PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
CONJONCTURE

L’emploi fait mieux que récupérer

Publié le 19 Octobre 2021




Alors que l’économie est encore en surcapacités, l’emploi fait preuve d’un remarquable dynamisme. Potentiellement, sans soutien public, une crise de cette ampleur aurait dû détruire 1,5 million d’emplois à terme. Or, alors même qu’au second trimestre l’économie demeure en retrait de 3,2% par rapport à son niveau du quatrième trimestre 2019, les effectifs salariés surplombent déjà de 145 000 leurs niveaux d’avant crise, portés par les secteurs qui ont bénéficié de la crise. Non seulement la digue de l’emploi n’a pas rompu mais nombre d’entreprises embauchent en CDI et CDD longs, dans la construction, la santé, l’action sociale, le B-to-B de pointe, le numérique, notamment. Ce résultat est d’autant plus remarquable que le chômage partiel, en fort recul (482 000 personnes en septembre), masque de moins en moins les sureffectifs induits par la crise. La vigueur du mouvement de reprise et les fortes asymétries entre les savoir-faire détruits et ceux hautement spécialisés générés par la crise, déplacent les embauches sur des compétences très spécifiques et difficilement substituables, exacerbant les difficultés de recrutement de façon précoce.

Ces recrutements en CDI révèlent que les entreprises se repositionnent de façon pérenne sur les nouveaux débouchés boostés par la Covid. La rapide récupération des secteurs de services les plus impactés par la crise, et encore freinés par le pass sanitaire, conjuguée au repositionnement des entreprises sur de nouveaux segments de marché, devrait propulser l’emploi à un niveau bien supérieur à celui d’avant-crise. Un ajustement des capacités demeure cependant inévitable dans les entreprises pour lesquelles un rattrapage d’activité est hors de portée à moyen terme, ou pour celles qui affronteront une baisse de régime après la phase d’engouement de crise. L’impact sera néanmoins amorti par la mise en place du dispositif d’activité partielle de longue durée. Dans ce contexte, le taux de chômage devrait continuer sa décrue, d’autant les dispositifs d’apprentissage, d’accompagnement et de formation des chômeurs tournent à plein régime.

  

 

Des différences majeures selon les secteurs

De plus en plus de secteurs ont pris le chemin de la reprise. Ils sont désormais 18 à employer plus de salariés qu’avant la crise, contre 11 au T4 2020. Le bâtiment, en particulier les travaux de construction spécialisés, portés par le boom de la rénovation, confirme sa solidité, de même que les activités dans la santé notamment. À l’autre extrémité, seuls deux secteurs souffrent toujours d’une perte de 5% ou plus de l’emploi salarié : l’hébergement et l’industrie automobile. À noter, le bond de la restauration qui, avec près de 100 000 emplois créés au 2e trimestre, est repassé au-dessus de son niveau de fin 2019.

 



XERFI PRÉVISIS

Vous souhaitez être informé tous les mois de la conjoncture et ses conséquences concrètes pour les entreprises ?

Xerfi Prévisis vous offre un discours direct et opérationnel orienté vers les préoccupations des entreprises et des décideurs.


EN SAVOIR PLUS

CONJONCTURE

vidéoProbable affaiblissement de l’euro vis-à-vis du dollar en 2022

CONJONCTURESi en 2020, en moyenne annuelle, l’appréciation de l’euro s’est limitée à 1,9%, elle devrait être plus forte en 2021 (+4% selon nos prévisions), avec un effet [...]

28/11/2021

CONJONCTURE

vidéoInflation : vers une décélération des prix en 2022

CONJONCTURELa reflation via la courroie de la hausse des prix des matières premières est devenue une réalité. Si depuis le point bas de juin 2020, les cours des céréales comme des [...]

21/11/2021

VIDÉO

3749012
vidéoOù vont les 100 milliards du plan de relance ?

VIDÉODerrière le plan de relance il y a une intention affichée. Investir, non pour reconduire l’économie d’avant crise, mais pour reconfigurer notre appareil productif. La [...]

10/10/2020

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER