DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
FRANÇAIS I ENGLISH
0Se connecter

RETOUR ACCUEIL BLOG

Les biens d’occasion dopés par la recherche accrue de petits prix

AVIS D'EXPERT | Benoit Samarcq | Publié le 17 Octobre 2022

Commerce



Occasion : un potentiel de croissance important

Les biens de seconde main sont partout. Il est vrai que le contexte est porteur entre les pressions sur le pouvoir d’achat ou encore la diffusion de l’occasion dans les rayons et sur les sites de e-commerce des détaillants traditionnels. Le succès de Leboncoin et plus récemment de Vinted dans la mode d’occasion ou encore de Back Market dans les produits reconditionnés ont en effet décomplexé et banalisé l’achat de biens d’occasion, avant tout motivé par la perspective de réaliser des économies mais aussi l’ambition de réduire son empreinte carbone. Dans ces conditions, le marché de l’occasion dispose encore d’un potentiel de croissance. La grande variété des produits vendus et des modèles d’affaires possibles (achat-revente, simple intermédiation ou tiers de confiance…) explique la multitude de circuits concernés (acteurs de l’économie sociale et solidaire, brocantes, enseignes d’achat/dépôt vente, enseignes de produits neufs, marketplaces…).

  

La seconde main n’est pas toujours un eldorado pour les enseignes

Si aucun produit n’échappe au phénomène de l’occasion, sa diffusion dans les enseignes de produits neufs est variable. Là où les géants de la grande distribution accélèrent le déploiement de corners d’achat-revente, à l’image d’E. Leclerc Occasion ou Carrefour Occasion et que les groupes de luxe se sont convertis à l'authentification, la revente ou l’upcycling, d’autres comme JouéClub ou King Jouet s’y mettent tout juste. Certes, les stratégies « premiers prix » se révèlent pertinentes à l’heure de l’inflation galopante et de l’engouement des consommateurs pour la seconde main. Pourtant, compte tenu de l’existence d’importantes barrières à l’entrée sur certains segments, de possibles difficultés d’approvisionnement et de l’intensité de la concurrence, la seconde main n’est pas forcément un eldorado pour les enseignes du neuf. Les segments de l’ameublement et de la mode de seconde main sont aujourd’hui verrouillés respectivement par Leboncoin et Vinted. La perspective de gagner des parts de marché sur ces marchés semble donc limitée pour les enseignes traditionnelles. Se lancer dans la seconde main s’annonce un pari risqué sur les jeux et jouets ainsi que les vélos d’occasion. Les enseignes traditionnelles risquent de fait de se heurter à Leboncoin et dans une moindre mesure à Vinted, déjà incontournables sur ces marchés qui fonctionnent surtout par l’achat revente entre particuliers. Le jeu semble plus ouvert sur le segment des smartphones reconditionnés, au vu du prix des mobiles premium. Le potentiel de croissance est d’autant plus réel qu’aucun leader incontestable ne s’est encore imposé.

 

 

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Les marchés de la seconde main et de l'occasion

Les business models novateurs et les politiques marketing de rupture

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Commerce
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Après avoir été chargé de développement économique en collectivité territoriale, Benoît Samarcq a rejoint Xerfi en 2017. Il est spécialisé dans la distribution BtoC (alimentaire et non alimentaire) en tant que directeur d'études. Benoît Samarcq est titulaire d'un Master en droit, économie et gestion à l'IAE de Lyon 3.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Xerfi Previsis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

POURQUOI UN COOKIE ?Continuer sans accepter >

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER