DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
Service client01 53 21 81 51etudes@xerfi.fr

Formulaire de contactNotre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Où nous trouver ?13, rue de Calais 75009 PARIS

Nous écrire concernant

Une étude etudes@xerfi.fr

Les formules d’abonnements abonnement@xerfi.fr

Une prestation sur-mesure specific@xerfi.fr

Une facture ou un deviscompta@xerfi.fr

Un communiqué de pressepresse@xerfi.fr

0Se connecter
FRANÇAIS I ENGLISH

RETOUR ACCUEIL BLOG

Le marché des petits prix : des marges sous pression

AVIS D'EXPERT | Delphine David | Publié le 13 Janvier 2023

CommerceBiens de consommation



Les enseignes du marché des petits prix en France sont sous pression. Les enseignes affichent des marges en recul et la concurrence s’intensifie. Les restructurations et les fermetures se multiplient tandis que la grande distribution est en embuscade, prête à émerger sur ce marché en mutation. 

  

Les enseignes à petits prix touchées par les restructurations

Ils sont plus de 4 000 magasins à petits prix à se disputer les faveurs des ménages français. Ces enseignes à dominante non alimentaire font en réalité office de véritables remèdes anti-crise face à une inflation record. Il est vrai qu’elles ne manquent pas d’atouts entre une offre qui couvre pratiquement tous les univers, un renouvellement permanent des références et un maillage territorial dense, y compris en centre-ville, conjugué aux canaux digitaux. Mais, surtout, souvent pour moins de 10 euros. Cette effervescence masque pourtant des fermetures et des restructurations face à une concurrence intense qui pèse sur les marges alors que les coûts d’approvisionnement explosent.

 

Des marges sous pression face à la hausse des coûts d'approvisionnement

Dans ce contexte, le mouvement de concentration devrait s’accentuer. Et si Noz vient tout juste de racheter l’essentiel du stock de Camaïeu, l’enseigne historique de déstockage a tout de même arrêté l’activité de plus d’une vingtaine de magasins en septembre et prévoit d’en fermer d’autres. Avec l’aide de fonds d’investissement, les enseignes Hema et Flying Tiger ont elles profondément restructuré leurs réseaux pour ne conserver que les magasins les plus profitables. Bref, le marché des prix bradés n’est pas épargné par la crise. En réalité, celle-ci amplifie les difficultés des acteurs les plus fragiles alors que le contexte géopolitique et économique pèse sur la rentabilité. Les marges commerciales des enseignes sont ainsi sous pression entre la hausse des coûts d’approvisionnement et la promesse de prix bas. Dans ces conditions, les rapprochements entre enseignes pourraient se multiplier à court et moyen termes. Il s’agit d’atteindre une taille critique pour gagner encore davantage en compétitivité prix dans un environnement hyper concurrentiel mais aussi d’anticiper la saturation du parc de magasins qui a doublé en dix ans.

    

La grande distribution en embuscade

Porteur en temps normal et surperformant quand le pouvoir d’achat se dégrade, le marché des petits prix attire forcément les compétiteurs. La menace de nouveaux entrants n’est ainsi pas à négliger. Dans le même temps, les géants de la distribution redoublent d’efforts pour lutter contre la hausse des prix dans les rayons. Les bazars, magasins de destockage et autres enseignes discounts devront également composer avec l’émergence de plateformes à très petits prix.

 

 

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Les enseignes de bazar et de déstockage

Maintenir une croissance rentable sur un marché hyperconcurrentiel

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Commerce
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Collaboratrice de Xerfi depuis 1998 et directeur d'études depuis 2005, Delphine David est experte sur les sujets liés à la distribution et au e-commerce. Elle est titulaire d’un master en économie et politique de l’énergie de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaire CEA qui dépend de l’Université Paris X-Nanterre.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Prévisis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

VOUS REPRENDREZ BIEN UN COOKIE ?

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER REFUSER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER