PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Pour que l’assurance rompe avec une communication souvent trop « utopique »

Publié le 17 Octobre 2022




Malgré une communication encore très conventionnelle, le discours dominant du marché est désormais bien plus orienté vers le client et ses préoccupations. Aujourd’hui, il s’agit de le projeter dans un scénario de vie idéal, voire de lui vendre du rêve, au lieu d’adopter une communication anxiogène. En clair, la précaution a cédé la place à l’utopie selon notre étude Brand mapping qui a passé au crible la stratégie de communication de 60 acteurs des marchés de l’assurance (dommages, personnes et assurance vie). Dans ce contexte, les opérateurs se présentent comme des offreurs de solutions plutôt que des vendeurs de produits. Si cette approche communicationnelle permet d’étendre le champ des activités couvertes et de baisser la sensibilité au prix, elle pousse les marques à proposer et vendre une vision de la société parfois totalisante de type Big Mother.

  

S’extraire du ghetto affinitaire

L’extension du domaine du risque est un levier de croissance majeur pour le secteur. Aujourd’hui, pratiquement tout peut être assuré (portable, trottinette électrique, parties du corps…). Accompagner le client dans toutes ses activités quotidiennes permet alors de multiplier les occasions de lui vendre un produit ou un service d’assurance, en particulier pour les mutuelles : nouvelles garanties, extension de la gamme de produits couverts, cyberassurance télésurveillance… Il ne reste plus alors qu’à s’extraire de cette posture affinitaire pour proposer une offre globale.

Certes, les nouveaux entrants bousculent les codes de la communication du marché, à l’instar des Assurtech. Mais comment se positionnent les acteurs historiques du marché ? L’analyse détaillée des discours corporate de six ensembles stratégiques montre que trois approches sont privilégiées pour s’extraire du ghetto affinitaire. Quand certaines mutuelles restent focalisées sur leur cœur de cible historique (agriculteurs, motards…), d’autres choisissent une stratégie d’extension conjointe de leurs services et de leur cible à la faveur d’un positionnement plus généraliste. D’autres acteurs encore, comme Vyv ou Covéa, optent pour une stratégie multi-services ou de multispécialisation. Cette option s’inscrit dans une logique de création de vastes groupes, chaque marque se rattachant à un segment de clientèle avec des attentes et des besoins spécifiques.

  

Une différenciation à la peine

Mais les acteurs à avoir retenu un discours franchement différenciant sont peu nombreux. Seuls 40% des acteurs de notre panel adoptent ainsi une stratégie de communication différenciante. La plupart d’entre eux optent pour une différenciation surtout lexicale (Agrica, Smacl Assurances…) ou surtout visuelle (Le Conservateur, Suravenir Assurances), et rares sont les acteurs à miser sur les deux leviers à la fois. Le profil le moins différencié est celui des bancassureurs. Ce sont des acteurs de grande taille, généralistes, installés de longue date en assurance vie mais dont les positions sont aujourd’hui aussi très fortes sur les risques des particuliers et visant le grand public, sans véritable ancrage affinitaire. Notons par ailleurs que le territoire du bien-être est totalement inexploré frontalement. Il est étonnant que les notions de confort psychologique ou de bien-être apparaissent peu dans leur communication. En réalité, le discours reste résolument technique, auto-centré et très masculin, y compris pour les mutualistes ou les acteurs à la fibre affinitaire prononcée. 

logo POUR APPROFONDIR Les stratégies de communication dans l'assurance

Assureurs, bancassureurs, assurtech, groupes de protection sociale, mutuelles : 60 acteurs passés au crible

Collaborateur de Xerfi depuis 2017 après 4 années passées en audit financier à Paris et au Luxembourg, Aurélien Vernet est aujourd'hui directeur d'études avec une expertise dans les secteurs de l’assurance et de la banque. Aurélien Vernet est titulaire d’un master MSc2 de l’ESSEC Buiness School (Programme Grande École, spécialisation Économie appliquée).



logo POUR APPROFONDIR
Les stratégies de communication dans l'assurance

Assureurs, bancassureurs, assurtech, groupes de protection sociale, mutuelles : 60 acteurs passés au crible

AVIS D'EXPERT

vidéoLe paiement fractionné à la rescousse du crédit à la consommation

AVIS D'EXPERT Fourmis ou cigales, les Français n’ont pas une très bonne image du crédit à la consommation. Pour 38% des personnes interrogées, il s’agit d’une solution de dernier [...]

15/11/2022

VIDÉO

3751101
vidéoL’assurance des microentreprises, TPE et PME, objet de toutes les convoitises

VIDÉOLes acteurs de l’assurance lorgnent avec insistance du côté des microentreprises, TPE et PME. Et ils rivalisent d’initiatives pour équiper ces cibles. Il faut dire que ce [...]

15/11/2022

CONJONCTURE

vidéoLa situation des entreprises se dégrade, les défaillances remontent

CONJONCTUREL’impact de l’inflation des intrants et de l’énergie, seulement partiellement répercuté dans le prix des ventes des entreprises, commence à peser sensiblement sur les [...]

07/11/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER