DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

La filière logistique avance en ordre dispersé sur la voie de la décarbonation

AVIS D'EXPERT | Alexandre Boulegue | Publié le 11 Juillet 2022

Transport et logistiqueEnergie et environnement



Quelles sont les véritables perspectives de décarbonation des logisticiens en France ?

La transition écologique n’est plus une option pour les prestataires logistiques opérant en France. Il faut dire que la pression monte entre le déploiement des zones à faibles émissions (ZFE), le décret éco-énergie tertiaire, l’interdiction à venir des motorisations thermiques ou encore l’envolée des prix des carburants. Sans oublier qu’une part croissante des donneurs d’ordre s’est dotée d’une politique RSE ambitieuse. Au programme : verdissement de la flotte pour le transport routier, équipements photovoltaïques pour les entrepôts, cyclologistique pour les livraisons urbaines, etc. Sur les douze principaux prestataires logistiques présents dans l’Hexagone et analysés dans cette étude, dix ont mis en place un plan stratégique de décarbonation à l’horizon 2030. Et ils ne manquent pas d’ambition puisqu’ils visent à réduire de 30% à 40% leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), à l’instar d’ID Logistics ou Geodis. Certains envisagent même la neutralité carbone de leur activité comme par exemple Kuehne + Nagel. Sauf que tout reste à faire ou presque. Le transport de marchandises représente environ 10% des émissions de GES du pays car il s’effectue pour l’essentiel par la route (88%). Si l’achat de véhicules électriques (à batterie ou hydrogène) est le Graal de la décarbonation du transport routier de marchandises, ces technologies ne sont pas encore opérationnelles. La décrue sera donc lente. La décarbonation des entrepôts est, elle, plus avancée. Longtemps négligée, la consommation énergétique des entrepôts offre un potentiel d’amélioration conséquent avec un retour sur investissement assez rapide. 

 

Comment s’organise le paysage concurrentiel de la filière dans l’Hexagone ?

Les grands prestataires logistiques du pays sont principalement des acteurs tricolores ayant un fort ancrage national à l’image de Geodis (SNCF), Gefco (CMA CGM), La Poste ou encore Groupement Astre. Il s’agit surtout d’opérateurs intégrés (TRM, entreposage, messagerie et fret express, freight forwarding). Ces leaders sont concurrencés par les géants internationaux tels que les généralistes Kuehne + Nagel et DB Schenker et les intégrateurs comme Deutsche Post-DHL et UPS. Si le Français STEF s’impose comme le numéro un de la logistique du froid avec 90 entrepôts dans l’Hexagone et une flotte de plus de 2 400 moteurs, CAT et Gefco dominent quant à eux la logistique automobile. Dans la logistique contractuelle, les Français ID Logistics et FM logistic sont les principaux challengers du secteur. De grandes compagnies maritimes, comme CMA CGM, sont montées en puissance ces dernières années dans la logistique contractuelle à coups d’acquisitions.

  

Quels sont les leviers privilégiés par les acteurs pour sortir gagnants de cette transition écologique ?

Outre les objectifs ambitieux affichés pour 2030, une partie de la profession s’est fixé plusieurs cibles intermédiaires. Assurément, le renouvellement de la flotte est le premier levier des acteurs dotés d’une activité de transport. Ils convertissent alors peu à peu leur parc en investissant dans des véhicules GNL, hybrides, électriques… Ils misent aussi sur les biocarburants, parfois compatible avec une partie du parc en service. Les opérateurs de l’immobilier logistique développent désormais presque systématiquement des entrepôts conçus pour obtenir une, voire plusieurs, certifications environnementales. Les initiatives des 3Pl pour réduire davantage encore l’empreinte des bâtiments sont toutefois légion entre l’intégration de centrales de production d’hydrogène, d’énergies photovoltaïques ou encore de système de gestion technique du bâtiment. Dans la quête de décarbonation, l’optimisation des plans de transport et des taux de chargement est aussi un enjeu important. Le développement de solutions logicielles capables de collecter et traiter une vaste quantité de données pour orienter vers l’option de trajet la plus vertueuse ouvre notamment de solides perspectives pour la profession.

 

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Les prestataires logistiques à l'horizon 2026

Quelles stratégies pour rester compétitif et décarboner son modèle ?

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Transport et logistique
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Alexandre Boulègue est directeur du bureau d’études Xerfi Publishing, qui produit chaque année plus de 1000 études sur la conjoncture et les performances des entreprises de l’ensemble des secteurs de l’économie française. Il est également rédacteur en chef de la lettre d’information mensuelle sur la conjoncture Xerfi Previsis.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER