PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI FIL D'INFO CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
PRÉVISIONS SECTORIELLES

Une année en dent de scie pour le commerce et la réparation automobile

Découvrez les prévisions de Xerfi

Publié le 17 Décembre 2020

La crise sanitaire a porté un rude coup au secteur du commerce et de la réparation automobile en 2020 avec un chiffre d’affaires en chute de 14,5%. Au cours du confinement du printemps, les concessionnaires automobiles ont dû fermer leurs portes et interrompre en grande partie les livraisons de véhicules, entrainant un effondrement des ventes. Bien que considérée comme essentielle, l’activité des garagistes a aussi été affectée par la réduction drastique des déplacements. L’activité en volume du secteur est tombée en avril à 25% du niveau d’avant-crise. Au sortir du confinement, les aides à l’achat du gouvernement (prime à la conversion élargie, bonus écologiques dopés), l’effet de report des achats d’automobiles et des réparations, le renouvellement de plusieurs modèles phares et le cycle favorable des contrôles techniques ont entrainé un fort dynamisme. Puis le durcissement des mesures sanitaires à l’automne a fait replonger le secteur. Toutefois, l’impact du 2e confinement en novembre a été deux fois moins fort que le premier. L’activité des garagistes n’a pas décroché et les livraisons de véhicules ont pu se maintenir (-27% dans le VN et -4% pour le VO en novembre).

Après une année 2020 en dent de scie, les garagistes et concessionnaires profiteront en 2021 d’un important rebond de leur activité (+20%). Ils bénéficieront d’un effet de report en début d’année des réparations et des achats de véhicules qui ont été perturbés fin 2020 en raison des restrictions de déplacements. De plus, les acteurs récolteront les fruits de leur offensive sur le marché du VO dont la dynamique sera toujours favorable grâce notamment à l’amélioration de l’offre et à la hausse des prix dans le neuf. Un renchérissement qui limitera parallèlement le rebond du marché du VN en volume, mais soutiendra l’activité en valeur. Par ailleurs, le durcissement des normes environnementales et le boom de la livraison du dernier kilomètre continueront de porter les ventes de VUL.

 



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +