PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Le privé au chevet de la santé

Publié le 05 Décembre 2022




La privatisation touche tous les métiers de la santé

Lentement mais sûrement, l’offre de santé se privatise. Il est vrai qu’entre l’essor de l’exercice regroupé, le virage ambulatoire et les nouveaux besoins des seniors, l’offre de soins se transforme à vitesse grand V dans l’Hexagone. Une transformation qui recèle de véritables opportunités de croissance pour les opérateurs privés. Cette privatisation de l’offre de santé touche la plupart des métiers, des activités hospitalières aux pharmacies, en passant par les centres de santé ou l’accompagnement à domicile. L’effet taille et l’effet groupe sont à l’évidence les deux principaux leviers actionnés par les groupes privés pour alimenter leur croissance. Dans ce contexte émerge un nombre toujours plus important de « géants intégrés » à l’instar des groupes de cliniques, qui s’immiscent dans les soins de proximité, ou ceux du grand âge, dans les services à domicile et les résidences services seniors (RSS).

 

Plusieurs obstacles à surmonter

Pour l’heure, la stratégie d’intégration des métiers du secteur privé commercial peut buter sur des caractéristiques et modèles économiques peu attractifs. C’est entre autres le cas des SAAD ou des services de soins d’infirmiers à domicile (SSIAD), victimes notamment d’un défaut de valorisation. Précisons que ces anomalies sont au cœur des enjeux des réformes en cours de ces services dont la création des services autonomie à domicile (SAD) avant fin juin 2023 constituera le point d’orgue. Soit autant d’éléments susceptibles de faire évoluer les acteurs privés à l’avenir. La rationalisation systémique et aveugle des coûts constitue l’autre obstacle au développement des acteurs privés dans l’offre de santé. Des manquements graves en matière de qualité ont ainsi sérieusement fragilisé ces derniers mois les EHPAD et les centres dentaires, notamment après les scandales Orpea et Proxidentaire tant aux yeux des patients, résidents et aidants qu’aux yeux des autorités de tutelle et pouvoirs publics.

  

Un repli du secteur public hospitalier freiné ?

Le secteur public hospitalier s’est péniblement relevé en 2021 de la crise sanitaire, affichant un niveau d’activité en volume inférieur à celui de 2019. L’hôpital public reste en proie à de profondes restructurations et réorganisations symbolisées par une rationalisation des capacités hospitalières qui dépasse le cadre du virage ambulatoire et une montée en puissance poussive des GHT (groupements hospitaliers de territoire). A l’opposé, le secteur privé a renoué dès 2021 avec des niveaux d’activité conformes à 2019. Engagé dans une démarche très avancée de substitution de capacités en hospitalisation complète par des places d’hospitalisation partielle, il poursuit son développement soutenu dans les activités de moyen séjour. Le secteur public hospitalier n’a pas encore atteint le niveau de maturité organisationnelle et d’efficience des grands groupes de santé privés. Si la tâche est autrement plus ardue que pour ces groupes, les ajustements attendus d’ici 2024 au niveau des GHT doivent permettre au secteur public de freiner un repli qui offre à un secteur privé mature et dynamique l’opportunité de renforcer ses parts de marché dans de nombreux domaines et territoires.

 

logo POUR APPROFONDIR La privatisation de l'offre de santé : stratégies des groupes privés

Quelles opportunités face à la transformation de l’offre de soins à l’hôpital, en ville et sur le segment des seniors ?

Alexandre Boulègue est directeur du bureau d’études Xerfi France, qui produit chaque année plus de 500 études sur la conjoncture et les performances des entreprises de l’ensemble des secteurs de l’économie française. Il est également rédacteur en chef de la lettre d’information mensuelle sur la conjoncture Xerfi Previsis.



logo POUR APPROFONDIR
La privatisation de l'offre de santé : stratégies des groupes privés

Quelles opportunités face à la transformation de l’offre de soins à l’hôpital, en ville et sur le segment des seniors ?

AVIS D'EXPERT

vidéoQuand le secteur de la radiologie se financiarise à vitesse grand V

AVIS D'EXPERT L’offensive des investisseurs privés dans la radiologie s’accélère. Après l’entrée d’Ardian au capital de Simago en juin 2022, suivie du rapprochement entre [...]

09/01/2023

ACTU

vidéoLa fermeture d’Optical Discount ou l’impossibilité du low cost dans l’optique

ACTUL’enseigne Optical Discount disparaîtra bientôt du paysage. Afflelou va en effet mettre un terme à l’activité de sa franchise d’ici fin 2024. Le pôle low cost du groupe [...]

09/01/2023

AVIS D'EXPERT

vidéoEntre le « tout EHPAD » et le « tout maintien à domicile », une troisème voie s'impose

AVIS D'EXPERT Face à la crise de confiance inédite vis-à-vis des EHPAD, engendrée par l’affaire Orpea, les acteurs du grand âge organisent leur riposte. Sur ce marché complexe mais à [...]

12/12/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER