PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS
FILTRES

CATALOGUE GENERAL DES ÉTUDES

classement par date de parution

Le renouveau du courtage boursier en ligne Modèle « zéro commission », nouvelles tendances de trading : quels leviers et perspectives pour les plateformes en ligne ?
A PARAITRE EN MAI 2022 2100€
La dynamique des entreprises de services funéraires : scénario prospectif 2024 Quels leviers de croissance et évolutions du jeu concurrentiel face à l’essor des crémations et à la percée de l’assurance obsèques ?

La rentabilité des pompes funèbres a atteint un niveau record ces dernières années. Des performances qui n'ont pas échappé aux investisseurs comme en témoignent les entrées de Latour Capital ou de Altur Investissement dans le capital de leaders du secteur. Pour autant, les acteurs du funéraire vont devoir ajuster leurs stratégies face à une double menace.

D'un côté, leur activité va immanquablement marquer le pas après le pic de mortalité enregistré pendant l'épidémie, ce qui va peser sur les performances de leur modèle à coûts fixes. De l'autre, l'essor de l'assurance obsèques et l'utilisation croissante des comparateurs de prix risquent de remettre en cause leurs revalorisations tarifaires à répétition. D'autant que des coopératives funéraires se multiplient avec pour objectif d'alléger la facture des familles endeuillées.

Dans ce contexte, et alors que la percée de la crémation redéfinit durablement le métier des acteurs funéraires, comment évolueront leur activité et leurs marges à l'horizon 2024 ? Quelles sont les stratégies privilégiées par les réseaux leaders ? L'internationalisation de FUNECAP en Italie et aux Pays-Bas est-elle la voie à suivre ? Et à quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les évolutions du marché d'ici 2024
En plus d'une analyse complète de l'activité des pompes funèbres jusqu'en 2021, l'étude vous livre nos prévisions exclusives sur leur chiffre d'affaires et leurs performances financières à l'horizon 2024. Faut-il s'attendre à un tassement de leurs revenus après les pics de mortalité atteints pendant la pandémie ? Quels sont les impacts de l'essor continue des crémations et des convois préfinancés sur l'activité ?


Comprendre le jeu concurrentiel actuel et ses évolutions à venir
L'étude propose une analyse détaillée des acteurs et de la concurrence sur le marché. Alors que la financiarisation du secteur a récemment franchi un cap avec l'entrée de nouveaux fonds au capital de grands réseaux privés, à quelles évolutions faut-il s'attendre ? Que faut-il penser des nombreuses coopératives qui ont récemment pris pied sur le marché et qui se sont structurées autour d'une fédération ? Et quel avenir pour les pompes funèbres indépendantes ?


Décrypter les leviers de croissance et les enjeux des acteurs
En s'appuyant sur plusieurs business cases, l'étude décrypte les stratégies des acteurs. Comment investissent-ils le créneau porteur de la crémation ? Quelles sont leurs initiatives sur le terrain du digital ? Comment certains acteurs tentent-ils de tirer parti du dynamisme des services funéraires animaliers ? Comment FUNECAP s'internationalise-t-il dans la gestion de crématoriums ?


A PARAITRE EN MAI 2022 2800€
Le renouveau du marché du chauffage au bois Envol du marché professionnel, recomposition de la demande des particuliers : quelles perspectives pour la filière à l’horizon 2024 ?
17/05/2022 | 279 pages - réf : 22SCO14 / XR 2100€
Les dynamiques concurrentielles sur le marché de la cigarette électronique Offensive de Big Tobacco, menaces réglementaires, phénomène des puffs : quelles perspectives à l’horizon 2024 ?
13/05/2022 | 287 pages - réf : 22DIS47 / XR 2100€
Les nouvelles offensives des banques dans l'immobilier Comment l’open banking et les modèles de plateformes réinventent le concept de banque-immo

Les banques accélèrent leurs offensives dans l'immobilier pour trouver de nouvelles sources de revenus dans un environnement difficile pour les activités de détail, cœur de leur modèle. De fait, alors que le Crédit Agricole a déployé le concept de banque-immo au sein du réseau des caisses régionales, le Crédit Mutuel Alliance fédérale a réaffirmé la place de l'immobilier dans le cadre de sa stratégie multiservices. Et toutes n'affichent pas les mêmes ambitions comme le montre notre étude qui a passé au crible les stratégies d'adaptation des pôles immobiliers des banques.

Dans ce contexte, l'open banking et les modèles de Bank-as-a-Platform sont l'occasion d'expérimentations autour de plateformes de services dédiées au logement qui agrègent solutions maison et offres partenaires. Si ces initiatives redonnent un second souffle aux stratégies immobilières des groupes bancaires et leur permettent de recréer de la valeur client, d'importants défis se posent. Les marchés immobiliers reviennent en effet à leurs fondamentaux et les perspectives sur le crédit à l'habitat s'annoncent un ton en dessous. Dans ces conditions, quelles sont les modalités de développement des acteurs de la banque dans l'immobilier ? Comment se positionnent-ils face au concept de banque-immo ? Et quels sont les plus offensifs ?

UNE ÉTUDE POUR :


Analyser le concept de banque-immo à l'ère des plateformes
Le rapport vous propose un point complet sur les enjeux des groupes bancaires dont le cœur du modèle économique, la banque de détail, sont malmenées par une compétition exacerbée et un environnement de taux bas. Une situation qui les a poussés à sortir de leurs frontières à la recherche de nouvelles sources de revenus. Après la bancassurance, quelle légitimité pour les stratégies de diversification dans l'immobilier ?


Comparer l'évolution des dispositifs immobiliers des banques
L'étude dresse un panorama détaillé des dispositifs immobiliers des banques et revient sur plus de 15 ans d'évolution. Les prises de participation au capital de Nexity et Foncia juste avant que n'éclate la dernière crise de l'immobilier avait frappé les esprits. Réorganisation et structuration, lancement de nouvelles activités… : où en sont les groupes bancaires aujourd'hui ? Quels sont les positionnements et les métiers privilégiés ?


Comprendre les choix stratégiques des banques
Le rapport met en perspectives des choix stratégiques qui divergent fortement d'un acteur à l'autre, d'une simple logique de services complémentaires à l'exercice d'un métier supplémentaire. L'étude propose également un point sur les opportunités de régénérer le concept de banque-immo offertes par la plateformisation. Au-delà, quelles sont les stratégies d'adaptation des filiales immobilières des banques face aux enjeux de transformation digitale et de développement durable ?


10/05/2022 | 243 pages - réf : 22ABF103 / PTAX 2800€
Les stratégies de repositionnement dans l'immobilier commercial Quelles perspectives d’ici 2024 face au renouvellement de l’offre du retail et au retour de l’inflation ?

L'immobilier commercial doit accélérer son repositionnement. La lutte contre l'artificialisation des sols, la recherche d'une consommation plus responsable et l'essor rapide des achats en ligne et des marques 100% digitales, comme les DNVB, accroît l'obsolescence du modèle. Une refonte de l'offre s'impose pour accroître la fréquentation et réduire la vacance. Elle passera par un renouvellement des commerces, avec de nouvelles enseignes et marques étrangères, et par une expérience globale innovante autour de la restauration et des loisirs. La prise en compte de la mixité des usages permettra enfin de proposer une offre renouvelée en cœur de ville.

Ce travail au long court risque toutefois de se compliquer à court terme. Outre le retour de l'inflation qui pèse sur le pouvoir d'achat, la hausse des taux pourrait complexifier l'équation économique des acteurs les plus endettés. Or, il est urgent d'investir pour adapter les espaces commerciaux aux tendances du retail et améliorer leur ancrage local. Il s'agit aussi de faire évoluer les modes de rémunération des foncières à l'essor du e-commerce et de prendre pied dans le métavers. Dans ce contexte, où en sont les foncières dans leurs stratégies d'adaptation ? À quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre ? Et quelles perspectives pour le marché d'ici 2024 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les évolutions de l'immobilier commercial d'ici 2024
En plus d'une analyse complète du marché, l'étude livre des prévisions exclusives sur les ouvertures de nouvelles surfaces et l'investissement dans l'immobilier de commerce à l'horizon 2024. Celles-ci tiennent notamment compte de notre scénario sur la consommation des ménages et de l'évolution de la demande par typologie d'actifs (centres commerciaux, retail parks, pied d'immeuble et outlets).


Décrypter les enjeux et les leviers de croissance des acteurs
Le rapport présente les grands défis des professionnels de l'immobilier de commerce ainsi que les principaux leviers actionnés pour y répondre. Comment ancrer les espaces commerciaux dans le quotidien et multiplier les motifs de visites ? Comment se donner une image plus vertueuse ? Quels leviers pour intégrer les nouvelles tendances de consommation ? Comment les commerces s'insèrent-ils dans de nouveaux pôles d'attractivité ?


Comprendre le jeu concurrentiel et ses évolutions à moyen terme
L'étude dresse un panorama complet des forces en présence : foncières spécialisées, investisseurs généralistes, gestionnaires et développeurs de villages de marques, promoteurs, sociétés de services immobiliers… Compte tenu des tendances à venir sur la fabrique de la ville, l'intégration du digital (marketplaces, métavers…) et l'hybridation des concepts vers le retailtainment, à quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s'attendre ?


10/05/2022 | 212 pages - réf : 22BAT57 / XPT 2800€
Business models des acteurs de la dépollution des sols face à la croissance du marché Stratégies des acteurs, analyse de la demande et des nouvelles opportunités à l’horizon 2025
10/05/2022 | 341 pages - réf : 22SCO56 / XR 2100€
Les perspectives du transport urbain et interurbain d'ici 2025 Quels défis pour les services de mobilité face aux logiques de plateformes ?

Les services de mobilité entrent dans une nouvelle phase de leur développement. Après une croissance tous azimuts, les leaders comme SNCF/Keolis, Transdev ou la RATP rationalisent leurs portefeuilles d'activité pour des questions de rentabilité. Les stratégies deviennent plus réfléchies et ciblées, y compris chez les constructeurs automobiles, à l'instar de Volkswagen sur le point de reprendre Europcar Mobility Group. A contrario, les acteurs de niche et spécialistes de la micro-mobilité et des modes doux privilégient encore la course à la taille et les levées de fonds.

Mais le plus grand bouleversement à venir est probablement l'essor du MaaS, mobility as a service, et des planificateurs de trajets multimodaux et multilocaux. Des modèles qui promettent de redéfinir les rapports de force au sein de la filière. En effet, la « coopétition » et le développement d'offres multimodales vont s'accroître au détriment de la concurrence traditionnelle, alors que les leaders du digital pourraient tirer leur épingle du jeu dans un marché de la mobilité de plus en plus plateformisé. Dès lors, à quelles évolutions du paysage concurrentiel faut-il vraiment s'attendre ? Quels profils d'acteurs sont les mieux armés pour s'imposer sur les terrains de la smart city et du développement durable ? Et quelles perspectives pour les marchés du transport urbain et interurbain d'ici 2025 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Analyser le marché et anticiper ses perspectives à l'horizon 2025
En plus d'une analyse exhaustive du marché de la mobilité et de ses segments en France, l'étude livre des prévisions exclusives sur l'évolution du chiffre d'affaires du transport de passagers à l'horizon 2025. Quelles sont les réelles perspectives de croissance des prestataires de mobilité et des segments de marché à moyen terme au regard de l'évolution des grands drivers ?


Comprendre les stratégies de croissance et les enjeux clés
Le rapport décrypte les stratégies de croissance déployées par les prestataires de services de mobilité et leur pertinence à moyen terme. Comment basculent-ils vers des offres multimodales pour répondre aux nouveaux besoins des usagers ? Quels axes privilégier face au verdissement obligé des flottes et des solutions ? Comment saisissent-ils les opportunités liées au MaaS ? De nombreuses études de cas sont proposées pour comprendre au mieux les initiatives des acteurs.


Décrypter le jeu concurrentiel et ses évolutions à moyen terme
Cette étude offre une analyse prospective du jeu concurrentiel. Dans quelle mesure la concurrence va-t-elle se renforcer sur les différents segments ? Comment le MaaS va-t-il redéfinir les rapports de force au sein de la filière « transport » ? Face à l'hégémonie des leaders du transport collectif urbain et interurbain, quelle stratégie adopter pour les spécialistes mono-métier ? Faut-il prévoir une incursion plus franche des géants du digital face à la plateformisation progressive du marché ?


02/05/2022 | 204 pages - réf : 22STR22 / PTAX 2800€
L'ascension des marchés de niche dans l'assurance dommages Quelles perspectives sur les segments clés de l’assurance affinitaire d’ici 2024 ? Quels leviers pour redorer l’image des acteurs ?
29/04/2022 | 175 pages - réf : 22ABF18 / XR 2100€
L'envol du marché du smart building Perspectives à moyen terme, leviers de croissance et nouveaux enjeux concurrentiels de 180 acteurs

La dynamique du smart building est largement enclenchée en France. Les solutions connectées se multiplient dans les bâtiments tertiaires autour de trois objectifs : améliorer l'efficacité énergétique, simplifier l'exploitation et assurer le confort des occupants. Le contexte socio-économique se révèle également hyperfavorable. L'inflation des prix de l'énergie et l'engagement en faveur de la transition écologique renforcent la demande en systèmes intelligents pour optimiser les actifs immobiliers.

Plusieurs obstacles de taille compliquent cependant les stratégies de croissance et d'évangélisation des acteurs. D'une part, il s'agit de résoudre les carences d'une offre foisonnante qui manque de référentiel commun et dont les performances sont très inégales. D'autre part, la concurrence s'intensifie : les équipementiers cherchent à s'affirmer en pivots face aux constructeurs et groupes du multitechnique qui, eux, ne veulent pas perdre leur rôle central dans l'immobilier tertiaire. Enfin, plusieurs énergéticiens et de plus en plus de start-up amorcent une percée. Dans ce contexte, les positions des leaders historiques peuvent-elles être contestées ? Comment la qualité, la sécurité et l'interopérabilité des offres sont-elles prises en compte ? Et, finalement, quelles perspectives pour le smart building d'ici 2023 et à moyen terme ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les évolutions du marché des smart buildings
Au travers d'un ensemble d'indicateurs (marché de la régulation et de la GTB, chiffre d'affaires d'un panel de spécialistes, levées de fonds des start-up, etc.), l'étude permet d'appréhender au mieux la dynamique du marché français du smart building. Quels sont les différents moteurs et freins à sa croissance ? Quel sera l'impact des mutations de l'immobilier tertiaire sur le marché ? Quelle sera l'ampleur de la croissance à court et moyen terme ?


Appréhender le paysage concurrentiel et ses évolutions
Le rapport propose une analyse détaillée des acteurs intervenant sur le marché français : fabricants, acteurs des plateformes IoT pour smart building, promoteurs, constructeurs, facility managers, start-up. Il livre aussi un scénario prospectif sur la concurrence sur la base d'une analyse SWOT des profils d'intervenants. Les positions des leaders historiques sont-elles incontestables ? Quelle place pour les start-up ?


Décrypter les enjeux des acteurs et les leviers de croissance
L'étude détaille les stratégies des acteurs pour faire face aux nombreux défis qui se présentent à eux et évangéliser ce marché encore émergent, caractérisé par une offre encore peu structurée et complexe. Quelles sont leurs initiatives pour accroître l'interopérabilité des solutions ? Comment tentent-ils d'améliorer la qualité et la sécurité de leur offre ? Comment les équipementiers font-ils évoluer leur offre vers un modèle plus intégré ?


29/04/2022 | 193 pages - réf : 22BAT50 / XPT 2800€
La restauration commerciale au défi des nouveaux business models Quelles stratégies face aux acteurs digitaux et à la grande distribution ? Quelles perspectives pour les marges d’ici 2024 ?

Tandis que l'activité se redresse après deux années de crise, la restauration commerciale doit se réinventer. Les plateformes de livraison et de vente à emporter sont entrées dans les usages courants des Français et ouvrent de nouveaux horizons aux indépendants comme aux grandes enseignes. Dans ce contexte foisonnant et marqué par le retour de l'inflation, comment le chiffre d'affaires et les marges des acteurs historiques vont-ils évoluer d'ici 2024 alors que la restauration « hors établissement » s'en trouve encouragé au détriment de la restauration « en salle » ? La stratégie des groupes, y compris sur les plans de la communication ou de l'immobilier, est-elle remise en cause ?

Par ailleurs, ces business models digitaux favorisent la concurrence des dark kitchens et de la grande distribution alimentaire qui se référencent sur ces plateformes afin de se faire une place dans la consommation hors foyer, sur les créneaux du snacking et de la pause-déjeuner. De fait, où en sont les géants de la restauration commerciale en matière de stratégies multicanales, voire omnicanales ? Comment le phénomène des « marques digitales » s'invite-t-il dans les cuisines de leurs restaurants et celles de leurs franchisés ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper l'activité et les marges de la restauration commerciale
L'étude propose des prévisions exclusives sur l'activité de la restauration commerciale en France. Sur quels grands moteurs reposera la croissance de son chiffre d'affaires d'ici 2024 ? A quel rythme progresseront les différents segments, restauration traditionnelle, rapide et cafétérias ? A quel horizon les résultats d'exploitation des restaurateurs retrouveront ils leur niveau d'avant-crise ?


Comprendre le jeu concurrentiel en cours et à venir
Le rapport livre une cartographie détaillée des forces en présence et des nouveaux acteurs de l'écosystème de la restauration. Une analyse des mutations du jeu concurrentiel est également proposée. Qui sont leurs concurrents et partenaires sur les marchés en plein essor de la livraison alimentaire ? Dans quel mesure les dark kitchens perturbent-elles le jeu concurrentiel ?


Décrypter les défis et leviers de croissance des restaurateurs
L'étude décrypte les défis stratégiques auxquels les acteurs de la restauration sont confrontés et les leviers de croissance pour les relever. Où en sont les dispositifs de vente à emporter et de livraison des enseignes alors que la consommation hors établissement gagne du terrain ? Dans quelle mesure les marques digitales contribuent-elles à l'émergence de groupes de restauration multimarques, multisegments et multicanaux ?


29/04/2022 | 205 pages - réf : 22SME37 / PTAX 2800€
Les nouveaux horizons de la téléconsultation et du télésoin Quelles opportunités et perspectives d’ici 2024 face à la refonte du cadre réglementaire et aux mutations de la demande ?

Deux ans après l'engouement hors-norme pour la téléconsultation, une nouvelle étape décisive s'annonce pour les plateformes et les fournisseurs d'équipements du marché. Avec la fin du « tout remboursable » prévue au cours de l'été 2022, le retour à la situation d'avant crise semble exclu et de nouveaux horizons s'ouvrent. Car entre temps, l'environnement a changé du tout au tout : révision de la convention médicale, Ségur de la Santé, lancement de Mon Espace Santé…

Mais l'introduction de plafonds d'activité en télémédecine pour les praticiens complique la donne et interroge certains modèles d'affaires dans leur globalité. Trois défis d'ampleur se posent aussi. Il s'agit de consolider une révolution d'usage encore fragile, d'accompagner les recompositions territoriales de l'offre de soins et de tirer parti des « effets de levier » autour de l'interopérabilité. Dès lors, quelles sont les stratégies d'adaptation des opérateurs ? Quelles perspectives attendre pour le marché et ses segments d'ici 2024 ? L'arrivée des GAFAM et le déplacement de la compétition sur de nouveaux terrains peuvent-ils bouleverser le jeu concurrentiel ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper les évolutions du marché et de ses segments d'ici 2024
L'étude livre des prévisions exclusives sur les 4 grands segments du marché à l'horizon 2024 : cabinets médicaux virtuels, prestations à la demande, équipements mobiles de télémédecine, cabines et bornes fixes de télémédecine. Elles s'appuient sur l'analyse des principaux déterminants de l'activité : transformations réglementaires (avenant n°9, Ségur de la santé), usages et attentes des patients et des praticiens, recompositions de l'offre de soins, essor des délégations de tâches, désertification médicale…


Décrypter les business models et les stratégies d'adaptation
Le rapport décrypte les modèles d'affaires déployés et les transformations impulsées face aux évolutions réglementaires. Au travers de nombreuses études de cas, sont également passées au crible les initiatives pour étendre et fidéliser les bases utilisateurs, enrichir les fonctionnalités, trouver de nouveaux relais de diffusion ou encore transiter vers le « digiphysique ».


Comprendre le jeu concurrentiel et ses transformations à venir
L'étude apporte un panorama complet des forces en présence. Elle examine les menaces liées à l'entrée en jeu des GAFAM ainsi que le déplacement de la compétition sur de nouveaux terrains : logiciels de gestion de cabinet, APIsation, synergies avec le monde de l'assurance et avec les groupes d'établissements privés, ouverture aux secteurs connexes de l'e-santé, nouveaux lieux d'implantation (cabinets secondaires, GMS…).


26/04/2022 | 212 pages - réf : 22SME86 / PTAX 2800€
Centres dentaires : de l'hypercroissance à la financiarisation du business model Quels impacts sur la stratégie des acteurs et la concurrence ? Quel potentiel région par région ? Quelles perspectives pour le marché dentaire d’ici 2024 ?

Les ouvertures de centres dentaires se poursuivent à un rythme effréné. Et tout porte à croire que cette démocratisation va s'accélérer avec la récente financiarisation du secteur. De nombreux acteurs du capital-investissement se sont en effet positionnés à la tête des plus grands réseaux. Et ces investisseurs comptent bien profiter du potentiel du marché dentaire pour imposer ce business model en France et davantage le structurer par des opérations de consolidation.

En phase d'hypercroissance, les centres vont néanmoins devoir ajuster leurs stratégies face à une double menace. D'un côté, la multiplication de pratiques douteuses, avec récemment l'affaire Proxidentaire, les enjoint à accroître leurs efforts pour conserver la confiance des autorités et des patients. De l'autre, la mise en place du RAC 0 pour la majorité des soins prothétiques remet en cause leurs logiques de prix bas sur une bonne partie de leur activité et les pousse à se repositionner... Dans ce contexte, faut-il s'attendre à une évolution du paysage français de la dentisterie ? Et quelles perspectives se dessinent pour les centres en France et en régions d'ici 2024 ?

UNE ÉTUDE POUR :


Anticiper l'évolution du marché dentaire d'ici 2024
En plus d'une analyse complète de l'activité des chirurgiens-dentistes dans un contexte de montée en charge du 100% Santé, l'étude propose des prévisions exclusives sur le marché dentaire à l'horizon 2024. Quel est l'impact de la crise sanitaire sur sa dynamique ? Comment évoluent les drivers du marché ? Faut-il prévoir la fin de l'appel d'air sur les soins prothétiques ?


Décrypter la dynamique des centres dentaires et leurs stratégies
À partir d'une base de données exclusive et d'une analyse approfondie de l'environnement, l'étude donne toutes les clés pour comprendre la dynamique exceptionnelle du parc de centres dentaires et ses perspectives par région d'ici 2024. L'étude détaille aussi les stratégies conduites par les centres pour s'accaparer une part croissante du marché. Quelles sont leurs initiatives pour renforcer leur visibilité, recruter et fidéliser les chirurgiens-dentistes ? Comment les acteurs tentent-ils de mobiliser un « effet taille » ?


Comprendre le paysage concurrentiel et ses évolutions à venir
Ce rapport dresse une cartographie détaillée des principaux réseaux de centres dentaires et de la concurrence. Alors que la financiarisation du secteur a récemment franchi un palier avec l'entrée de plusieurs fonds au capital de grands réseaux associatifs, à quelles évolutions faut-il s'attendre ? Faut-il prévoir une accélération des fusions-acquisitions et une consolidation du marché ? Quel avenir pour les cabinets dentaires « traditionnels » ?


13/04/2022 | 189 pages - réf : 22SME88 / XPT 2800€

classement par date de parution

CRÉATION DU PDF

PDF en cours de génération pour l’impression
veuillez patienter S.V.P.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre recherche ?

Expliquez-nous précisément votre besoin
et nous vous recontactons dans les 48h00



VALIDER

Information

x

Votre email est bien été envoyé



Fermer

FILTRES

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER