PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Le métavers est surtout un outil marketing pour les entreprises

Publié le 04 Octobre 2022




Quels sont les principaux usages du metavers par les entreprises ?

Contrairement à une idée reçue, précisons en guise de préambule que le concept de métavers n’est en réalité pas si nouveau. Lancé en 2003 par Linden Lab, Second Life s’apparente ainsi à l’un des premiers métavers. Sa dimension sociale et sa volonté de proposer une alternative virtuelle à la vraie vie en font en pionnier du concept. Les secteurs de l’industrie musicale et de la mode représentent à eux seuls l’écrasante majorité des lancements de produits (vêtements et accessoires virtuels) ou de services (concerts virtuels) dans le métavers sur les 135 expériences, projets et initiatives réalisés par les entreprises dans le métavers et recensés par nos soins. Les distributeurs et les marques alimentaires et de boissons ont pour leur part largement investi le métavers qui se révèle pour ces opérateurs un nouvel espace de communication qui s’intègre dans leur stratégie omnicanale. Pour la plupart des autres catégories d’acteurs, le métavers constitue avant tout un nouveau support de campagnes marketing. Aujourd’hui, le métavers est un mot valise qui regroupe entre autres des jeux vidéo qui proposent un gameplay non linéaire, multijoueur et personnalisable (Fortnite, Minecraft et Roblox). Dans sa forme la plus aboutie, il est accessible en réalité virtuelle (Horizon Worlds), s’appuie sur la technologie blockchain et les NFT (certificats infalsifiables et impossibles à dupliquer de propriété d’un actif numérique) comme support des échanges entre utilisateurs (Decentraland, The Sandbox, Voxels). Le métavers s’inscrit dès lors dans la mouvance du web3, un internet basé sur la blockchain comme technologie de certification et d’autorisation décentralisée.

 

Comment s’organise le paysage concurrentiel ?

L’offre actuelle de métavers est concentrée entre les mains d’une dizaine de plateformes éditées par des géants du web (Meta, Naver…), des poids lourds du gaming (Microsoft, Roblox Corporation…) et des pure players (Pixowl/Animoca Brands, Nolan Consulting, Decentraland). Outre les éditeurs, le marché compte également des acteurs du consulting mais surtout des start-up spécialisées (dans la création d’expériences de marques, la virtualisation…) et des agences de communication positionnées sur le métavers (stratégie de marque, expertise créative…). Il peut exister autant de métavers que d’éditeurs de métavers. En réalité, le paysage concurrentiel s’articule autour de quatre grands ensembles stratégiques.

 

Cette nouvelle révolution technologique peut-elle être source d’opportunités pour les marques ?

Le métavers nourrit des ambitions variées et son essor rapide crée un sentiment d’urgence chez les entreprises qui ne veulent pas passer à côté du « futur du web ». Pour celles-ci, il représente un nouveau canal de communication, en proposant par exemple des mini-jeux et des interactions in-game à travers lesquels elles peuvent distribuer des bons de réduction. Le métavers est aussi une nouvelle source de collecte de données (via l’analyse et le suivi du parcours et du panier d’achat). C’est également un nouveau circuit de distribution (magasins virtuels ou univers virtuels et réels combinés). Dans ce contexte, les entreprises ont mis en place de nouvelles stratégies. Cela passe par l’achat de parcelles, la construction et l’ouverture au public de lieux virtuels ou encore la conception et l’élaboration d’objets virtuels.

 

logo POUR APPROFONDIR Métavers : analyse du potentiel et des impacts pour les secteurs et les entreprises

Perspectives d’affaires, cas d’usage, retours d’expérience et panorama des start-up les plus prometteuses

Collaborateur de Xerfi depuis 2017, Vincent Chamouleau est chargé d'études et expert des sujets liés aux médias et à la communication. Il est diplômé d'un master de recherche en économie et finance (spécialisation en macroéconomie et modélisation quantitative) délivré par l'Université Lumière Lyon II, en collaboration avec l'EM Lyon et l'ENS Lyon.


logo POUR APPROFONDIR
Métavers : analyse du potentiel et des impacts pour les secteurs et les entreprises

Perspectives d’affaires, cas d’usage, retours d’expérience et panorama des start-up les plus prometteuses

AVIS D'EXPERT

vidéoTurbulences en vue pour le marketing digital

AVIS D'EXPERT Après avoir volé de record en record, le marché français du marketing digital (agences, logiciels, publicité) va sérieusement ralentir. Un coup de frein à mettre sur [...]

08/11/2022

CONJONCTURE

vidéoLa situation des entreprises se dégrade, les défaillances remontent

CONJONCTUREL’impact de l’inflation des intrants et de l’énergie, seulement partiellement répercuté dans le prix des ventes des entreprises, commence à peser sensiblement sur les [...]

07/11/2022

VIDÉO

3751058
vidéoMétavers : que révèlent les 135 initiatives analysées par Xerfi ?

VIDÉOAvant tout levier de communication et marketing, le métavers recèle bien d’autres opportunités d’affaires. Le recensement exclusif par nos experts de plus de 135 projets, [...]

11/10/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER