PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI FIL D'INFO CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
PRÉVISIONS SECTORIELLES

Industries alimentaires : pas de véritable reprise attendue en 2021

Découvrez les prévisions de Xerfi

Publié le 15 Décembre 2020

Signe d’une certaine résilience face à la crise de la Covid-19, la production des industries alimentaires et boissons aura reculé de seulement 3,5% en 2020 en volume. Plutôt épargnées, les industries agroalimentaires ont pu compter sur une demande bien orientée en GMS où les ventes de denrées ont bondi de 4% sur l’année suite au report de la consommation RHF vers le domicile pendant les deux confinements. Certains grands groupes ont d’ailleurs réussi à tirer leur épingle du jeu, à l’image du fromager Bel dont les ventes ont bondi de 12% au premier trimestre ou encore de Nestlé et Danone (+4,3% et 3,7% sur les trois premiers mois de l’année en consolidé). Beaucoup plus dépendants des circuits CHR (cafés, hôtels, restaurants) et de l’export, les fabricants de boissons ont davantage accusé le coup en 2020. La production dans ce segment aura chuté de 12% en moyenne annuelle, ce qui représente une perte de 3 Md€ pour la filière.

Le redressement de l’activité sera partiel en 2021 (+2,8%). Au-delà des incertitudes liées à une éventuelle troisième vague, les perspectives de hausse du chômage et les pressions sur le pouvoir d’achat des ménages impacteront la demande en GMS, tandis que dans les circuits hors domicile et à l’export, le retour à la normale sera progressif et s’étalera sur plusieurs trimestres. Par ailleurs, dès lors que les dispositifs Étatiques de soutien cesseront (chômage partiel, etc.), le secteur sera confronté à une recrudescence des défaillances, notamment parmi les PME-TPE, ce qui empêchera un rebond plus franc de l’activité.

 



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +