PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
AVIS D'EXPERT

Crédits immobiliers : les banques lancent la contre-offensive face aux courtiers

Publié le 13 Septembre 2021




Le marché des crédits immobiliers ne connait pas la crise

L'exercice 2021 va s'achever sur une hausse de près de 7% des transactions immobilières dans l'ancien, après un repli de 4,0% en 2020. Cette performance s'inscrit dans un contexte de récupération de l'économie française plus rapide que prévue. De ce fait, la crise n'a pas eu de conséquences néfastes sur les projets immobiliers des ménages. Au contraire, la volonté des accédants de conclure leurs opérations a été très forte. Outre les moteurs structurels qui tirent le marché (confiance dans la pierre, volonté de se constituer un patrimoine), plusieurs facteurs favorables ont dynamisé le marché, à commencer par les conditions de financement encore très attractives. Par ailleurs, la crise a engendré de nombreux projets de changements de résidence. Enfin, le manque d’offres dans le neuf a poussé certains acquéreurs vers l’ancien, d’autant que les dispositifs d’aide pour la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, Denormandie, éco-PTZ, etc.) sont bien plus attractifs que les mesures de soutien au marché du neuf (PTZ +, Pinel).

Globalement, le marché des crédits immobiliers a très bien résisté à la crise sanitaire. Soutenue par la faiblesse persistante des taux et les projets immobiliers issus des nouvelles aspirations des Français (logements plus vastes dotés d’un extérieur à l’écart des grandes villes), la production de nouveaux crédits a ainsi bondi de 2,4% en 2020 puis de 5% en 2021 pour atteindre 265 milliard d’euros. A la faveur des nouvelles baisses des taux d’intérêt, les demandes de renégociations sont reparties de l’avant pour représenter 25% de la production (moins de 24% en 2020). Et si la production de nouveaux crédits à l’habitat s’inscrira en retrait comparativement aux records de 2020 et 2021, elle restera à un niveau élevé à l’horizon 2023 (plus de 250 milliards d’euros). Ce recul de la production impactera le rythme de progression des encours qui avoisinera les 4% d’ici 2023 pour s’établir à 1 300 milliards d’euros. Cette résistance du marché s’est en toute logique accompagnée d’une hausse des cotisations d’assurance emprunteur qui représentent désormais 7,5 milliards d’euros (7,2 milliards en 2020).  

  

Les courtiers en crédit, un mal nécessaire pour les banques

Présentes dans la production et la distribution, les grandes banques françaises dominent nettement le marché des crédits immobiliers aux particuliers. Propriétaire des réseaux des caisses régionales du Crédit Agricole et des agences LCL, Groupe Crédit Agricole fait ainsi la course en tête avec des encours de 427 milliards d’euros en 2020. Arrivent ensuite BPCE et Groupe Crédit Mutuel. Malgré les multiples réformes réglementaires visant à ouvrir le marché à la concurrence, les banques dominent également les segments de l’assurance emprunteur et du cautionnement des prêts. En dépit de l’attractivité de leurs offres, les banques en ligne (filiales de groupes bancaires pour la plupart d’entre elles) restent en retrait sur ce marché des crédits à l’habitat alors que les banques mobile first et néobanques n’y interviennent pas pour l’heure à la notable exception de Hello Bank (BNP Paribas). Quant aux courtiers en crédit, ils ne cessent de gagner du terrain. Ils représentaient ainsi 40% de la production de crédit début 2021, contre 37% en 2020 et 35% en 2019. Dans un contexte de taux bas et face à un marché ultra-concurrentiel, les banques ont cherché à imposer de nouvelles règles à leurs courtiers partenaires, voire à les évincer en réduisant leur taux de commissionnement, en se montrant plus sélective en retenant les acteurs les plus solides ou dénonçant les conventions avec les intéressés. Sauf que le durcissement des conditions d’octroi des prêts fin 2019, la multiplication des fermetures d’agences bancaires ou leur caractère de passage obligé dans les zones tendues comme l’Ile-de-France a joué en faveur de ces intermédiaires.

  

La digitalisation gagne du terrain

Dans le courtage en crédit, la relation en face à face demeure centrale. Les initiatives lancées par les courtiers pour densifier leur maillage territorial restent donc d’actualité. En revanche, alors que l’agence bancaire reste le canal privilégié pour la souscription d’un crédit immobilier, les banques ont augmenté leurs investissements digitaux. Automatisation des process, dématérialisation et gestion électronique des documents ou encore signature électronique sont autant de potentialités offertes par le numérique pour réduire leurs coûts et gagner en efficacité. Engagées dans des logiques servicielles, certains établissements ont même lancé des plateformes dédiées à l’accompagnement des projets immobiliers de leurs clients, à l’image de Gustave BonConseil de Cardif.

logo POUR APPROFONDIR
Les enjeux concurrentiels sur le marché des crédits immobiliers à l'horizon 2023

Accélération de la transformation digitale, nouveaux services immobiliers : les banques lancent la contre-offensive face aux courtiers

Alexandre Boulègue est directeur du bureau d’études Xerfi France, qui produit chaque année plus de 500 études sur la conjoncture et les performances des entreprises de l’ensemble des secteurs de l’économie française. Il est également rédacteur en chef de la lettre d’information mensuelle sur la conjoncture Xerfi Previsis.



logo POUR APPROFONDIR
Les enjeux concurrentiels sur le marché des crédits immobiliers à l'horizon 2023

Accélération de la transformation digitale, nouveaux services immobiliers : les banques lancent la contre-offensive face aux courtiers

AVIS D'EXPERT

vidéoAssurance : le marché des TPE représente une manne sous-exploitée (enquête Xerfi Specific)

AVIS D'EXPERT Malgré la polémique sur la non prise en charge par les acteurs de l’assurance des pertes d’exploitation des restaurateurs, l’enquête de Xerfi Spécific montre que les [...]

21/09/2021

VIDÉO

3749952
vidéoLes TPE et PME, des réservoirs de croissance pour l’assurance

VIDÉOAvec la polémique sur la non prise en charge des pertes d’exploitation des restaurateurs, les acteurs de l’assurance ont été sous le feu des projecteurs. A tel point [...]

17/09/2021

VIDÉO

3749946
vidéoLes effets ambivalents du 100% Santé sur les plateformes santé et réseaux de soins dans l'assurance

VIDÉOLes réseaux de soins ont réussi à rallier en masse de nouveaux professionnels de santé. Une réussite qu’il convient de saluer alors que le 100% Santé faisait planer de [...]

13/09/2021

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER