PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS

Vous avez un besoin particulier
et souhaitez réaliser une étude sur-mesure ?

specific@xerfi.fr


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
VIDÉO

Assurance construction : un marché désormais assaini, mais...

Découvrez l’analyse de Diane Michaud, chargée d'études senior Xerfi Precepta

Publié le 18 Mai 2021

https://player.vimeo.com/video/535763664?autoplay=1

Diane Michaud - Chargée d'études senior Xerfi Precepta




Le marché français de l’assurance construction est désormais assaini. Il était temps après les défaillances en série des assureurs étrangers en libre prestation de services (ou LPS) et le rachat progressif des contrats en déshérence par les acteurs traditionnels. Mais tous les problèmes ne sont pas résolus pour autant, car un effet ciseaux se profile. D’un côté, les cotisations ont diminué, passant de 2,5 Md€ en 2008 à 2,3 Md€ en 2020. La conjoncture morose dans le bâtiment et le développement jusqu’en 2016/2017 d’assureurs européens intervenant en LPS sont à l’origine de la baisse des primes. De l’autre, les prestations payées par les assureurs ont progressé de manière continue pour atteindre 1,9 Md€ en 2020. Une hausse liée d’abord à l’accroissement de la sinistralité due aux comportements des entreprises du BTP qui, confrontées à une érosion de leur marge, ont eu tendance à optimiser leurs coûts de production et donc à faire jouer leur assurance. La tendance à la judiciarisation des dossiers est par ailleurs avérée, avec une hausse notable des dossiers en contentieux. Enfin, en surenchérissant les coûts de construction, les évolutions technologiques et les normes de construction ont porté à la hausse le coût de réparation des ouvrages en cas de sinistre.


L’heure est donc à la prudence sur ce marché de l’assurance construction. D’autant que le contexte financier n’incite guère à la prise de risques. La stratégie des acteurs visant à se refocaliser sur le risque assurantiel a plusieurs manifestations. Ils procèdent désormais à des revalorisations tarifaires et des majorations importantes sont attendues sur les activités à risque comme la pose de capteurs solaires photovoltaïques. Aussi, les assureurs restent très circonspects en matière d’acceptation des dossiers face à une sinistralité grandissante. Certains se désengagent même du marché à l’instar de CNA Hardy. Ils misent également sur la prévention connectée et les innovations technologiques pour réduire l’occurrence et l’ampleur des sinistres. Allianz France a par exemple travaillé avec la solution de la start-up Qualisteo pour mieux détecter les dysfonctionnements dans les armoires électriques de chantier et prévenir les risques de départ d’incendie.


En effet, avec des mutations porteuses telles que le Smart building, la digitalisation des techniques de construction, les matériaux biosourcés et la transition énergétique, le secteur de la construction change de visage. Ces changements sont porteurs d’importants enjeux pour les assureurs, tenus de déterminer le nouveau champ des responsabilités et de définir les garanties pour ces nouveaux risques. Les évolutions dans la construction s’opèrent notamment dans les évolutions d’ordre environnemental avec l’essor du bâtiment performant et de nouveaux besoins de couverture comme l’atteinte à l’environnement. Les évolutions technologiques ne sont pas en reste avec par exemple l’essor de la maquette numérique facilitant l’instruction des dossiers. Enfin, au niveau des évolutions d’ordre réglementaire, l’objectif affiché depuis 2018 par les pouvoirs publics avec la loi Essoc est d’assouplir les règles pour la construction. Et la loi Confiance, si elle pose la question de l’assurabilité des projets innovants dérogeant aux normes de construction, a dans l’ensemble été accueillie favorablement par les assureurs.

logo POUR APPROFONDIR
Les nouveaux défis sur le marché de l'assurance construction

Maîtrise de la sinistralité, adaptation des offres aux nouveaux risques… : quelles options stratégiques pour les acteurs ?

Collaboratrice de Xerfi depuis 2017 et aujourd'hui chargée d'études Senior, Diane Michaud est experte sur les sujets de santé et de services aux ménages. Elle a suivi une classe préparatoire à l'ENS Cachan pour valider ensuite une licence d'éco-gestion et un master en économie à l'université de Franche-Comté (UFR SJEPG).



logo POUR APPROFONDIR
Les nouveaux défis sur le marché de l'assurance construction

Maîtrise de la sinistralité, adaptation des offres aux nouveaux risques… : quelles options stratégiques pour les acteurs ?

PRÉVISIONS SECTORIELLES

vidéoSAE : solide croissance des revenus en vue pour 2022

PRÉVISIONS SECTORIELLES Le chiffre d’affaires des services aux entreprises progressera de 8% en 2021, revenant tout juste à son niveau de 2019. Les acteurs de la branche capitaliseront sur une base [...]

23/09/2021

AVIS D'EXPERT

vidéoLes nouveaux entrants brisent les codes de la formation professionnelle

AVIS D'EXPERT   La loi « Avenir professionnel » a refondu le système de la formation professionnelle en France et conforté juridiquement l’essor du digital learning. [...]

20/09/2021

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER