PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Concurrence et pénurie de talents pourraient fragiliser les marges des ESN

Publié le 11 Octobre 2021




Face à l’accélération de la digitalisation, les entreprises de services numériques semblent promises à un avenir a priori radieux ?

La crise a en effet accéléré la digitalisation des usages. Internet et les outils numériques sont désormais incontournables dans la vie et les parcours d’achat des consommateurs. En clair, ce phénomène de transformation digitale continuera de tirer les investissements IT des organisations. Les entreprises auront ainsi de plus en plus recours aux technologies digitales pour améliorer l’expérience client, exploiter les data des consommateurs finaux et améliorer leur présence digitale. Des arbitrages qui seront à l’évidence de nature à stimuler l’activité des ESN. Ces dernières profiteront aussi du processus de numérisation de l’État. Dans le cadre du plan France Relance, les pouvoirs publics ont ainsi alloué près de 250 millions d’euros à la digitalisation des collectivités locales et 1,4 milliard pour moderniser les outils numériques en santé et rattraper le retard dans l'interopérabilité des systèmes d'information afin de faciliter la transmission des données des patients et ainsi améliorer leur suivi tout au long du parcours de soins. Enfin, les entreprises industrielles et de transport continueront d’investir dans l’automatisation de leurs process, y compris logistiques, et solliciteront les ESN pour des prestations d’accompagnement et d’intégration de logiciels. Dans ce contexte, nous anticipons pour les ESN une croissance soutenue du chiffre d’affaires de 5% par an en moyenne entre 2022 et 2024, après un bond de 7% en 2021. Rappelons que ce chiffre d’affaires dépassait déjà 58 milliards d’euros l’an dernier.

  

Les pressions concurrentielles devraient donc monter d’un cran ?

Si l’activité des ESN sera bien orientée à l’horizon 2024, les pressions concurrentielles resteront en effet fortes. D’un côté, le recours croissant au cloud computing limite ainsi considérablement les besoins des DSI en matière d’infogérance présentielle et de maintenance informatique. De la même façon, la rapidité de déploiement des logiciels sur le cloud (en SaaS) réduit la portée des contrats d’intégration et, de fait, la valeur facturée au client. Résultat, les marges chutent en particulier dans l’infogérance. De l’autre côté, désireux de capter une partie de la manne de la transformation digitale des organisations, des acteurs connexes aux services numériques concurrencent désormais frontalement les ESN historiques. Les spécialistes de l’intérim montent par exemple en gamme et se positionnent désormais sur l’externalisation d’ingénieurs. Pour mener à bien cette stratégie, Adecco a notamment mis la main sur Akka Technologies en juillet 2021. Mais la plus grande menace pour les ESN est la pénurie de main d’œuvre qui entraine un risque d’inflation salariale. La marque employeur est une priorité majeure des professionnels confrontés à des difficultés de recrutement et le besoin de fidéliser les employés. La pénurie d’ingénieurs pourrait empêcher la réalisation de missions en cette période de reprise. Dans ce contexte, le risque d’inflation salariale est réel et constitue une menace sur un marché déflationniste.

  

Quels sont alors les leviers activés par les professionnels ?

Face aux pressions tarifaires de plus en plus vives sur le marché français (notamment sur le segment des grands comptes) et à l’intensification de la concurrence, les ESN activent différents leviers. Elles ont ainsi progressivement repensé leur organisation ces dernières années. Les leaders se sont notamment tournés vers le nearshoring et l’offshoring en transférant une partie de leurs activités dans des pays à faible coût de main-d’œuvre. L’optimisation des coûts passe également par la cession des activités les moins rentables et le développement du flex office pour économiser les charges immobilières. Structurées jusqu’alors autour des segments d’activité traditionnels (conseil, intégration, infogérance, etc.) avec des lignes de services, pôles ou entités dédiés, les acteurs misent aujourd’hui sur des schémas organisationnels innovants reposant sur les directions métiers, les technologies, les débouchés ou la taille des entreprises. Les opérateurs du secteur multiplient également les initiatives pour séduire de nouveaux talents (collaborations avec des écoles d’ingénierie et des universités, organisation de journées d’échanges avec les étudiants, usage des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn...). Ils misent aussi sur la formation et l’amélioration des conditions de travail pour fidéliser les effectifs. Sur le plan sectoriel, la cybersécurité, l’internet des objets ou le green IT seront les principaux moteurs de l’activité. Les dépenses en logiciels et services de sécurité IT explosent en effet à la faveur de menaces toujours plus sérieuses et accentuées avec la pandémie. Si des offres d’informatique « vert » visant à décarboner les systèmes IT existent depuis longtemps sur le marché, les ESN ont multiplié les initiatives dans ce domaine récemment. Elles « verdissent » en particulier leurs propres infrastructures, surtout celles au service des clients. Elles proposent également des solutions pour accompagner les organisations dans l’adoption de systèmes informatiques plus « propres ». Le green IT devra néanmoins faire preuve de son efficacité pour ne pas être cantonné à une nouvelle stratégie marketing des ESN pour vendre de nouveaux services.

logo POUR APPROFONDIR
Les nouveaux défis dans les services numériques à l'horizon 2024

Menaces sur l’infogérance, percée des acteurs du conseil et de l’intérim : quels leviers et perspectives de croissance pour les ESN ?



logo POUR APPROFONDIR
Les nouveaux défis dans les services numériques à l'horizon 2024

Menaces sur l’infogérance, percée des acteurs du conseil et de l’intérim : quels leviers et perspectives de croissance pour les ESN ?

VIDÉO

3750029
vidéoLes ESN (entreprises de services du numérique), maillon faible de la filière IT

VIDÉOLes investissements IT entrent dans une nouvelle phase de forte croissance. C’est l’un des constats tirés par les analystes de Xerfi dans la dernière étude Xerfi-Precepta [...]

04/10/2021

VIDÉO

3750012
vidéoLes services de gestion du compte clients sous la menace de disrupteurs

VIDÉOLe redémarrage économique est porteuse de nouvelles opportunités pour les spécialistes de la gestion du poste clients. C’est le constat réalisé dans la dernière étude [...]

04/10/2021

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER