PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Publié le 14 Mars 2022




Comment s’annonce l’avenir de la restauration hors foyer en France ?

Après la tempête, les perspectives de croissance de la restauration hors foyer (RHF) s’annoncent encore conséquentes. Après avoir plongé de 36% en 2020 (plus de 10 milliards d’euros) en raison des fermetures d’établissements liées à la crise sanitaire, le marché des produits alimentaires et boissons pour la RHF a déjà rebondi 15% en 2021. Mais il faudra sans doute patienter jusqu’en 2024 pour qu’il retrouve son niveau de 2019, proche de 30 milliards d’euros. A moyen terme, plusieurs éléments (persistance de facteurs sociodémographiques et culturels favorables, digitalisation et montée en puissance de la livraison, capacité d’innovation et de renouvellement de la restauration, offensives du commerce de détail alimentaire sur le marché du snacking) participeront à la relance du monde la restauration hors domicile (RHD) et donc à l’activité de tous les fournisseurs de la RHF, des industriels de l’agroalimentaire, en passant par les grossistes et autres cash & carry.  Après avoir cédé près de 22% en 2020, le chiffre d’affaires des fournisseurs leaders a gagné 12% en 2021, selon nos estimations. Et il devrait s’apprécier de 22% en 2022 puis de 4% en 2023, d’après nos prévisions. Toutefois, les fournisseurs sont soumis à d’importantes contraintes (pressions tarifaires des clients, évolution réglementaire, adaptation des offres aux nouveaux usages des consommateurs…) et à de fortes augmentations de coûts (marchandises, main-d’œuvre, carburant) qui pèsent sur leurs marges (taux d’EBE tombé à 2,2% en 2020). La situation financière des entreprises s’est également dégradée. Le taux d’endettement des grossistes indépendants a ainsi doublé à plus de 70% en raison notamment d’un important recours au prêt garanti par l’Etat (PGE) tandis que leur rentabilité financière a été divisée par deux (6,3% en 2020). En résumé, s’ils entrevoient le bout du tunnel, les fournisseurs de la restauration ne sont pas totalement sortis d’affaire.

 

 

Cela explique-t-il la course à la taille dans laquelle les acteurs se sont engagés ?

Pour renforcer leurs parts de marché, massifier leurs achats et négocier de plus gros volumes, les fournisseurs de la restauration (et en particulier les grossistes) se sont lancés dans une véritable course à la taille avec pour objectif d’obtenir des conditions tarifaires avantageuses. A cet effet, ils procèdent par croissance externe (à l’image du groupe Pomona qui a racheté le grossiste DGF en juin 2021), par la conclusion de partenariats (comme les groupements d’indépendants spécialisés dans les boissons C10 et Distriboissons qui se sont rapprochés pour créer une centrale de négociation commune en mars 2021) et par une organisation en groupements d’indépendants. Le marché des produits alimentaires et boissons pour la RHD est déjà concentré. La vingtaine d’acteurs leaders représente en effet les deux tiers de l’activité. Les groupes Metro et Pomona font largement la course en tête, suivis de France Frais, Vivalaya ou encore Martin Brower France et Transgourmet. Les fortes pressions concurrentielles donneront lieu à de nouveaux rapprochements, notamment entre grossistes. Des alliances à l’achat sont envisageables entre groupements d’indépendants et de nouvelles opérations de croissance externe semblent très probables alors que les cibles ne manquent pas parmi les grossistes indépendants. Les cash & carry seront eux confrontés à la concurrence croissante des opérateurs de la grande distribution alimentaire. Ces derniers investissent massivement dans la livraison et ils ont tout intérêt à lancer l’offensive sur le marché BtoB alors que la restauration gagne des « parts d’estomac ». Enfin, d’autres opérateurs émergent à l’instar des plateformes de circuits courts qui mettent en relation producteurs et restaurateurs. Si certaines (comme Collective Food) se spécialisent sur le BtoB, d’autres viennent du BtoC (LaRuche qui dit oui ! et Pourdebon). Grossistes (plus des deux tiers du marché), cash & carry, producteurs, prestataires logistiques et commerce de détail alimentaire sont les cinq grands circuits intervenant sur le marché des produits alimentaires et boissons pour la RHF.

 

Quels sont les principaux axes de développement des fournisseurs de la RHD?

L’un des principaux enjeux pour les fournisseurs concerne la digitalisation des parcours clients alors que la crise a favorisé le développement de l’achat en ligne. Tous les acteurs, et en particulier les groupements d’indépendants, n’ont pas encore de site marchand. Les plus avancés lancent aujourd’hui leur marketplace. Par ailleurs, les fournisseurs tentent de se positionner en guichet unique auprès de leurs clients grâce au développement de leur palette de services. Celle-ci s’étend peu à peu à tous les maillons de la chaîne de valeur des restaurateurs : de la communication aux ventes (aide à la digitalisation), en passant par la gestion des ressources humaines (outils de recrutement, de planification), des infrastructures (location de matériel) et la cuisine. L’accompagnement dans la mise en place de la démarche RSE devient un axe de différenciation auprès des clients alors que les fournisseurs eux-mêmes accélèrent sur le plan du développement durable dans un contexte d’évolution réglementaire (lois EGalim, AGEC, Climat et résilience notamment) et d’attentes des parties prenantes. Outre la prise en compte du bien-être et de l’amélioration des conditions de travail des collaborateurs, les démarches RSE s’articulent autour de quatre objectifs : garantie d’une alimentation durable et de qualité, promotion d’une agriculture raisonnée et locale, réduction des impacts environnementaux des activités logistiques et de transport, diminution des déchets d’emballages et du gaspillage alimentaire.

 

logo POUR APPROFONDIR Les nouveaux défis des fournisseurs du marché food service

Nouveaux usages, digitalisation, RSE : quelles opportunités pour les IAA, grossistes-livreurs, cash & carry et prestataires logistiques ?

Collaboratrice de Xerfi depuis 1998 et directeur d'études depuis 2005, Delphine David est experte sur les sujets liés à la distribution et au e-commerce. Elle est titulaire d’un master en économie et politique de l’énergie de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaire CEA qui dépend de l’Université Paris X-Nanterre.




logo POUR APPROFONDIR
Les nouveaux défis des fournisseurs du marché food service

Nouveaux usages, digitalisation, RSE : quelles opportunités pour les IAA, grossistes-livreurs, cash & carry et prestataires logistiques ?

VIDÉO

3750626
vidéoDéclin des EPHAD et maintien à domicile ?

VIDÉOAffaires des résidences Orpea ou pas, les pouvoirs publics veulent mettre fin au « tout EHPAD » en accélérant le virage vers le maintien à domicile. En témoignent [...]

16/05/2022

PRÉVISIONS SECTORIELLES

vidéoL’hébergement restauration sortira enfin de la crise en 2022

PRÉVISIONS SECTORIELLESAprès deux années très difficiles, l’hébergement-restauration dépassera son niveau d’avant-crise en 2022 (+32% selon nos prévisions). Les professionnels du secteur [...]

09/05/2022

VIDÉO

3750544
vidéoLa location saisonnière : un succès durable ?

VIDÉOLe succès des locations saisonnières contraste avec une industrie du tourisme minée par la crise sanitaire. Il faut dire que les meublés de tourisme disposent de solides [...]

09/05/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER