DE L'INTELLIGENCE DES DONNÉES À L'EXPERTISE AUGMENTÉE
FRANÇAIS I ENGLISH
0Se connecter

RETOUR ACCUEIL BLOG

La revente de billets ou le fléau du marché noir

AVIS D'EXPERT | Benoit Samarcq | Publié le 26 Juillet 2023

Médias et communication



Naviguant entre autorisation légale et pratiques abusives, le marché secondaire de la billetterie se trouve aujourd'hui dans une situation paradoxale. Sa démocratisation, encouragée par la dématérialisation des billets et les plateformes d'achat-revente, alimente une spéculation incontrôlée au détriment du consommateur. Confrontés à ce phénomène croissant, producteurs de spectacles et organisateurs sportifs cherchent à sécuriser la revente des billets, multipliant les stratégies pour contenir le marché noir.

  

La revente de billets pour un spectacle ou une compétition sportive de manière régulière est interdite sans l’autorisation de l’organisateur. Elle est toutefois autorisée occasionnellement pour les particuliers dans le cas des spectacles subventionnés et à condition que le prix de vente du billet ne dépasse pas sa valeur d’achat, comme le précise la loi du 27 juin 1919 visant à lutter contre le trafic des billets de théâtre. À noter que les organisateurs peuvent vendre des billets nominatifs « non cessibles » qui ne peuvent en aucun cas être revendus.

  

Le marché secondaire ne cesse de prendre de l’ampleur

La dématérialisation des billets et le développement des plateformes d’achat-revente entre particuliers ont permis au marché secondaire de prendre de l’ampleur ces dernières années. Le phénomène concerne aussi bien les concerts des artistes les plus célèbres que les grandes compétitions sportives. Ces manifestations partagent le point commun de commercialiser un nombre de billets largement inférieur à la demande et de séduire des fans susceptibles de payer très cher pour être présents, deux facteurs propices à la spéculation et au développement du marché noir. De nombreux consommateurs sont ainsi victimes d’abus (prix de vente prohibitifs, faux billets, etc.). Mais ces déconvenues n’ont pas enrayé le développement du marché secondaire.

  

Les producteurs de spectacles tentent de mieux contrôler la revente de billets

Pour redorer l’image du marché secondaire et en tirer profit, les organisateurs de spectacles et de compétitions sportives multiplient les partenariats officiels avec des plateformes sécurisées, telles que TicketSwap, Zepaas ou encore Shotgun. Certains privilégient le lancement de leur propre bourse aux billets officielle pour lutter contre le marché noir. C’est notamment l’option choisie par le festival des Vieilles Charrues ou encore le club de football du Paris Saint Germain. En amont, les spécialistes de la billetterie multiplient quant à eux les innovations technologiques pour sécuriser les billets. Ceux des JO de Paris 2024 seront par exemple dotés de QR Code dynamiques, qui de fait ne peuvent pas être copiés. Le recours à la Blockchain pourrait également se démocratiser à l’avenir, notamment  pour les événements d’envergure internationale.

 

POUR APPROFONDIR LE SUJET
Le marché de la billetterie : perspectives 2025

Quelles stratégies face à la fraude, l’exploitation de la data et l’offensive des OTA ?

Recevez par email toute l’actualité liée au secteur :

Médias et communication
S’INSCRIRES’INSCRIRE

Vous souhaitez personnaliser votre inscription ? Créez un compte Xerfi

Les données collectées serviront uniquement pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque envoi. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Après avoir été chargé de développement économique en collectivité territoriale, Benoît Samarcq a rejoint Xerfi en 2017. Il est spécialisé dans la distribution BtoC (alimentaire et non alimentaire) en tant que directeur d'études. Benoît Samarcq est titulaire d'un Master en droit, économie et gestion à l'IAE de Lyon 3.

Les études de son équipeLes études de son équipe

À lire aussi

INFORMATION

x

L’étude Xerfi Previsis vous a été transmise par courriel. Cliquez sur le lien disponible dans cet email pour accéder gratuitement à la parution du mois.

L’ÉTUDE A ÉTÉ AJOUTÉE A VOTRE PANIER

POURQUOI UN COOKIE ?Continuer sans accepter >

Le groupe XERFI utilise et stocke des informations non sensibles obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés. Nous souhaitons ainsi nous assurer que nous fournissons l’expérience la plus informative pour nos visiteurs.

Les données stockées par XERFI ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER

PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER