacteur en chef de la lettre d’information mensuelle sur la conjoncture Xerfi Previsis.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER