PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeImmobilier - constructionInnovations - technologiesServices aux entreprisesServices aux ménages - santé - loisirsAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0
0
Connexion

DERNIÈRES ÉTUDES DE MARCHÉ

RESULTATS


FIL D'INFO - LE BLOG DES SECTEURS

L'actualité des secteurs, analyses économiques et prévisions des experts de Xerfi.

< Revenir sur la page d’accueil du blog
EMPLOI ET RH

Hausse de l'emploi dans les pharmacies à l'horizon 2022

Publié le 09 Mai 2021




La recrudescence des missions soutient l’emploi

Dans le sillage de la diminution du parc d’officines en France (1 650 structures ont disparu sur la période 2010-2020), les effectifs de la pharmacie ont reculé de près de 4% entre 2008 et 2019. Toutefois, les professionnels du secteur sont confrontés depuis quelques années à une hausse du nombre de missions de santé publique comme les entretiens pharmaceutiques ou encore les vaccinations. Cette accélération des prestations de services a rendu nécessaire les embauches de préparateurs pharmaceutiques ou de pharmaciens adjoints. Ainsi, alors que le nombre de pharmaciens titulaires s’est replié au cours de la dernière décennie, la population d’adjoints a quant à elle progressé. Dans ce contexte, le nombre moyen de pharmaciens (titulaires et adjoints) par officine a augmenté, dépassant le seuil des 2,6 postes en 2020 (contre 2,42 en 2012). Cette tendance se prolongera sur courte période. Début 2020 (avant le déclenchement de la crise de la Covid-19), Pôle Emploi estimait à près de 3 900 le nombre de projets de recrutement de pharmaciens. Après un coup de frein au printemps 2020, l’activité des pharmacies a retrouvé son rythme de croisière durant l’été et a faiblement été impactée par le 2e confinement en fin d’année. Le début de la campagne de vaccination contre la grippe (octobre 2020) a en effet entraîné une forte hausse de la fréquentation des pharmacies.

 

 

Poursuite de la réforme du mode de rémunérations des pharmaciens

Avec un salaire annuel moyen de 24,2 k€ en 2017, soit l’un des moins élevés tous secteurs confondus, le secteur de la pharmacie est a priori peu attractif. Cette situation concerne autant les professions intermédiaires que les cadres travaillant en pharmacie. Ces derniers ont cependant dans un cas sur deux le statut d’employeur ou d’indépendant et perçoivent alors souvent une rémunération complémentaire sous forme de dividendes. En arrière-plan de la crise sanitaire, la réforme de la rémunération des pharmaciens s’est poursuivie. Son 3e et dernier volet est en effet entré en vigueur le 1er janvier 2020 et a introduit la revalorisation des honoraires de dispensation pour les médicaments spécifiques (de 2,04€ à 3,57€) et les délivrances liées à l’âge (de 0,51 € TTC à 1,58 € TTC). L’honoraire de dispensation pour ordonnance complexe a quant à lui été révisé à la baisse (de 1,02 € HT à 0,31 € HT). Dans l’ensemble, ces honoraires visent à décorréler l’évolution des revenus des officines de celle des ventes de médicaments dont les prix sont régulièrement dévalués par l’Assurance maladie.

La montée en compétences des pharmaciens a franchi un nouveau cap avec la crise sanitaire apparue en 2020. D’un côté, les professionnels du secteur ont été largement mobilisés pour participer à la campagne de vaccination contre la grippe (compétence qui leur est octroyée depuis octobre 2019). De l’autre, ils ont été autorisés à réaliser des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) pour le dépistage de la Covid-19 à partir du mois d’octobre 2020. En parallèle, la publication de l’avenant n°21 à la convention nationale pharmaceutique a introduit la possibilité de mener des entretiens pharmaceutiques auprès de patients traités par des anticancéreux oraux. Une fois de plus, ces nouvelles missions sont autant d’opportunités pour les professionnels de diversifier leurs sources de revenus. Toutefois, leur mise en œuvre est exigeante en temps, en formation et en moyens matériels. Dans ce contexte, les « grandes officines » sont les mieux armées pour concilier l’ensemble des aménagements nécessaires au déploiement de ces nouveaux services à court terme.

  



AVIS D'EXPERT

vidéoDiagnostic in vitro : un marché dopé par la crise

AVIS D'EXPERT Après deux années exceptionnelles (+32% en 2020 et +25% en 2021), liées à la crise sanitaire, le marché français du diagnostic in vitro (DIV) va céder du terrain. Il va [...]

04/07/2022

VIDÉO

3750741
vidéoTéléconsultation, télésoin : les business models en question

VIDÉODeux ans après l’engouement hors-norme pour la téléconsultation, une nouvelle étape décisive s’annonce pour les plateformes et les fournisseurs d’équipements du [...]

30/06/2022

VIDÉO

3750742
vidéoLes centres dentaires à l’heure de l’hypercroissance… et des scandales sanitaires

VIDÉOLes ouvertures de centres dentaires se poursuivent à un rythme effréné. Et tout porte à croire que cette démocratisation va s’accélérer avec la récente financiarisation [...]

20/06/2022

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

 

x
Merci pour votre message !

Notre équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les plus brefs délais.

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Le groupe Xerfi utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires. Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre page de gestion des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER
x

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER