PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI FIL D'INFO CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
PRÉVISIONS SECTORIELLES

Hébergement-restauration : annus horribilis en 2020, rémission incomplète en 2021

Découvrez les prévisions de Xerfi

Publié le 15 Décembre 2020

Le secteur de l’hébergement restauration a été une première fois mis à l’arrêt entre mi-mars et début juin. L’activité des hôteliers s’est limitée à l’accueil d’une clientèle professionnelle (routiers, personnels soignants, etc.) et celle des restaurants à la livraison et à la vente à emporter durant cette période. L’horizon a seulement commencé à se dégager pour les CHR avec la réouverture complète des établissements en juin mais le retour à la normale a été lent. Par la suite, la mise en place du couvre-feu dans de nombreuses villes puis d’un second confinement à partir du 29 octobre ont porté un nouveau coup très rude, similaire à celui du printemps, à la profession. Une fois de plus, la plupart des entreprises du secteur ont ainsi été mises à l’arrêt au 4e trimestre 2020. Dans ce contexte, Xerfi s’attend à un recul de 36% du chiffre d’affaires de l’hébergement restauration en 2020.

Profondément ébranlés par la crise, les professionnels de l’hébergement-restauration devront attendre l’année 2022 pour espérer retrouver un niveau d’activité comparable à celui du début 2020. Avec une réouverture des bars et des restaurants prévue le 20 janvier 2021 au plus tôt, le redressement de l’activité sera une nouvelle fois graduel. Et même si de nombreux voyages et événements initialement prévus en 2020 seront reportés cette année-là, ils ne viendront pas en sus, les temps et budgets loisirs des ménages n’étant pas extensibles. Par ailleurs, de nombreuses défaillances d’entreprises sont à prévoir parmi les établissements les plus fragiles ce qui limitera la capacité de rebond du secteur.

 



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +