PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.
< Revenir sur le blog
EMPLOI ET RH

Vers un redressement de l'emploi dans la restauration rapide

Publié le 16 Mars 2021




Vers un redressement de l’emploi après le choc de 2020

Portés par la hausse structurelle du nombre d’établissements sur le territoire, les effectifs salariés dans la restauration rapide ont progressé de près de 6% par an au cours de la dernière décennie. L’année 2020 s’annonce toutefois noire pour les salariés du secteur qui verront leur population reculer pour la première fois en 10 ans au cours de cet exercice (-2%). Certes, le recours au dispositif de chômage partiel et le maintien de la vente à emporter (VAE) et en livraison ont permis de préserver l’emploi à court terme. Reste que le décrochage historique de l’activité a contraint les gestionnaires à effectuer des coupes dans leurs frais de personnel pour préserver leur trésorerie. À cela se sont ajoutées les destructions d’emploi au sein des structures les plus fragiles qui n’ont pas résisté à la crise. De fait, seuls les grands réseaux ont tiré leur épingle du jeu depuis le début de la pandémie. McDonald’s et Burger King ont notamment été parmi les premiers à rouvrir des restaurants pilotes dès la fin du mois d’avril et sont parvenus à faire rapidement basculer leurs ventes sur la VAE et les livraisons. Une fois le choc de la crise passé, les besoins de main-d’œuvre de la restauration rapide retrouveront progressivement un niveau normal avec le redressement de la fréquentation des restaurants. D’autant que la demande restera portée par la hausse structurelle des prises de repas hors domicile par les Français. Dans ce contexte, Xerfi anticipe un retour des effectifs salariés au niveau d’avant crise d’ici 2022.

 

 

Pas de réelles revalorisations salariales en vue

Le salaire annuel moyen dans la restauration rapide est le plus bas de France et s’établissait à 17,2 K€ en 2016. En cause, la surreprésentation des catégories socioprofessionnelles à bas revenu (employés et ouvriers) et la très faible proportion de cadres et de chefs d’entreprise. Les revalorisations salariales pratiquées dans la restauration (macrosecteur qui inclut le segment de la restauration rapide) sont par ailleurs inférieures à la moyenne nationale depuis 10 ans. Et cette situation ne devrait pas s’arranger d’ici 2022. Les restaurateurs vont en effet adopter des politiques salariales précautionneuses pour rétablir leurs marges dans un contexte économique encore difficile. De plus, la hausse généralisée du nombre de demandeurs d’emploi en France et la contraction des embauches seront peu favorables aux revalorisations salariales. Dans ce contexte, le salaire mensuel de base dans la restauration, qui correspond au salaire brut avant déduction des cotisations sociales et avant versement des prestations sociales, évoluera à un rythme calé sur celui de l’inflation d’ici 2022.

 



CONJONCTURE

vidéoLes consommateurs choisissent d'épargner

CONJONCTUREMalgré le confinement qui a fait chuter la consommation des ménages à 85% de son niveau « normal » en novembre, le quatrième trimestre a été assez solide. De [...]

15/04/2021

EMPLOI ET RH

vidéoRestauration traditionnelle: pas de reprise de l'emploi avant 2022

EMPLOI ET RH Après une hausse de 21% entre 2008 et 2019, les effectifs de la restauration traditionnelle ont reculé en 2020 (-6% sur un an), conséquence de la crise liée à la Covid-19. [...]

07/04/2021

CONJONCTURE

vidéoRechute du climat des affaires dans les services

CONJONCTUREAprès une légère rechute en février, l’enquête du mois de mars a montré une nette amélioration du climat des affaires dans les services. L’évolution positive est [...]

03/04/2021

Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER