PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

La vogue du reconditionné prend de l’ampleur

Publié le 13 Décembre 2021




Le reconditionné représente 14% des ventes totales de smartphones

Après les smartphones reconditionnés, les Français semblent désormais prêts à acheter tablettes, télévisions ou encore appareils photos et autres robots multifonctions d’occasion remis en état. Les consommateurs se tournent certes de plus en plus vers ces produits, plus vertueux et moins coûteux que leur équivalent neuf. A tel point que les ventes de smartphones d’occasion reconditionnés ont bondi de 18% en 2020 à 700 millions d’euros pour représenter 14% des ventes totales. Alléchés par les perspectives, les investisseurs lorgnent également ce marché avec intérêt. Après avoir bouclé sa dernière levée de fonds, le leader de la vente en ligne de produits reconditionnés en France, Back Market, peut ainsi désormais revendiquer son statut de licorne, ces start-up valorisées plus d’un milliard d’euros. Face à ces gisements de croissance potentiels, les marques et les enseignes de distribution comme Fnac-Darty (+40% de ventes d’appareils reconditionnés dans leurs propres ateliers en 2020), E.Leclerc ou Carrefour rivalisent d’initiatives. Sans oublier, bien sûr, les spécialistes du reconditionné. Pourtant, ce marché n’est pas dénué de risque, à commencer par ceux des ruptures de stock ou de cannibalisation des ventes de produits neufs.

  

L'offre reste limitée sur les autres biens d’équipements 

Dans le sillage de l’occasion, la demande en produits reconditionnés prend donc de l’ampleur. Remis en état par un tiers de confiance, ces biens offrent davantage de garanties que la seconde main et sont donc susceptibles de séduire une cible plus large. Malgré l’essor fulgurant des smartphones reconditionnés, largement disponibles en ligne et en boutiques, le taux de pénétration sur les autres marchés des biens d’équipements reste encore marginal (moins de 1% pour l’électronique grand public ou encore 1,5% seulement pour l’informatique et le petit électroménager en 2020) en raison notamment d’une offre limitée. Pour rassurer les consommateurs et ainsi lever les freins à achat, les opérateurs doivent en outre être capables garantir la provenance des appareils, se fournir en équipements de seconde main de qualité et accéder aux pièces détachées d’origine des fabricants. A cet effet, les spécialistes du reconditionnement s’attachent à diversifier au maximum leurs sources d’approvisionnement et s’appuient sur les programmes de reprise des enseignes et des opérateurs de téléphonie. Une nécessité compte tenu de l’inadéquation entre l’offre et les volumes collectés mais aussi entre la demande et les modèles collectés.

  

Les acteurs redoublent d’efforts pour profiter de cette manne potentielle

Toutefois, les efforts des acteurs pourraient changer la donne. Porté par les initiatives des détaillants traditionnels, des grandes marques ou des spécialistes du reconditionné, le marché ne manque pas d’atouts pour gagner rapidement du terrain sur plusieurs marchés, comme l’informatique et le gros électroménager. Pour profiter du dynamisme de ce marché, les enseignes de produits neufs peuvent ainsi décider d’ouvrir leur marketplace aux spécialistes, de s’associer avec ces derniers ou encore de racheter un acteur du reconditionné. Elles peuvent également reconditionner en interne une partie des produits retournés auprès de leur service après-vente, comme par exemple Fnac-Darty. Des détaillants spécialisés testent eux l’appétence de leur clientèle pour le reconditionné, à l’image de Decathlon qui a écoulé 20 000 articles de sport reconditionnés en 2020 et référence désormais ce type de biens sur son site de e-commerce.

Les marques sont aussi dans les starting-blocks comme l’illustre le partenariat entre SEB et Back Market l’été dernier. Pour ce fabricant comme pour d’autres grandes marques (Acer, Apple, ou encore Dyson) à s’être lancés dans le reconditionné, il s’agit de compenser en partie le manque à gagner sur les ventes de produits neufs, d’améliorer la fiabilité des biens reconditionnés mais également de manifester son engagement en matière de développement durable ou encore de développer ses ventes directes pour augmenter ses marges. La percée des fabricants dans le reconditionné pourrait à terme faciliter l’émergence de standards de qualité.

Quant aux leaders du reconditionnement de smartphones, plusieurs d’entre eux remettent en état des équipements informatiques d’occasion ou s’apprêtent à le faire à l'image de Phone Recycle solution. Et l’écart de prix entre les produits neufs et reconditionnés est suffisamment attractif pour séduire une large partie des consommateurs. Dans le gros électroménager, les enseignes ambitionnent de structurer leur offre de biens reconditionnés, à l’image de la marketplace Recomania lancée en 2021 par Electro Dépôt.

Deux business models cohabitent chez les acteurs. Les spécialistes de la distribution concentrent surtout leur activité sur la revente de produits reconditionnés et proposent souvent un service de reprise des smartphones. Il s’agit des places de marché, à l’image de Back Market, et des revendeurs qui se fournissent auprès des spécialistes, à l’instar de Recommerce. Pour leur part, les spécialistes du reconditionnement intègrent l’ensemble de la chaîne de valeur. Il s’agit pour la plupart d’acteurs spécialisés dans la remise en état de téléphones d’occasion. Certains ont vu le jour ces dernières années comme par exemple Rebuy ou Certideal. D’autres interviennent historiquement dans la réparation et la maintenance d’équipements télécoms et informatiques (Sofi Groupe) et ont peu à peu développé une activité de reconditionnement.

 

logo POUR APPROFONDIR L'accélération des marchés du reconditionné

Smartphones, électroménager, nouveaux marchés : quel potentiel de croissance et quel paysage concurrentiel d’ici 2023 ?

Après avoir été chargé de développement économique en collectivité territoriale, Benoît Samarcq a rejoint Xerfi en 2017. Il est spécialisé dans la distribution BtoC (alimentaire et non alimentaire) en tant que chargé d'études senior. Benoît Samarcq est titulaire d'un Master en droit, économie et gestion à l'IAE de Lyon 3.



logo POUR APPROFONDIR
L'accélération des marchés du reconditionné

Smartphones, électroménager, nouveaux marchés : quel potentiel de croissance et quel paysage concurrentiel d’ici 2023 ?

VIDÉO

3750258
vidéoProduits reconditionnés : le nouveau visage de l'occasion

VIDÉOPlus économiques et vertueux, les produits reconditionnés ont le vent en poupe auprès des consommateurs français. C’est l’une des conclusions de la dernière étude Xerfi [...]

04/01/2022

CONJONCTURE

vidéoConsommation des ménages : distillation lente de l'épargne vers la consommation

CONJONCTUREDepuis la pandémie de Covid-19, les Français ont mis de côté 157 milliards d’euros de plus que d’habitude selon la Banque de France et ce surcroît d’épargne ne cesse [...]

30/11/2021

VIDÉO

3750147
vidéoClean beauty, réseaux sociaux… : ces tendances qui bousculent la dermocosmétique

VIDÉOEntre le phénomène du « maskné » et la sécheresse des mains liée à leur lavage intensif, la crise sanitaire a placé la santé de la peau au cœur des routines beauté. En [...]

28/11/2021

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER