PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS

FILTRESRÉSULTATS

classement par pertinence

teaser
L'économie circulaire dans le BTP à l'heure de la crise Quels impacts de la crise sur la filière et les stratégies des acteurs ?
01/07/2020 | 312 pages - réf : 20SCO15 / XR 1800€
Le marché du recyclage de métaux
27/08/2021 | 286 pages - réf : 21NEG01 / XF2 810€
teaser
Le renouveau de la smart city en France Classement des 40 premières agglomérations, stratégies de croissance et nouvelles opportunités d’affaires

La crise du Covid-19 et la vague verte des dernières élections municipales obligent les acteurs de la smart city à se réinventer. Le « tout technologique » des grands projets clés en main laisse désormais place à une offre axée sur l'efficacité énergétique et la mobilité durable. Une opportunité pour les start-up et les équipementiers plus à même d'accompagner les collectivités afin de concevoir des solutions ponctuelles et adaptées à leurs besoins. L'avenir de la smart city semble également se dessiner du côté des villes de taille intermédiaire. D'autant que les subsides publics dans le cadre du plan de relance et le programme Action cœur de ville ouvrent de nouvelles capacités d'investissement à plus de 222 territoires. Face à un tel renouveau, quelles sont les réelles opportunités d'affaires d'ici 2023 et à moyen terme ? Quels sont les acteurs les plus à même de s'imposer et capter la valeur sur le marché ?

Analyser le marché et les opportunités d'affaires à moyen terme

À travers un travail d'enquête approfondi sur les projets au sein des 40 premières agglomérations françaises et des données inédites, l'étude vous apporte une analyse détaillée du marché de la smart city en France. Quels sont la dynamique d'adoption et l'état de maturité des projets des collectivités ? Et quelles sont les réelles opportunités d'affaires sur le marché à moyen terme ?

Anticiper les évolutions du jeu concurrentiel à venir

Au-delà du panorama détaillé des principaux intervenants sur le marché de la ville intelligente, le rapport vous livre notre scénario sur les évolutions à venir de la concurrence. Une redistribution des cartes entre les réseaux IoT est-elle à attendre avec le déploiement de la 5G ? Faut-il anticiper un retrait des énergéticiens dans les services ? Les équipementiers et les start-up sont-ils en mesure de transformer l'essai ? Les géants du numérique s'imposeront-ils au-delà de la seule brique technologique ?

Décrypter les leviers de croissance des acteurs

L'étude analyse les stratégies des acteurs sur le marché de la vile intelligente au travers d'exemples et de cas concrets. Outre leurs efforts d'innovation technologique et de développement de nouveaux produits, comment tentent-ils de mieux répondre aux attentes des collectivités locales ? Comment adaptent-ils leurs offres pour conquérir le marché des villes intermédiaires ? Sur quels nouveaux services se positionnent-ils ?

16/11/2020 | 214 pages - réf : 20SCO51 / XPT 2800€
teaser
Le marché du recyclage à l'horizon 2022 Analyse des marges, des leviers de croissance et des perspectives d’activité des acteurs
29/10/2019 | 288 pages - réf : 9SCO24 / XR 1800€
teaser
Les assureurs au défi du risque climatique Flambée de la sinistralité, risque des actifs échoués : quelles avancées et quelles options pour le secteur ?

La hausse de la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes dus au changement climatique bouscule le modèle des assureurs. D'un côté, il leur faut préserver leurs équilibres techniques, c'est-à-dire défendre leurs résultats et leur solvabilité tout en continuant à couvrir des aléas naturels qui deviennent plus importants et plus coûteux. De l'autre, ils doivent réorienter leurs investissements compte tenu d'un risque accru de décote sur les actifs « échoués », ceux exposés aux activités carbo-intensives, mais encore essentielles à l'économie mondiale comme le rappelle la guerre russo-ukrainienne.

Il serait pourtant excessif de noircir le tableau. Des opportunités de croissance existent, notamment avec l'essor des filières bas carbone : EnR, économie circulaire, hydrogène vert… Des industries et business models certes encore jeunes, mais qui représentent des sources de souscription et domaines d'investissement prometteurs pour l'assurance. Dans ce contexte, comment ce secteur s'adapte-t-il concrètement à l'urgence climatique ? De quels leviers conventionnels ou non disposent les assureurs pour réduire ou transférer les risques ? Et comment avancent-ils sur le chantier de la finance durable pour adapter leurs stratégies d'investissement ?

UNE ÉTUDE POUR :


Comprendre les enjeux du risque climatique dans l'assurance
Ce rapport décrypte les enjeux et défis liés au risque climatique dans l'assurance. Comment impacte-t-il l'activité, mais aussi le modèle assurantiel ? Pourquoi est-il devenu un sujet stratégique majeur pour toute la chaîne assurantielle ? Et quelles sont les initiatives mises en place pour développer et diffuser une véritable culture du risque climatique au sein des organisations et à l'égard des parties prenantes ?


Analyser les leviers mobilisables face au risque physique
L'étude dresse un état des lieux de la sinistralité et de son évolution. De quelles marges de manœuvre disposent les assureurs face à des événements naturels plus fréquents et plus coûteux ? Le rapport revient sur les solutions classiques, comme la réassurance, et analyse en détail les solutions alternatives émergentes : assurance paramétrique, auto-assurance, transfert des risques au marché financier (Cat bonds), etc.


Saisir les avancées des assureurs en matière de finance durable
À partir des reporting climatiques des assureurs et de nombreux cas concrets, le rapport analyse l'intégration des facteurs environnementaux dans leurs stratégies d'investissement et leurs initiatives en faveur de la durabilité. De quels outils disposent-ils pour contribuer au désengagement des énergies fossiles ? Green bonds, immobilier certifié… : quels sont les « investissements verts » privilégiés ?


31/03/2022 | 152 pages - réf : 22ABF102 / XPT 2800€
teaser
Offensives des acteurs du luxe : seconde main, déstockage, location Vers de nouveaux modes de croissance

Les groupes de luxe (LVMH, Richemont, Kering, Prada Group…) sont clairement passés à l'offensive sur des nouvelles tendances de fond : consommation responsable, seconde main, location. Ils multiplient les innovations dans les services autour de la réparation, de l'authentification, de la revente ou encore du recyclage (upcycling). Avec pour objectifs de créer de nouvelles interactions avec leurs clients et conquérir les jeunes générations, ce qui nécessite une maîtrise de leur transition digitale et des codes des réseaux sociaux. Leurs initiatives bouleversent les positions établies des entreprises présentes sur ces marchés (maisons de ventes aux enchères comme Sotheby's ou Christie's, plateformes d'occasion et de location telles que Vestiaire Collective ou Chronext et Vinted, villages de marques, sites de ventes privées…). Cette nouvelle étape favorisera également de nouvelles alliances et coopérations avec les acteurs du net, notamment les plateformes de seconde main et de location. Dans ce contexte, comment les maisons de luxe tentent-elles de s'imposer en chefs d'orchestre et d'intégrer ces nouvelles pratiques à leur modèle économique ? Et quelles sont les nouvelles perspectives de croissance pour les acteurs à court et moyen terme ?

Estimer les marchés et analyser leurs perspectives de croissance

En plus d'une analyse de la demande au travers de divers profils d'acheteurs de luxe personnel, l'étude vous propose une estimation chiffrée des marchés « secondaires » du luxe (déstockage, occasion, location) en France. Quels sont les moteurs et freins au développement de chaque segment ? Et quelles sont leurs perspectives de croissance à moyen terme ?

Comprendre les enjeux et opportunités pour les groupes de luxe

Le rapport vous permet d'appréhender au mieux les raisons poussant les groupes de luxe à accélérer sur le terrain de l'économie circulaire. Comment cette nouvelle orientation se traduit dans leur approche des marchés secondaires du luxe ainsi que dans leur offre de produits et services ? Quels sont leurs ambitions, leurs avancées concrètes et leurs leviers de croissance privilégiés ? Et qui sont les acteurs les plus offensifs ?

Décrypter le jeu concurrentiel et ses évolutions à moyen terme

L'étude propose une cartographie détaillée des forces en présence, start-up et acteurs traditionnels, ainsi qu'une analyse de leurs positionnements, business models et axes de développement. Alors que l'arrivée des groupes de luxe sur les marchés secondaires bouleverse les positions actuelles, quelles sont les mutations à venir ? A quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre à moyen terme ?

01/07/2021 | 147 pages - réf : 21DIS63 / PTAX 2760€
L'industrie du prêt à porter de luxe
20/12/2021 | 99 pages - réf : 21XDIS01 / GLO2 1760€
La distribution de prêt-à-porter pour adultes
07/06/2022 | 303 pages - réf : 22DIS09 / XF2+T1 990€
teaser
Jusqu'où ira la bulle greentech ? Forces en présence, politique des grands groupes face aux greentech et potentiel de croissance à l’horizon 2024

Les levées de fonds des start-up de l'eau, des déchets et de l'énergie ont atteint des niveaux stratosphériques qui alimentent la bulle greentech. Le contexte est évidement propice à l'éclosion de jeunes pousses innovantes tournées vers l'environnement et à l'essor de la finance durable qui réoriente les choix des investisseurs vers cet univers. Impossible aussi de parvenir à la neutralité carbone sans un recours massif aux solutions imaginées par ces acteurs dans l'hydrogène, le biogaz ou l'efficacité énergétique.

Toutefois, l'exubérance des marchés survalorise parfois la portée des innovations, du moins à court terme. Entreprises et investisseurs se heurtent également à une incertitude radicale : les vives tensions géopolitiques remettent en cause un « certain » modèle de croissance, avec en particulier la menace d'un retour de la stagflation. Une partie des décisions d'investissement pourraient dès lors être reportées, ce qui ne serait pas sans conséquences pour les greentech. Dans ce contexte, quel est leur réel potentiel de croissance d'ici 2024 ? Peuvent-elles prendre le statut de valeur refuge ? Et comment les géants de l'énergie et des services environnementaux se positionnent-ils vis-à-vis de ces acteurs ?

UNE ÉTUDE POUR : 


Décrypter la montée en puissance du phénomène greentech
L'étude passe au crible le modèle d'affaires, le positionnement et le segment de clientèle de chacune des 226 start-up présentes en France et référencées par nos experts. Le rapport permet également d'appréhender la dynamique du phénomène au travers du suivi des levées de fonds, mais aussi de l'analyse des moteurs et freins à long terme. Le durcissement du contexte géopolitique peut-il remettre en cause la dynamique de cet univers ?


Analyser les leviers d'action face au défi d'une croissance rentable
Le rapport décrypte les initiatives des greentech des 5 segments de marché retenus dans ce rapport : analyse et traitement de l'air et du bruit, gestion de l'eau et des sites pollués, gestion des déchets et recyclage, production d'énergie et d'électricité renouvelable, efficacité énergétique. Comment les acteurs gagnent-ils en visibilité ? Quels leviers sont activés pour conquérir de nouveaux marchés ? Quelles évolutions des modèles attendre entre les logiques servicielles, deeptech et abonnement ?


Comprendre les relations entre grands groupes et greentech
Au-delà d'un panorama complet des start-up, l'étude décrypte leurs relations et interactions avec les grands groupes de l'énergie et des services environnementaux/collectifs. Comment les acteurs établis intègrent-ils les jeunes pousses à leur processus d'innovation ? Quels sont les groupes les plus avancés en matière d'open innovation ?


01/04/2022 | 173 pages - réf : 22SCO61 / XPT 2800€
teaser
Les priorités stratégiques dans la distribution d'articles de décoration à l'horizon 2024 Percée des bazars, DNVB et plateformes de seconde main : quels impacts sur les positions des acteurs et la restructuration du paysage concurrentiel ?

La crise a donné un second souffle aux marchés de la décoration.

Arts de la table et de la cuisine, objets de décoration, linge et textile maison, luminaires : tous les segments profitent du dynamisme de l'immobilier de logement et des projets d'aménagement intérieur des Français. Déjà très disputé, le marché attirent de nouveaux entrants : enseignes de bazar et déstockeurs dont le succès repose sur les petits prix, DNVB qui font bouger les lignes sur des niches de marché grâce au e-commerce et aux réseaux sociaux, plateformes d'articles d'occasion qui surfent sur la fibre responsable et la quête d'originalité des consommateurs. Les enseignes d'ameublement-décoration et de décoration sont de plus en plus bousculées sur un marché qui rassemble déjà beaucoup d'acteurs (GSA, pure players, magasins de bricolage…) et où les positionnements sont de moins en moins différenciés. Dans quelle mesure ce foisonnement de nouvelles offres va-t-il remettre en cause les positions établies ? Le modèle de la marque-enseigne va-t-il continuer de perdre du terrain ? Et quelles sont les réelles perspectives du marché ?

Une étude pour :


Évaluer les perspectives de croissance du marché de la décoration

L'étude vous propose une analyse du marché de la décoration structuré autour de trois grands segments : arts de la table et objets décoration, linge et textile maison, luminaires. Sur quels grands moteurs repose la croissance du marché ? Combien de temps les effets de la crise sanitaire continueront-ils de doper la demande des ménages ?

Appréhender le jeu concurrentiel et son évolution à moyen terme

Notre rapport livre une cartographie détaillée des forces en présence et des mutations du jeu concurrentiel dans la distribution d'articles de décoration. Quelles sont les parts de marché et dynamiques de croissance des circuits et enseignes ? Bazars discount et déstockeurs, DNVB, spécialistes de l'occasion : quels nouveaux entrants perturbent le plus les acteurs en place ? Le modèle de la marque-enseigne va-t-il continuer de perdre du terrain ?

Décrypter les défis et leviers de croissance des distributeurs

L'étude vous éclaire sur les défis stratégiques auxquels les enseignes de décoration sont confrontées ainsi que les leviers de croissance pour les relever. Où en est la digitalisation des ventes alors que les audiences des sites marchands atteignent des niveaux records ? Quelles sont les implications du développement du marché de l'occasion sur les offres ? Quelles sont les axes privilégiés dans le cadre des démarches RSE ?

11/03/2022 | 212 pages - réf : 22DIS82 / PTAX 2800€
teaser
Le Facility Management à l'heure des grandes manœuvres Quelles perspectives pour le jeu concurrentiel et l’activité à l’horizon 2024 ?

Le marché français du facility management passe à l'heure des méga-fusions. Le rachat de Equans par Bouygues devrait ouvrir le bal des consolidations sur un marché mis aux défis de la transition énergétique des bâtiments et des nouveaux équilibres post-crise comme le télétravail. Acteurs du capital-investissement et géants multispécialistes des services généraux — comme les groupes du BTP et des services énergétiques ainsi que Sodexo, Elior, Atalian, Samsic et quelques autres — guettent les potentielles acquisitions. Mais les incertitudes demeurent autour de l'évolution de la conjoncture. Et les vieux démons resurgissent : les pressions des donneurs d'ordres sur les prix pourraient s'accroître d'ici 2024 alors que le risque d'une crise financière monte. Une occasion pour les FMers de rejouer une promesse de valeur qu'ils maitrisent parfaitement : celle de réduire les coûts de leurs clients… et donc d'enclencher une guerre des prix. Dans ce contexte, à quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre à moyen terme ? Et quelles options stratégiques s'offrent aux différents profils d'acteurs pour tirer leur épingle du jeu ?

Évaluer la taille du marché et anticiper sa croissance d'ici 2024

L'étude vous livre notre estimation exclusive de la taille du marché français du Facility Management pour 2021. Au-delà, quelles sont les réelles perspectives de croissance de l'activité des acteurs à l'horizon 2024 au regard de l'évolution des grands drivers du marché ? Sur quelles opportunités d'affaires pourront-ils s'appuyer pour tirer parti de l'après-crise ?

Identifier les enjeux clés et les axes de croissance post-crise

Le rapport décrypte les stratégies de croissance déployées par les FMers et leur pertinence à moyen terme. Comment adaptent-ils leur offre aux nouvelles normes sanitaires et à l'essor du télétravail ? Sur quelles nouvelles activités tentent-ils de se positionner ? Quelles sont les opportunités du digital et des nouvelles technologies pour enrichir les services proposés ? De nombreuses études de cas vous sont proposées pour comprendre au mieux les initiatives.

Décrypter le jeu concurrentiel et ses évolutions à moyen terme

L'étude vous livre une analyse prospective du jeu concurrentiel selon plusieurs facteurs d'influence. Quels sont les acteurs les mieux armés pour répondre aux enjeux posés ou renforcés par la crise ? Dans quelle mesure les offres dominantes seront-elles remises à plat ? Faut-il prévoir un renforcement de la co-traitance ? L'arrivée de nouveaux entrants est-elle encore possible face à la structuration progressive de l'offre ?

10/09/2021 | 206 pages - réf : 21SCO35 / PTAX 2760€
teaser
Le développement de la finance durable face aux besoins de normalisation Leviers de croissance du marché et facteurs d’évangélisation du segment retail : les perspectives d’ici 2023

La croissance phénoménale de la finance durable répond aux nouvelles exigences des investisseurs.

Mais le manque de consensus sur les approches et termes utilisés ainsi que les problèmes liés à la qualité des données extra-financières (voire parfois leur incohérence) sème la confusion. D'importants efforts de normalisation restent à faire pour que la finance durable soit plus fidèle à la promesse de valeur qu'elle porte. De premières avancées sont déjà perceptibles, comme le montrent, d'une part, les engagements de la Commission européenne et du régulateur français ou les projets portés par la place de Paris. D'autre part, les gérants accélèrent également sur cette question : labellisation et certification des offres, diversification des thématiques, renforcement des expertises ou encore formation des conseillers. Les enjeux se cristallisent plus particulièrement sur le segment retail, annoncé comme le prochain relais de croissance.

Dans ce contexte, quelles sont les perspectives du marché d'ici 2023 ? Quelles sont les stratégies privilégiées pour accompagner la régulation et le développement de la finance durable ? Et quels sont les acteurs les plus offensifs ?

Une étude pour:


Évaluer les perspectives du marché

L'étude décrypte les tendances à l'œuvre sur un marché de la finance durable en plein essor. Après des années 2020 et 2021 marquées par l'entrée en vigueur de la doctrine AMF et du règlement SFDR, quelles évolutions attendre à moyen terme ? Le marché retail va-t-il prendre le relais ? Sur quels grands moteurs repose la croissance du marché à long terme, au-delà d'une conjoncture de nouveau teintée d'incertitudes ?

Décrypter les grands défis et les réponses apportées par les acteurs

L'étude apporte un éclairage complet sur les enjeux auxquels les acteurs sont confrontés : diffusion accélérée de la finance durable, inflation réglementaire, exigences des investisseurs institutionnels, difficulté d'accès aux données pertinentes ou flou entourant la notion de finance durable, source de méfiance. Quelles réponses apporter ? Quelles évolutions de l'offre privilégier ? Comment les organisations s'adaptent ?

Appréhender le jeu concurrentiel et les rapports de forces

Le rapport propose un panorama détaillé des gérants au cœur de la finance durable : filiales de banques, d'assureurs, de gérants étrangers ou sociétés indépendantes. Quels sont leur implication et niveau d'avancement ? Quels sont les rapports de force sur le marché institutionnel et les acteurs les mieux placés sur le segment retail ? Quelles conséquences de la consolidation et de la mainmise des Anglo-saxons sur le marché de la donnée extra-financière ?

07/02/2022 | 258 pages - réf : 22ABF97 / PTAX 2800€
teaser
Le renouveau de la filière nucléaire française Quels scénarios d’évolution à l’horizon 2025 -2050 et grands drivers pour les acteurs ? Quelles stratégies d’ajustement ?

L'officialisation par le gouvernement d'un ambitieux plan de relance va apporter une visibilité à très long terme à tous les acteurs du marché français du nucléaire.

Mais la prolongation de la durée de vie des centrales au-delà de 50 ans ainsi que la construction de 6 EPR assortie d'une option sur 8 supplémentaires ne doivent pas occulter les immenses défis posés à cette filière en souffrance. Défis en matière de réputation, car les déboires s'accumulent entre les retards des EPR en France et en Finlande, les malfaçons industrielles et un taux de disponibilité du parc français de réacteurs en chute. Défis techniques, industriels, économiques, mais aussi humains, car il s'agit de reconstituer rapidement toutes les forces productives, y compris en matière d'expertises, pour rendre ce programme soutenable. Le rachat de l'activité « turbines » de GE par EDF participe de cette réorganisation d'ampleur, sous la tutelle de l'État. Une réorganisation qui devra aussi tenir compte des start-up positionnées sur des segments d'avenir : les SMR et la fusion nucléaire. Comment les acteurs de la filière se préparent-ils à ce renouveau du nucléaire ? Quelles sont leurs stratégies ? Et quels scénarios d'évolution du marché français se dessinent d'ici 2050 ?

Une étude pour:

Comprendre la nouvelle filière du nucléaire et ses grands drivers

L'étude vous livre toutes les clés pour comprendre la filière française du nucléaire. Elle détaille notamment les facteurs clés impactant son fonctionnement et les défis auxquels elle doit faire face. Elle s'attarde en particulier sur les éléments réglementaires, politiques et technologiques qui influent sur l'évolution de l'activité et de la place du nucléaire dans le mix énergétique.

Analyser les perspectives de la filière française

Le rapport comprend des prévisions sur l'activité de la filière à l'horizon 2025 (production d'électricité et chiffre d'affaires de certaines catégories d'acteurs) ainsi que trois scénarios de long terme permettant de présenter les certitudes, les fortes probabilités et les grandes inconnues concernant l'évolution du parc et de l'industrie nucléaire à l'horizon 2050. Des focus mettent l'accent sur les implications pour différents segments d'activité (construction de réacteurs, maintenance, démantèlement).

Décrypter les enjeux et leviers de croissance des acteurs

L'étude présente les principaux défis auxquels font face les entreprises ainsi que leurs stratégies pour y répondre. Comment résoudre les problèmes de qualité et de conduite de projet ? Quelles solutions pour réduire les coûts de construction et de financement ? Comment attirer et fidéliser la main-d'œuvre ? Comment se positionner sur le marché émergent des SMR ?

24/02/2022 | 167 pages - réf : 22SCO60 / XPT 2800€

classement par pertinence

CRÉATION DU PDF

PDF en cours de génération pour l’impression
veuillez patienter S.V.P.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre recherche ?

Expliquez-nous précisément votre besoin
et nous vous recontactons dans les 48h00



VALIDER

Information

x

Votre email est bien été envoyé



Fermer

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER