PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
AVIS D'EXPERT

Composants électroniques : La France 2e acteur en Europe

Publié le 27 Mars 2022




Composants électroniques : le secteur en un clin d'oeil

Le secteur des composants et cartes électroniques se divise en deux grandes catégories d’opérateurs : 1/ les fabricants de composants électroniques actifs (semi-conducteurs), passifs (condensateurs, résistances, etc.) ou encore de circuits imprimés nus ; 2/ les encarteurs qui assemblent les composants électroniques sur un support (carte plastique, etc.), dont une partie intervient en sous-traitance. Certains opérateurs interviennent également dans la fabrication de systèmes électroniques embarqués. Ces produits trouvent des applications au sein d’un grand nombre de secteurs, notamment dans l’industrie des transports (automobile, aéronautique, etc.), des équipements informatiques (PC, tablettes, etc.) et des télécoms (téléphones portables) ainsi que dans le domaine financier (cartes de paiement, etc.).

Le secteur des composants électroniques est très concentré. Il est dominé par le groupe STMicroelectronics, fabricant franco-italien de semi-conducteurs. Les leaders mondiaux des cartes à puce Thales (suite au rachat de Gemalto) et Idemia sont les deux principaux acteurs de l’industrie française des cartes électroniques pour la sécurité numérique notamment. À leurs côtés évoluent de nombreux de sous-traitants de l’électronique qui assurent une activité d’assemblage pour le compte de tiers comme ALL Circuits ou encore Éolane.

 

 

L'Hexagone, un acteur de poids sur le continent européen

La France est le 2e fabricant européen de composants électroniques, derrière l’Allemagne, et se positionne comme le 4e producteur de cartes électroniques du continent, grâce à des acteurs de poids dans le marché comme les sous-traitants électronique Éolane, ALL Circuits, Lacroix Electronics et Asteelflash ainsi que des fabricants d’envergure mondiale tels Idemia et Thales DIS France.

 

Après des années de repli, le tissu économique est pérenne depuis 2017

Après s’être consolidé sur moyenne période (-12,6% d’établissements et -9,5% d’effectifs entre 2010 et 2020), le secteur de la fabrication de composants et de cartes électroniques a atteint un point de retournement en 2017, lorsque STMicroelectronics puis Soitec ont mis en place des plans de recrutements importants dans un contexte d’embellie économique.

 

Une activité concentrée au mains de quelques acteurs

Si les TPE sont prépondérantes dans le tissu industriel de la fabrication de composants et cartes électroniques (près de 35% des entreprises du panel Xerfi en 2019), les entreprises de plus de 250 salariés captent plus des trois quarts du chiffre d’affaires du panel. Cette situation s’explique notamment par le poids important des filiales de STMicroelectronics, dont certaines comptent plus de 1 000 salariés. L'activité est également concentrée géographiquement, en particulier dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui abrite à elle seule près de 40% des effectifs du secteur de la fabrication de composants électronique. STMicroelectronics et Soitec y emploient en effet plus de 7 000 personnes. Le segment des cartes électroniques assemblées se situe quant à lui dans l’Ouest du territoire, en Bretagne et dans les Pays de la Loire, des régions qui accueillent de nombreux sous-traitants de l’électronique, notamment Éolane, Lacroix Electronics ou Tronico.

 

Une industrie très tournée vers l'export

La France est en situation d’excédent commercial structurel sur le segment des composants électroniques, du fait de la forte orientation à l’export des principaux fabricants et de la faible demande intérieure. Le segment des cartes électroniques affiche quant à lui un solde commercial légèrement déficitaire, en raison d’une activité de sous-traitance davantage tournée vers le marché intérieur et de la pénétration étrangère des produits à bas coûts. Les industriels exportent surtout vers l’Europe, en particulier vers l’Allemagne (19,6% des flux sortants en 2020), et vers l’Asie (23,1%). Les importations proviennent quant à elles principalement d’Asie.

 

Collaborateur de Xerfi depuis 2012 et aujourd'hui directeur d'études, Pierre Paturel est expert énergie et environnement et spécialiste de l'automobile. Il intervient également dans la rédaction de la note Xerfi Prévisis. Pierre Paturel est titulaire d’un master en intelligence économique de l’Université Lyon III.



AVIS D'EXPERT

vidéoLe métavers est surtout un outil marketing pour les entreprises

AVIS D'EXPERT Contrairement à une idée reçue, précisons en guise de préambule que le concept de métavers n’est en réalité pas si nouveau. Lancé en 2003 par Linden Lab, Second Life [...]

04/10/2022

CONJONCTURE

vidéoLe climat des affaires dans les services se dégrade progressivement

CONJONCTURELe climat des affaires dans les services a perdu 1 point de plus sur les deux derniers mois et se situe désormais 6 pts en dessous de son niveau de février 2022. La tendance à [...]

13/09/2022

CONJONCTURE

vidéoLa situation des entreprises se dégrade, les défaillances remontent

CONJONCTUREL’impact de l’inflation des intrants et de l’énergie, seulement partiellement répercuté dans le prix des ventes des entreprises, commence à peser sensiblement sur les [...]

05/09/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER