DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
FRANÇAIS I ENGLISH
0Se connecter

RETOUR ACCUEIL BLOG

Les plateformes d'intermédiation de travaux ambitionnent de devenir de véritables tiers de confiance

AVIS D'EXPERT | Lauric Berthier | Publié le 01 Mars 2021

ConstructionTechnologie et digitalCommerce



La crise met un coup d’arrêt à la percée des plateformes d’intermédiation   

La crise a mis un coup d’arrêt à la percée des plateformes d’intermédiation en travaux. Et elle a mis au jour la fragilité de certaines structures. Mais ces modèles d’affaires reprendront rapidement leur marche en avant . La consommation par Internet, y compris pour les services, s’est en effet davantage démocratisée avec la crise sanitaire. Et avec la généralisation du télétravail (pour les métiers qui le permettent) et l’augmentation du temps passé à la maison, les Français se sont recentrés sur leur logement. Ils sont donc nombreux à vouloir en améliorer l’aménagement et le confort, certains souhaitant notamment créer des espaces dédiés au home office. Un contexte qui devrait être favorable aux plateformes et réseaux d’intermédiation en travaux.

Du profil d'apporteur d'affaires à celui de véritable tiers de confiance

Historiquement, ces plateformes se positionnent comme de purs  apporteurs d’affaires aux artisans. Ainsi, elles collectent des devis qu’elles mettent à disposition des artisans qui peuvent, s’ils le souhaitent, les solliciter comme un canal commercial complémentaire. Et leur rôle ne va généralement pas au-delà. Face à eux, un autre profil d’intervenants a émergé et tend à s’imposer : il s’agit des plateformes positionnées dans une logique d’accompagnement du consommateur. Elles se posent en véritable tiers de confiance, en garantissant à la fois les paiements, les assurances et la qualité des travaux, tout en cherchant constamment à améliorer la qualité perçue de leur prestation grâce au lancement de nouvelles offres.

 

 

Aux côtés des start-up, de nombreux grands groupes

Au cours des dernières années, de grands groupes ont redessiné le paysage concurrentiel de l’intermédiation en travaux, en général par croissance externe, en misant sur les synergies de coûts ou de revenus procurées par cette diversification. Ainsi, à côté des nombreuses start-up se positionnement des énergéticiens comme Engie (avec MesDépanneurs) ou encore EDF (et son offre Izi by EDF). Des énergéticiens qui développent leur offre surtout dans la rénovation énergétique des logements et les services aux particuliers. Les grandes surfaces de bricolage telles qu’Adeo (et sa plateforme Quotatis) se positionnent, elles, en aval de la distribution tandis que les négociants en matériaux de construction comme Saint-Gobain Distribution Bâtiment (avec Ma Maison Saint-Gobain) s’insèrent plutôt en amont. Ils se veulent des apporteurs d’affaires aux artisans qui, ensuite, commandent en agences… Les éditeurs de presse professionnelle, à l’image de Groupe Batiweb (et ses plateformes HelloArtisan ou encore Easy Devis), cherchent à devenir des partenaires privilégiés des artisans. Quant aux sociétés d’assistance, elles tirent profit de leur capacité à mobiliser des professionnels dans le cadre de sinistres pour diversifier leur activité et améliorer leur offre de services aux assurés. Toutefois, aucun acteur n’a encore véritablement creusé l’écart ce qui rend le jeu très ouvert, d’autant que certains grands groupes réorientent leur stratégie. Sans parler d’Amazon qui pourrait aussi venir jouer les trouble-fête.

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Les plateformes de travaux à domicile aux défis de la rénovation énergétique

Perspectives de l’intermédiation de travaux à l’horizon 2026 - Stratégies pour s’adapter à un marché en mutation

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Construction
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Collaborateur de Xerfi depuis 2018, Lauric Berthier est expert BTP et immobilier. Il intervient également dans le domaine des services aux entreprises. Lauric est titulaire d'un Master en intelligence économique et gestion de l'innovation de l'Université Jean Monnet (Saint-Étienne).

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Xerfi Previsis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

POURQUOI UN COOKIE ?Continuer sans accepter >

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER