PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Cliniques MCO : les rapprochements favorisent la concentration

Publié le 08 Mai 2022




Les cliniques spécialisées dans les soins de court séjour assurent des prises en charge en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), voire en odontologie ou psychiatrie. Les activités de court séjour se distinguent des activités de moyen séjour - soins de suite et de réadaptation (SSR) ou des post-cures (PSY) - effectuées dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale. Ces activités concernent des malades requérant des soins continus, dans un but de réinsertion. Les établissements du secteur privé commercial représentent un peu moins du quart de l’ensemble des lits et places référencés en MCO. Si le nombre de cliniques privées commerciales MCO demeure élevé, il ne cesse de diminuer au gré des restructurations et regroupements orchestrés dans le cadre des schémas régionaux de santé successifs et à l’initiative des acteurs du secteur. La France comptait ainsi 478 cliniques commerciales en 2019, contre plus de 560 structures en 2010. Deux grands acteurs dominent le marché : Elsan et Ramsay Santé, dont le champ d’action intègre aussi des activités de moyen séjour (SSR et/ou PSY). Des groupes de taille intermédiaire comme Vivalto Santé, Almaviva Santé ou GBNA ainsi que des structures indépendantes complètent le paysage concurrentiel.

 

  

Les cliniques commerciales représentent 1/4 des lits et places en MCO

Plus de 235 800 lits et places étaient proposés dans les établissements de court séjour français début 2020. Parmi ces structures, le secteur public est majoritaire et représente plus des deux tiers des capacités d’accueil de court séjour, loin devant le secteur privé commercial (24,8% des lits et places en 2019) et le secteur privé non lucratif (9,0%). Cette répartition de l’offre de soins selon les statuts varie sensiblement d’une région à l’autre. Les cliniques privées sont notamment très présentes dans les régions densément peuplées comme l’Île-de-France et la région PACA. Les cliniques privées à but lucratif pèsent par ailleurs bien plus lourd sur le segment de la chirurgie (47,7% des capacités d’accueil en MCO, tous statuts confondus, fin 2019).

 

Les rapprochements de cliniques ont favorisé la concentration

Le parc de cliniques commerciales de court séjour en activité a reculé de plus de 80 unités en 9 ans pour tomber à 478 structures en 2019. Cette érosion s’explique en partie par les fermetures de certains établissements rencontrant des difficultés financières et, surtout, par la multiplication des rapprochements. Confrontés à des baisses tarifaires et à la concurrence des structures d’autres statuts, de nombreux gestionnaires ont en effet restructuré leur parc et fusionné des établissements. Ces groupes de cliniques sont en mesure de mobiliser un « effet taille » via une mutualisation de leurs ressources (équipes médicales, achats, etc.). Cela passe également par le partage de bonnes pratiques, un développement d’une politique managériale efficace ou encore un rayonnement externe accru (rééquilibrage des rapports de force avec les autorités de tutelle, les patients, les médecins, etc.). Dans ce contexte, le secteur s’est concentré : les deux premiers gestionnaires de cliniques MCO génèrent aujourd’hui près de la moitié du chiffre d’affaires cumulé d’un échantillon d’entreprises réalisé par Xerfi.

 

Des séjours qui se réduisent avec l’essor de l’ambulatoire

La capacité d’accueil des cliniques commerciales de court séjour en hospitalisation partielle a progressé de 20,5% entre 2010 et 2019 tandis que le nombre de lits (hospitalisation complète) a reculé de 19,1% sur la période. Les gestionnaires ont en effet largement investi dans la création de places en hospitalisation partielle pour accélérer leur virage ambulatoire. Cette dynamique a été encouragée par les pouvoirs publics qui souhaitent réduire les durées d’hospitalisation. Conséquence de l’augmentation du nombre d’actes réalisés en ambulatoire, la durée de séjour en MCO s’est repliée sur moyenne période et s’est établie à 4,2 jours en moyenne pour les cliniques commerciales fin 2019.

 

 

Collaboratrice de Xerfi depuis 2010 et aujourd'hui directrice d'études, Cathy Alegria est experte des services de santé et des services aux ménages. Elle intervient aussi régulièrement dans les vidéos diffusées sur Xerfi Canal. Cathy Alegria est diplômée de Sciences Po Lyon (spécialisation Eco-Finance) et titulaire d'un Mastère Spécialisé délivré par EM Lyon dans le management des entreprises de services.


VIDÉO

3750859
vidéoE-santé/SISH : une accélération à marche forcée

VIDÉOLes perspectives de croissance s’annoncent idylliques pour les spécialistes des SISH selon la dernière étude Xerfi Innov sur ce domaine. [...] [...]

03/10/2022

VIDÉO

3750857
vidéoDiagnostic in vitro : un retour à la normale inévitable ?

VIDÉOLes industriels du diagnostic in vitro peuvent aborder sereinement l’avenir. Après deux années d’hypercroissance due à la crise sanitaire, ils disposent d’une force de [...]

25/09/2022

AVIS D'EXPERT

vidéoL'imagerie médicale prend le virage des services

AVIS D'EXPERT Le marché mondial de l’imagerie médicale est reparti de l’avant en 2021 (+0,8% à 30,5 milliards d’euros d’après nos estimations). Au-delà des facteurs structurels [...]

19/09/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER