PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
EMPLOI ET RH

Matériel médico-chirurgical : des difficultés de recrutements pour les industriels

Publié le 18 Janvier 2021
D’après l’étude L'emploi et les ressources humaines dans la fabrication de matériel médico-chirurgical et dentaire

Des besoins en main-d’œuvre qui resteront importants à l’horizon 2022

Portés par une activité dynamique, les effectifs de l’industrie du matériel médico-chirurgical et dentaire ont progressé sur moyenne période (+0,5% en moyenne par an depuis 2010). Ils ont profité des stratégies d’investissement de certains leaders. En 2015, l’Allemand B. Braun a par exemple annoncé un investissement dans l’Hexagone de 150 à 200 M€ sur cinq ans avec pour objectif de développer les capacités des six sites qu’il détient dans l’Hexagone. Son compatriote Fresenius a quant à lui annoncé, en 2018, un investissement de 130 M€ sur son usine de Savigny (69), avec 150 embauches à la clé. Même si la crise économique de 2020 a affecté l’activité de la profession, elle n’a pas réellement remis en cause cette dynamique. Le repli des effectifs a, en effet, été limité au cours de l’année (-0,3% d’après les estimations de Xerfi). Les besoins en main-d’œuvre resteront, en outre, importants au cours des deux prochains exercices dans un contexte de reprise de l’activité.

  

Mais des difficultés de recrutement croissantes pour les industriels

En raison d’une demande tendanciellement orientée à la hausse, les industriels du matériel médico-chirurgical et dentaire présentent des besoins en main-d’œuvre importants. À l’image de nombreux secteurs industriels, ils se heurtent cependant à d’importantes difficultés de recrutement. D’après la dernière Enquête Emploi de Pôle Emploi, plus de 80% des 5 650 projets de recrutement de spécialistes de l’appareillage médical sont ainsi jugés « difficiles ». Cette part est supérieure de plus de 30 points à la moyenne nationale. Les acteurs du secteur peinent particulièrement à recruter certains profils sous tension (mécaniciens, électriciens, informaticiens, etc.) que de nombreux secteurs industriels recherchent. Implantés dans des bassins d’emplois très dynamiques (Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, etc.), les fabricants de matériel médico-chirurgical et dentaire éprouvent, en outre des difficultés à fidéliser leurs salariés. Pour pallier la pénurie de profils qualifiés et limiter le turn-over, certains groupes misent, dans ce contexte, sur la promotion interne.

 

EN SAVOIR PLUS SUR CE SUJET AVEC L’ÉTUDE XERFI RH



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +