PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Le photovoltaïque à l'épreuve du foncier

Publié le 05 Décembre 2022




Comment expliquer l’envolée du marché français du solaire photovoltaïque ?

Le marché français du solaire photovoltaïque est clairement en train de changer de braquet. Des records de mises en service se profilent alors que le portefeuille de projets en développement atteint des niveaux inégalés. Et le meilleur reste à venir. La loi d’accélération des énergies renouvelables (EnR), qui entrera en vigueur en 2023, promet en effet de réduire les délais administratifs et de libérer des surfaces foncières « secondaires » comme les parkings ou les abords des routes pour l’implantation de parcs. Plus globalement, le contexte n’a jamais été aussi porteur pour le solaire sur le segment professionnel. Je pense à l’attrait renforcé par la crise de l’énergie des solutions d’autoconsommation et des power purchase agreement (PPA) et au cadre réglementaire plus contraignant auquel sont soumises les entreprises (végétalisation ou solarisation obligatoire à partir d’une certaine superficie du bâtiment). Je pense également aux nouvelles modalités d’approvisionnement des grands groupes, qui font la part belle à l’électricité verte dans le cadre de leurs démarches RSE. L’envolée de la demande BtoB favorise par ailleurs l’émergence d’un nouveau modèle : le solaire sans subvention.

 

Cette course de vitesse ne pourrait-elle pas se révéler plus complexe en réalité?

À court terme, les développeurs-exploitants doivent absorber des hausses de coûts, tant dans la phase de construction qu’au niveau des approvisionnements de cellules et modules. La filière demeure aussi hyper-dépendante des fournisseurs asiatiques alors que la Chine persiste dans sa stratégie zéro covid. La question des surprofits générés par le solaire pourrait également pousser les pouvoirs publics à réduire plus rapidement qu’escompté leur soutien aux futurs projets. Surtout, la France vise 100 GW installés d’ici 2050. Cela suppose le déploiement de grands parcs au sol. Et la mise en service de nouvelles capacités pourrait être entravée par des difficultés d’accès au foncier de plus en plus prégnantes et par des oppositions locales de riverains.

 

Les ETI du photovoltaïque réussiront-elles à tirer leur épingle du jeu ?

Alors que le marché photovoltaïque français s’apprête à changer d’échelle, le jeu concurrentiel ne devrait pas connaître de bouleversements majeurs à moyen terme. Les énergéticiens, qui vont encore renforcer leurs positions d’ici 2025, semblent ainsi indétrônables. Vu son avance sur ses concurrents et son pipe de projets en développement, Engie devrait conserver son rang de premier exploitant de parcs photovoltaïques dans l’Hexagone en termes de puissance installée. Pour sa part, TotalEnergies devrait accéder à la deuxième place rapidement. En parallèle, leurs challengers sont bien armés pour continuer à développer leur parc. Et ce sont ces nouveaux acteurs qui sont le plus susceptible de rebattre les cartes à moyen terme, à l’image de l’énergéticien italien ENI. Les ETI françaises entendent bien poursuivre leur marche en avant. C’est notamment le cas des acteurs de taille intermédiaire comme Neoen ou d’Arkolia Energies qui ont la confiance des financeurs et semblent, pour l’instant, peu menacés par l’arrivée de nouveaux entrants.

 

logo POUR APPROFONDIR Marché du photovoltaïque : les nouveaux défis clés de la filière

Approvisionnements sous tension, lutte contre l’artificialisation des sols, évolution du modèle de revenus : quelles perspectives d’ici 2025 ?

Collaborateur de Xerfi depuis 2017 , Damien Callet est expert sur les sujets de santé et d'énergie, mais intervient également sur d'autres thématiques de façon ponctuelle. Il est titulaire d'un Master Management des PME et ETI, d'une licence AES (Administration Économique et Sociale) et d'un BTS Banque.



logo POUR APPROFONDIR
Marché du photovoltaïque : les nouveaux défis clés de la filière

Approvisionnements sous tension, lutte contre l’artificialisation des sols, évolution du modèle de revenus : quelles perspectives d’ici 2025 ?

AVIS D'EXPERT

vidéoLe conseil en développement durable en pleine croissance

AVIS D'EXPERTLes exigences en matière de finance durable, de publication d’informations extra-financières ou de gouvernance durable ne cessent de se durcir et poussent les entreprises à [...]

28/01/2023

AVIS D'EXPERT

vidéoLa construction durable passe par le béton

AVIS D'EXPERT Le bilan carbone du béton repose principalement sur un de ses principaux composants, le ciment. Or, les cimenteries comptent parmi les sites industriels les plus émetteurs de [...]

09/01/2023

CONJONCTURE

vidéoCours du pétrole : vers un ajustement baissier en 2023

CONJONCTUREDans le nouveau contexte géopolitique forgé par l’agression militaire russe en Ukraine, l’incertitude qui entoure nos prévisions de cours est très forte, car le prix du [...]

08/01/2023

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER