PUBLICATIONS UNE ÉTUDE SUR-MESURE ? ABONNEMENTS DÉCOUVRIR XERFI BLOG CONTACT
Assurance - banque - financeInnovations - technologiesImmobilier - constructionAgroalimentaire - biens de consoDistribution - luxe - médiaServices aux ménages - santé - loisirsServices aux entreprisesIndustrie - énergie - transportsEmploi - relations sociales TOUT LE CATALOGUE
0Connexion
PUBLICATIONSRESULTATS


< Revenir sur le blog
CONJONCTURE

Cours du pétrole: après la chute en 2020, un net rebond attendu en 2021

Découvrez les prévisions de Xerfi

Publié le 08 Février 2021

Après avoir atteint un point bas à moins de 20$ le baril en avril, sous l’effet d’un effondrement sans précédents de la demande mondiale de pétrole, le cours du Brent a rebondi en mai pour se stabiliser juste au-dessus de la barre des 40$ le baril entre juin et novembre. L’énorme excès d’offre cumulé au 1er semestre a commencé à se résorber sous l’effet combiné du rebond mécanique de la demande mondiale, des coupes massives de production mises en œuvre par les pays de l’OPEP+ et d’un ajustement baissier de la production des autres pays producteurs, tels que les États-Unis. Ces deux derniers mois le début des campagnes de vaccination et l'élection de Joe Biden aux États-Unis, laissant présager une politique énergétique moins favorable à l'extraction d'hydrocarbures fossiles, ont poussé le cours du Brent encore plus haut, au-delà des 50$ le baril. Cependant, la demande mondiale demeure bien inférieure (de 5% environ) à son niveau d’avant-crise, compte tenu de la persistance de la crise du transport aérien et d’un trafic routier toujours affaibli par la crise sanitaire. Ainsi, la récente remontée des cours au-dessus des 50$ repose sur le maintien d'importantes coupes de production (de plus de 7 millions de barils par jour) de la part des pays de l'OPEP+. Or, au sein du cartel, plusieurs voix se lèvent pour un assouplissement plus rapide des quotas de production, sans lesquels le marché mondial serait aujourd'hui dans une situation de fort excès d'offre. Dans ce contexte, notre scénario central ne prolonge pas la tendance haussière des deux derniers mois mais table sur une stabilisation du cours du Brent autour de 55$ le baril, en moyenne, sur 2021.



Information

x

CONFIRMATION D’AJOUT AU PANIER

x
Caddie 0

L'étude a bien été ajoutée au panier.

Voir mon panier et acheter > < Continuer mes achats

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte En savoir +