PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Marché de l’assurance emprunteur : pas de redistribution des cartes en vue

Publié le 12 Décembre 2022




La fête serait-elle finie sur le marché de l’assurance emprunteur ?

Jusqu’alors, le marché de l’assurance emprunteur n’avait jamais été pris en défaut. Il suffit pour bien comprendre de s’attarder un instant sur l’évolution des primes au cours de la décennie écoulée tant les chiffres sont éloquents. Entre 2010 et 2021, les cotisations ont ainsi bondi de près de 37%, soit un taux de croissance annuel moyen de 3%. Même la crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique. L’année 2022 signe l’entrée dans une période plus compliquée. Marquée par la guerre en Ukraine, c’est aussi l’année où les pressions inflationnistes ont conduit les banques centrales à durcir leur politique monétaire. Cela s’est traduit par une remontée des taux des crédits immobiliers en France alors même que les banques octroyaient moins facilement de prêts à des emprunteurs eux-mêmes plus prudents. L’exercice qui s’achève a également marqué une nouvelle étape dans le processus d’ouverture du marché à la concurrence avec la loi Lemoine. Si la résiliation infra-annuelle et l’amélioration du droit à l’oubli étaient attendues, il en allait tout autrement pour la suppression du questionnaire médical pour les prêts de moins de 200 000 euros. Cette nouveauté devrait sans doute renchérir les tarifs des contrats à court terme. En revanche, le marché de l’assurance emprunteur va devoir composer avec un effet volume moins favorable en 2022 et 2023 (même si celui-ci sera contrebalancé par les stocks de contrats en cours), avant une légère amélioration en 2024.

 

La loi Lemoine peut-elle rebattre les cartes du jeu concurrentiel ?

Le marché de l’assurance emprunteur est animé par trois grandes familles : porteurs de risques (largement dominé par les bancassureurs), gestionnaires et distributeurs. Le marché se compose également d’assurtech qui font le pari de modèles 100% digitaux et d’expériences clients totalement renouvelées pour s’imposer. Globalement, les résultats des acteurs alternatifs n’ont pas été à la hauteur des attentes. Avec la loi Lemoine, la situation pourrait évoluer. La résiliation infra-annuelle laisse en effet entrevoir une plus grande mobilité des clients, favorables aux opérateurs alternatifs attractifs sur le plan tarifaire. Sauf que la concurrence pourrait baisser d’un cran sur les prêts de moins de 200 000 euros avec la fin de la sélection médicale. Le mouvement ne devrait toutefois pas s’inscrire dans la durée et la compétition reprendre de plus belle sur le segment concerné.

  

Face à cette nouvelle donne, comment les acteurs vont-ils adapter leurs stratégies ?

La suppression de la sélection médicale sous conditions de la loi Lemoine, synonyme d’une probable montée des risques et donc d’une dégradation de la sinistralité, interroge en effet les stratégies. Cette évolution réglementaire met de fait un terme à une décennie de baisse généralisée des tarifs des contrats d’assurance emprunteur immobilier. Si aucune statistique officielle ne permet d’évaluer le poids des encours concernés sur le marché, l’impact de la loi Lemoine ne sera pas forcément anecdotique. Et force est de constater que les acteurs ne sont pas tous égaux face à cette mesure. Les acteurs dotés de gros volumes d’encours pourront profiter de la mutualisation pour en limiter l’impact, ceux aux portefeuilles de plus petite taille seront confrontés à une situation plus délicate. Les apports des nouvelles technologies sont ici indéniables et jouent en faveur d’une simplification, fluidification et optimisation des expériences clients en allant du changement d’assurance et de la souscription jusqu’à la gestion des sinistres. Dans le même temps, certains assureurs alternatifs, assureurs et courtiers traditionnels mais aussi assurtech poursuivent des stratégies de précision.

 

logo POUR APPROFONDIR Le marché de l'assurance emprunteur à l'horizon 2024

Quelles stratégies d’adaptation face aux nouvelles règles imposées par la loi Lemoine ?

Collaboratrice de Xerfi depuis 1994, Sabine Gräfe est Directrice d'études et experte dans les secteurs Assurance-Banque-Finance. Elle est titulaire d’un master de l’Université Paris X-Nanterre en monnaie et finance.




logo POUR APPROFONDIR
Le marché de l'assurance emprunteur à l'horizon 2024

Quelles stratégies d’adaptation face aux nouvelles règles imposées par la loi Lemoine ?

CONJONCTURE

vidéoLe climat des affaires dans les services se dégrade lentement mais sûrement

CONJONCTURELe climat des affaires dans les services a encore perdu 1 point en novembre et se situe désormais 8 points en dessous de son niveau de février 2022. La tendance à la [...]

02/01/2023

VIDÉO

3751112
vidéoLa communication des assureurs et mutuelles veut vendre du rêve

VIDÉOLes AssurTech bousculent les codes de la communication de l’assurance. Mais comment se positionnent les acteurs historiques du marché ? Quelles sont leurs stratégies de [...]

04/12/2022

AVIS D'EXPERT

vidéoLe paiement fractionné à la rescousse du crédit à la consommation

AVIS D'EXPERT Fourmis ou cigales, les Français n’ont pas une très bonne image du crédit à la consommation. Pour 38% des personnes interrogées, il s’agit d’une solution de dernier [...]

15/11/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER