PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Les objets connectés s'imposent peu à peu chez les professionnels

Publié le 24 Janvier 2022




Où en est le marché de l’Internet des objets BtoB en France ?

Promis à un avenir radieux, le marché français des objets connectés professionnels peine en réalité à transformer l’essai. Parmi les nombreux facteurs qui freinent son développement, citons la complexité dans le déploiement et la gestion des projets, l’inquiétude en matière de cybersécurité ou encore la problématique juridique autour des données personnelles, la propriété des données échangées et l’interopérabilité. Dans le même temps, les tensions sur les approvisionnements en puces IoT cellulaires devraient perdurer jusqu’en 2022. Cela aura pour conséquence de retarder les projets. Malgré ce retard à l’allumage une nouvelle phase semble s’ouvrir pour l’Internet des objets BtoB. Trois cas d’usage tirent en particulier leur épingle du jeu : la maintenance prédictive, l’optimisation énergétique des bâtiments et l’asset tracking. Il s’agit d’offres aujourd’hui techniquement abouties et assurant un retour sur investissement rapide pour les entreprises. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires des spécialistes des objets connectés professionnels s’envolera de 13% par an en moyenne entre 2022 et 2025, dans la continuité de l’exercice 2021, d’après nos calculs. Les grandes entreprises adopteront en effet de plus en plus les technologies de l’IoT dans le cadre de solutions opérationnelles dédiées. Pour leur part, les PME resteront dubitatives et flècheront leurs investissements IT vers des thématiques comme le déploiement de logiciels dans le cloud pour favoriser le télétravail et la coopération des équipes plutôt que vers l’IoT. En 2020, 10% des entreprises tricolores utilisaient des objets connectés pour assurer la maintenance des véhicules, optimiser la consommation énergétique des locaux, automatiser la logistique ou encore proposer un service client enrichi. Par conséquent, ce taux devrait doubler d’ici 2025 pour toucher 20% des entreprises, selon nos prévisions. La promesse des objets connectés pour la ville est forte. L’analyse de l’éclairage, du trafic, de la collecte des déchets, de la qualité de l’air permettrait d’optimiser les services publics, de réaliser des économies et de proposer des nouveaux services aux ctoyens. Déjà, la gestion des services publics se conçoit de façon plus prédictive et automatisée qu’auparavant.

 

Comment le jeu concurrentiel peut-il évoluer ?

Les objets connectés font intervenir une multitude d’acteurs d’horizons divers comme les fabricants de composants et les concepteurs/fabricants d’objets connectés (Altyor, Sensing Labs…), les réseaux (Sigfox, Obejenious…), les plateformes (Microsoft, IBM…) et les prestataires de services (Synox, Astek…) qui prennent une place prépondérante. En lien avec les évolutions technologiques et les attentes des clients, le paysage concurrentiel se transforme. Alors que le marché de l’IoT professionnel était organisé autour des différents maillons de la chaîne de valeur (objet, réseau, plateforme…), le jeu concurrentiel de la filière se « verticalise » avec des solutions tout-en-un intégrées. Comme la demande des entreprises et des administrations porte sur davantage de simplicité, cela permet d’élargir la clientèle pour faire véritablement décoller le marché. En réalité, trois phénomènes sont en train de le remodeler. C’est ainsi que la concentration des plateformes s’accélère, compte tenu des millions de dollars nécessaires pour assurer la modularité et l’évolutivité des solutions. En clair, le leadership de Microsoft, Amazon Web Services et Google Cloud n’est pas prêt d’être remis en question. Ensuite, la compétition monte d’un cran, comme l’illustrent les difficultés de la pépite française tricolore Sigfox qui envisage de se redéployer sur des offres de services comme l’asset tracking. Enfin, les acteurs se repositionnent sur l’aval de la filière avec des offres intégrées. On aura alors compris que l’IoT BtoB risque de se limiter à un Internet des silos indépendants. Faute d’une maturité de l’ensemble des segments, l’internet ubiquitaire pourrait bien rester pour longtemps une chimère.

  

Comment lever les freins au développement massif du marché de l’IoT professionnel ?

Pour lever ces freins, les acteurs misent sur l’amélioration de la compatibilité de leurs solutions. Cela passe par la mise en place de kits de développement ou d’API permettant aux entreprises tierces de connecter les services et les objets. La sécurisation des objets et des réseaux est aussi un axe de développement majeur. Les opérateurs intègrent à cet effet l’enjeu sécuritaire de la conception des équipements jusqu’à l’exploitation des infrastructures IoT. Ils tablent aussi sur l’amélioration des services proposés en renforçant l’intelligence des objets. Pour cela, les équipementiers investissent dans les logiciels analytics pour mieux valoriser les données issues des capteurs. C’est le sens des acquisitions en amont ou en aval pour proposer des solutions clés en main. Le développement de solutions opérationnelles peut également se faire dans le cadre de coopération. Orange, Lacroix Electronics, Sierra Wireless et STMicroelectronics ont ainsi lancé IoT Continuum en juin 2021 pour accélérer le déploiement et l’industrialisation de l’IoT massif sur les réseaux LTE et 5G. Les spécialistes s’attachent par ailleurs à répondre aux préoccupations croissantes des clients en termes de développement durable en optimisant la consommation d’énergie et de matière à tous les niveaux de la filière.

 

logo POUR APPROFONDIR Le marché des objets connectés professionnels à l'horizon 2025

Nouveaux usages et stratégies gagnantes des acteurs

Collaborateur de Xerfi depuis 2010 et aujourd'hui directeur d'études, Flavien Vottero est expert dans les services aux entreprises et les nouvelles technologies. Il est titulaire d’un master en finance et stratégie européenne de l’IEP de Strasbourg.



logo POUR APPROFONDIR
Le marché des objets connectés professionnels à l'horizon 2025

Nouveaux usages et stratégies gagnantes des acteurs

AVIS D'EXPERT

vidéoLe métavers est surtout un outil marketing pour les entreprises

AVIS D'EXPERT Contrairement à une idée reçue, précisons en guise de préambule que le concept de métavers n’est en réalité pas si nouveau. Lancé en 2003 par Linden Lab, Second Life [...]

04/10/2022

CONJONCTURE

vidéoLe climat des affaires dans les services se dégrade progressivement

CONJONCTURELe climat des affaires dans les services a perdu 1 point de plus sur les deux derniers mois et se situe désormais 6 pts en dessous de son niveau de février 2022. La tendance à [...]

13/09/2022

CONJONCTURE

vidéoLa situation des entreprises se dégrade, les défaillances remontent

CONJONCTUREL’impact de l’inflation des intrants et de l’énergie, seulement partiellement répercuté dans le prix des ventes des entreprises, commence à peser sensiblement sur les [...]

05/09/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER